EUR 8,08
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Deceptive bends a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Deceptive bends

4.5 étoiles sur 5 4 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
28 neufs à partir de EUR 2,68 5 d'occasion à partir de EUR 3,82
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste 10cc


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Deceptive bends
  • +
  • The Original Soundtrack
  • +
  • How dare you
Prix total: EUR 24,02
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (2 juin 2009)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Mercury
  • ASIN : B000006U4K
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 88.361 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Good morning judge
  2. The things we do for love
  3. Marriage bureau rendezvous
  4. People in love
  5. Modern man blues
  6. Honeymoon with b troop
  7. I bought a flat guitar tutor
  8. You've got a cold
  9. Hot to trot
  10. Don't squeeze me like toothpaste
  11. I'm so laid back, I'm laid out
  12. Feel the benefit

Description du produit

REMASTERED 1977 album inc. 'The Things We Do For Love' & other gems. Includes 3 bonus tracks. First post Godley & Creme album, but still great! (= 10 CC / TEN CC)


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
littéralement "deceptive bends" ; pour cause qu'il est dangereux le tournant car TenCC se retrouve dévisé, les 2 Lennon ayant quité le groupe (Godley and Creme), il nous reste nos 2 MacCartney (Stewart / Gouldman). Je dois avouer que j'ai acheté le disque parce que la pochette me plaisait... (j'ai toujours rêvé d'être un scaphandrier chasseur de sirène). Sans Godley and Creme, je n'étais pas tranquille. Le vinyl délicatement ajusté sur la platine, je dépose le saphir avec une légère angoisse tant l'objet me parairait fragile ; mais dès le premier titre, on est rassuré : ça démarre fort, très fort. Des relents Beatles à plein nez, des mélodies superbes, de la dynamique. Nos deux anglais aiment la musique et ça s'entend. Les titres déboulent avec la même efficacité. Passé cette première face de la galette, il ne reste plus qu'à la retourner (à l'époque c'était comme ça, on retournait le disque). Sur cette 2ieme face, le style est un peu différent, un morceau acoustique ici, une petite ballade ailleurs , et un medley bien senti où les titres s enchainent parfaitement. Bref tout ça n'est pas sans nous rappeler un certain Abbey Road construit de façon similaire. Pour autant, Deceptive Bends n'est pas un plagiat, mais un disque positivement influencé, comme toutes les productions de ce groupe, avec un bonheur, une inspiration et une maitrise indéniables.
2 commentaires 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
et je suis le 1er à laisser un commentaire sur un supergroupe anglais des seventies !!
pour éviter un historique qui pourrait être certes intéressant mais quelque peu fastidieux j'irai au plus simple... avec Electric Light Orchestra voici le meilleur groupe anglais qui évoque les "beatles" souvenez vous de "im not in love" et dites moi si cela ne vous évoque pas un certain paul mac cartney ? dans cet album il n'y a pas ce morceau certes mais "the things we do for love" "good morning judge" et surtout une perle dont le titre est "marriage bureau rendez vous" avec en final une longue suite "feel the benefit" avec orchestre symphonique SVP et la pop anglaise grace a TEN CC se porte encore sacrément bien dans les seventies...
3 commentaires 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
CHRONIQUE DE JEAN MARC BAILLEUX MAGAZINE ROCK&FOLK JUIN 1977 N°125 Page 134
5° Album 1977 33T Réf : Phonogram 6310 502
La distinction, que dis-je, la classe, la voici ! Si vous êtes friand de ce genre de musique et que vous ne deviez acheter qu'un seul disque en ces temps difficiles, jetez-vous sur le "Deceptive Bends" de 10 CC. Après le départ de Lol Creme et de Kevin Godley, grand chambardement, cela ne manque pas d'humour que d'intituler un nouvel album "Virages Décevants". Enôrme euphémisme !
Vous ne serez pas déçu : ce disque est une collection de morceaux d'anthologie ; un "Best Of ..." de toute la pop-musique, des origines à nos jours. La grande. Faites l'expérience : vous posez le bras au hasard et, dans les trois secondes, vous entendez au moins un plan piqué aux génies, de Brian Wilson à Paul McCartney, sans parler des secondes séries ; lequel plan est immédiatement transcendé par une éblouissante idée de prise de son ou (surtout) de mixage. Strawberry est un studio hanté ; Eric Stewart et Graham Gouldman (ils font TOUT) sont des monstres.
Jetez-vous sur "Deceptive Bends" ; ils ont tout compris, et longtemps après que vous aurez terminé de recenser toutes les chansons qu'ils ont piratées, vous n'aurez même pas fini de vous régaler loin de là. Peut être l'un ses rares chefs-d’œuvre de la fin des années 70. Je pèse mes mots ; c'est de la taille d' "Abbey Road" ! Et cette musique-ci n'est pas seulement anglaise ; elle est universelle.
1 commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Je partage tout a fait le commentaire de numero 1
I'm in love de cet album .
Melodies splendides , arrangements et production raffines
Laisser vous plonger
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta) (Peut contenir des commentaires issus du programme Early Reviewer Rewards)

Amazon.com: 4.5 étoiles sur 5 47 commentaires
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Go for the domestic release--there's damage to the master tape used for the 1997 remaster 3 avril 2008
Par Wayne Klein - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
The last truly great 10cc album ("Meanwhile... comes close behind this album with the songwriting just a notch below it), Eric Stewart and Graham Gouldman handle most of the instruments and vocals themselves coming up with a stellar follow up to "How Dare You!". The 1997 remaster isn't horrible, it's just that this one is unfutzed, not as loud/compressed and the mastertape used here isn't damaged. The 1997 remaster has tape drag on a couple of tracks most notable on part of "Feel the Benefit".

The original CD doesn't have any bonus tracks and is on the Mercury label. The remaster is an import with three bonus tracks all of them quite good that would have added to the album in terms of quality. My hesitation is that the tape drag causes a change in pitch and some distortion on at least two of the tracks here although it isn't quite as noticable as the really bad tape drag that crops up throughout "Bloody Tourists"(get the original CD release for that as well).

The bonus tracks on the remaster are nice to have so try and find them somewhere else but pick up the original Mercury U.S. issue of this fine album. I'm really surprised that the label let the 1997 reissues go out with the damage to the tapes uncorrected and/or without restoration. Roger Wake who did the remasters for the Squeeze UK reissues a number of years back can do exceptional work if he's given the proper material to work with and the go ahead to do a restoration (although audio restoration/remastering specialists such as Eroc or Steve Hoffman would be better suited to this material). It's a pity because fans will have to own BOTH editions one one should really do.
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A classic in spite of itself 20 août 2012
Par Daniel T. Irwin - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Ten CC has ben called "too clever by half" by certain members of the critcal press in their long history. They are clever. Eric Stewart and Graham Gouldman weathered the loss of Godley and Creme and made an album filled with intricate songs performed well. The only exceptions IMHO were the two hits, "People in Love" and "The Things We Do For Love". People who purchase the CD for those two hits will be disappointed by the rest of it. I LOVE this album in spite of, not because of, the succesful tracks. I am a long time Ten CC fan that did not see pablum pop coming out them. The rest of the CD is almost flawless. From the opener "Good Morning Judge" about a hapless souls habit of finding himself before a magistrate, to the angst of "Modern Man Blues" , the amusing, clever and educational "I Bought A Flat Guitar Tutor" to the seminal original closing track "Feel The Benefit (Parts 1,2 and 3). A trip through varied time signatures and styles ending in one of my favorite guitar solos. Seriously, the solo is a case study in how to build and excite and leave them wanting more. Highly recommended for Ten CC fans. Recommended for anyone expanding their musical horizons. Not recommended if all you want are the two hits. On second thought. If you think the hits were great, expand your horizons and listen to what Ten CC was really capable of.
5.0 étoiles sur 5 Five Stars 25 octobre 2016
Par Matthew Chance - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Excellent
16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 The Pleasure Of Pop Invention 15 novembre 2006
Par allismile0 - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Deceptive Bends was the beginning of the end for 10cc. The band had split into two bands: 10cc and Godley & Creme. "How Dare You" was the magnum opus, and in my view the best album that 10cc came out with, not to mention one of the best albums of a decade that was full of amazing albums.

But now the year was 1977 and Graham Gouldman and Eric Stewart regrouped and came back with a beautiful pop album that showed a subtle change in the 10cc sound. The interesting thing is that for all the wonderfully quirky pop art that filled the first four albums that included Godley & Creme, the music was still alive with fresh ideas and inventive productions, just a bit less cerebral. Sure, this was no "Consequences", Godley & Creme's first album that was full of high art but lacking in accessibility; but Deceptive Bends has so many infectious melodies and grooves that it intensified what made this band so attractive in the first place... The pleasure of invention.

Every song on this album has become (more or less) a highlight for me, including the bonus tracks. But the first side of the album is definitely the stronger half. It is rare to have a perfect album- in my mind there are very few of those. But I've got to give Deceptive Bends five stars nonetheless, because take away few missteps and you have a pop masterpiece.

Bloody Tourists continued the success of inventive pop music that Deceptive Bends had brought- it was the weaker of the two but still was mostly great.

I think the music declined somewhat after that for 10cc. That's not to say Look Hear, Ten Out Of 10, or Windows In The Jungle aren't strong albums- they just don't have the allure that the albums up to Bloody Tourist have; Ten Out Of 10 probably being the strongest of the three.

One note: I though it was interesting how close the guitar solo on "The Things We Do For Love" sounds like the guitar solo from "Killer Queen" by Queen.
5.0 étoiles sur 5 Five Stars 12 octobre 2016
Par RB - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
Sounds great one of the albums that is full of good songs
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Rechercher des articles similaires par rubrique