• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Il a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Il Broché – 7 février 2013

3.3 étoiles sur 5 60 commentaires client

Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 23,00
EUR 14,58 EUR 2,06
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Fête des Mères Fête des Mères

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Il
  • +
  • Au-delà du mal
Prix total: EUR 32,30
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

Extrait du prologue

Lieux secrets

Le gosse monté sur son Schwinn rouge fonçait juste devant le chien à trois pattes, dévalant une colline sombre et boisée avant de remonter dans la lumière du soleil. Leurs ombres rivales glissaient au-dessus de cette rue résidentielle comme deux cerfs-volants insolites, progressant lentement sur les arbres et puis plus vite le long du trottoir.
Juste après le grand carrefour de Ridgefield Drive et River Road, Elmer Winfield Janson se dressa debout sur ses pédales, émit un bref sifflement et s'éleva d'une détente puissante, grimpant à toute blinde sur un trottoir et une bande de gazon, avant de foncer à travers une haie. Il déboucha sur un parking désert où il pencha son vélo pour enchaîner des ronds paresseux, braquant ses pneus sur les mauvaises herbes, ces petits êtres verts proliférant qui, s'imaginait-il, lançaient leur invasion généralisée depuis leur repaire sous la terre.
Le bitume était fissuré d'herbes folles qui pointaient en tous sens, cibles faciles pour les profondes dents de caoutchouc du vélo tout-terrain. Pour la première fois de la journée, il se sentait libre. D'un coup de guidon, il décrivit des courbes de plus en plus larges jusqu'à ce que ses roues fassent gicler des mottes de terre, à mesure que la vitesse croissait. Les cercles se resserraient. Pneus et herbes folles, herbes folles et pneus, le chien à la poursuite du garçon, le garçon à la poursuite du chien, ils accéléraient l'allure, comme une toupie géante ; ça tournait, tournait de plus en plus vite, jusqu'à ce que l'univers tourbillonne et se brouille et qu'un bourdonnement batte entre les tempes d'Elmer.
- Ouah ! (Le garçon souffla, freina à fond et descendit de vélo, pris de vertige.) Écrabouiller les envahisseurs, y a rien de plus génial !
Planté sur une langue de terre d'un vert intense, il sourit fièrement.
Dans la lumière de plus en plus grise, ses fins cheveux roussâtres prenaient une teinte saumon fumé assortie à son masque de taches de rousseur, un peu plus fourni autour de l'arête du nez. Ses yeux étaient d'un vert pétillant, à peine plus foncé que de la menthe, et donnaient toujours l'impression de fixer un point très loin, quelque part au fond de lui-même. Dressé du haut de son mètre trente, il pouvait caresser l'épaisse fourrure du chien sans avoir à se pencher.
Elmer Janson était petit pour son âge, il le savait, et sa tignasse rouquine, avec ses taches de rousseur, lui donnait plutôt sept ans; or, il en avait dix et neuf mois. Il retenait ce genre de détail, tout comme il connaissait ou croyait connaître le moindre centimètre carré de ce parking sur lequel il avait ses habitudes. L'air était chargé de cette sorte de brume épaisse qui dépose partout un givre cireux quand il gèle et le garçon sentit cette froideur mouillée sur la toison pelucheuse du chien. «Allez, Tripode», souffla-t-il et, jetant par-dessus son épaule un dernier regard furtif dans le pâle soleil de l'après-midi, il se dirigea vers l'édifice condamné, au fond du parking.

Revue de presse

Dans un roman terrifiant publié en 1992 et désormais traduit en français, Derek Van Arman révélait les méthodes d'investigation de la police américaine contre les serial killers. Depuis, le mystère plane sur l'identité de cet agent de renseignement qui s'est attiré les foudres des services secrets...
Il faut dire que son livre lui a valu une mise en examen par le FBI : furieux de voir leurs méthodes d'investigation les plus pointues étalées au grand jour, les enquêteurs ont voulu arracher à leur collègue le nom de ses sources. En vain, semble-t-il...
A la lecture des 760 pages de IL, on comprend mieux la réaction du FBI. Rarement, en effet, sera-t-on entré ainsi dans les recoins du cerveau de ces tueurs dénués de toute émotivité. (Jérôme Dupuis - L'Express, février 2013)

Le livre compte 760 pages, mais tout tient en quatre jours et Derek Van Arnam décrit aussi délicatement que s'il parlait de l'éclosion d'un poussin la naissance de l'amitié de ces deux hommes pudiques, incapables de se résigner à la douleur du monde...
Nous suivons alternativement deux histoires (qui se recouperont), ce qui relance efficacement le suspense tout au long du livre. Souvent, nous possédons même une longueur d'avance sur les enquêteurs, puisque nous assistons aux manoeuvres et préparatifs des tueurs...
La corruption politique n'est pas absente du tableau, ni les vieilles blessures de l'Amérique et la brutalité des rapports de classe. Et il nous semble alors que Derek Van Arman confie pour mission à Scott et Rivers, non seulement le rétablissement de l'ordre, mais aussi celui de l'espérance humaine quelque peu éprouvée en effet dans ce roman glaçant. (Eric Chevillard - Le Monde du 28 février 2013)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Cette histoire y est largement surestimée. Reconnaissons toutefois que ce polar est extrêmement bien documenté mais on s'y ennuie beaucoup.L'écriture est sèche, impersonnelle,poussive; les quelques envolées lyriques sont ampoulées et sans surprise, les personnages se brûlent de l'intérieur comme s'ils avaient quelque chose à expier; bref: on a hâte d'arriver à la fin.
Non, ce n'est pas le thriller du siècle et il ne révolutionne pas le genre. Replacé dans le contexte de 1992, on peut cependant penser qu'il apportait un regard assez neuf à l'époque.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par cinefil50 TOP 1000 COMMENTATEURS le 6 mars 2013
Format: Broché
Dans le détail , on peut toujours chipoter : il y a quelques longueurs ( les retours sur le passé , la Floride ) , les personnages d' enquêteurs sont parfois un peu conventionnels , il peut y avoir quelques flottements dans les récits parallèles ....

Mais ce ne sont que des broutilles : l'ensemble est puissant , empoignant , d' une noirceur maitrisée ; les portraits des " couples " de tueurs , d'apparence ordinaire , semblent avoir été faits " en proximité " , tant l'auteur est parvenu à décrire dans le détail leurs raisonnements malsains et pervers , la dépendance qui les lie les uns aux autres .

La peinture méticuleuse de ces criminels qualifiés de " récréatifs " , ayant besoin de tuer pour avoir l'impression d'être en vie , puisqu'ils n'ont pas d'émotions , est terrifiante .

L' enquête policière , concentrée sur quatre jours , est reconstituée avec une netteté impressionnante pour ce qui est des méthodes et procédures ; certains chapitres sont saisissants ( l'errance dans le cimetière de Washington , les attaques des proies qui se croient en sécurité , chez elles ou à l'air libre )

Il est important de souligner qu'il n'y a pas de surenchère dans la description des sévices , contrairement à la vague qui a submergé le thriller américain puis européen , que les tortures et les viols ne sont quasiment pas décrits , qu'en fait le récit se concentre , avec raison , sur les manoeuvres d'approche les plus retorses , puis les attaques foudroyantes des grands prédateurs criminels ...

J'espère une adaptation au cinéma , sous réserve de trouver les acteurs aptes à faire sentir les obsessions des criminels du roman !
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ce livre date de 1992 mais il est largement d'actualité malgré les nouvelles avancées en matière médico-légale depuis.
IL peut se classer sans problème entre Le silence des agneaux (Thomas Harris), Un tueur sur la route (James Ellroy), Au-delà du mal (Shane Stevens), il figure parmi les meilleurs thrillers du genre.
Malgré les 760 pages, il est très agréable à lire et il ne manque pas de tensions nécessaires avec des périodes d'accalmie (pour souffler et en apprendre encore plus sur les différents protagonistes, s'immiscer au coeur de l'enquête) pour vous emmener loin et arriver à la dernière page !!!
Je vous le recommande particulièrement et on ne peut que remercier les éditions Sonatine d'avoir su acquérir les droits de traduire et publier ce livre exceptionnel.
Pour finir, je dirai vivement le prochain chef d'oeuvre du genre !!!
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Trop fouillé, à n'en plus finir. A tel point, que l'on est souvent tenté d'abandonner ce livre, tant sa lecture en est pesante. L'auteur nous inflige une avalanche de détails, systématique. Le fil de l'histoire en devient confus (retour en arrière), et donc l'intrigue/l'action, reléguée au second plan, retombe.
Alors effectivement c'est important au regard de ce que souhaite nous délivrer l'auteur : Un récit sur les véritables méthodes et connaissances du FBI sur les serials killers.
Si proche de la réalité, nous dit-on, que l'auteur en fut mis en examen par le FBI. Bon.
Mais fallait-il pour autant en faire un ensemble aussi indigeste ?

Présenté comme LE roman sur les serials killers étatsuniens, Culte!… C'est aussi en oublier bien vite que ce livre fut écrit il y a 20 ans, donc fatalement daté. Et il n'est ni effrayant, ni terrifiant aujourd'hui.
C'est simplement un (bon) livre de plus sur les tueurs en série. Mais nombreux sont ceux qui ne le finiront pas, parceque trop….
4 commentaires 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par alfred le 25 février 2013
Format: Broché Achat vérifié
Ce thriller est un grand polar.
Il tient en haleine et inquiète tout le temps.
On est partagé entre deux sentiments:Lire tout de suite ce qui va arriver ou différer cette envie afin de ne pas arriver trop vite à la fin. Un peu comme un enfant qui à une sucette et qui est partagé entre l 'envie de la boulotter tout de suite ou de la suçoter lentement pour faire enrager la petite soeur
Les tueurs en série de ce livre sont vraiment des monstres , intelligents en diable
Les policiers ne sont pas mal non plus.
Cette lutte entre le mal et le bien est oppressante, on se dit: pourvu que les policiers déjouent les artifices du monstre.
Je m 'oblige à ne pas aller à la fin du roman...........pour savoir et me rassurer!!!
Enfin j'ai trouvé un grand polar que je recommande à mes freres lecteurs
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique