• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Vendu par Smartphones & DVD et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Despair [Édition Collecto... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par aweiss75
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: expédié sous 48h. comme neuf, sans rayures, idem photo, nouveau master restauré, version originale sous-titrée en français, envoi soigné et rapide de paris. d'autres films du réalisateur disponibles.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 7,92
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : cinebox
Ajouter au panier
EUR 7,93
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Expédition sous 24H
Ajouter au panier
EUR 13,58
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Despair [Édition Collector]

3.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

Vendu par Smartphones & DVD et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
21 neufs à partir de EUR 6,00 4 d'occasion à partir de EUR 6,00

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Despair [Édition Collector]
  • +
  • Le Mariage de Maria Braun
  • +
  • Les Larmes amères de Petra von Kant
Prix total: EUR 23,30
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Dirk Bogarde, Andréa Ferréol, Klaus Löwitsch, Volker Spengler, Peter Kern
  • Réalisateurs : Rainer Werner Fassbinder
  • Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
  • Audio : Allemand (Dolby Digital 1.0), Anglais (Dolby Digital 1.0)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.66:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Carlotta Films
  • Date de sortie du DVD : 19 septembre 2012
  • Durée : 116 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • ASIN: B008H1H6O2
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 39.801 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?


Contenu additionnel

"Le cinéma et son double : retour sur Despair de Rainer Werner Fassbinder" de RobertFischer (2011 - HD - 70')
Bande-annonce 2012

Description du produit

Description du produit

Nouveau master restauré haute définition

Synopsis

Hermann Hermann, un propriétaire d'usine de chocolat dans l'Allemagne du début des années 1930, est hanté par des visions de son double. Partageant ses fantasmes et ses perversions avec sa femme Lydia, il mène une vie protégée, grand-bourgeoise mais unidimensionnelle. Pendant un voyage d'affaires, il rencontre le vagabond Felix et voit en lui son sosie qui lui inspire un plan risqué : Felix et Hermann vont échanger leurs rôles dans la vie...

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Blu-ray Achat vérifié
Adapté d'un roman de Nabokov ("la Méprise"), ce film de Fassbinder explore la dissociation psychique progressive d'un homme qui refoule son homosexualité, avec en arrière plan historique la montée progressive du nazisme et le déni de réalité de la grande bourgeoisie allemande, qui refuse de prendre la mesure de ce péril. Le déni du péril nazi par la classe sociale la plus éduquée et la mieux informée, donc la plus à même de le voir venir et d'en prendre la mesure, renvoie ainsi en écho au déni des pulsions sexuelles véritables d'un bourgeois cultivé, aux manières et aux prétentions raffinées. Un film magistralement interprêté et mis en scène, qui n'a pas pris une ride depuis sa sortie en 1978. Sans doute le meilleur film de Fassbinder, qui n'a pas que des réussites à son actif, certains de ses films ayant très mal vieilli. Mais "Despair" est vraiment une oeuvre majeure de l'histoire du cinéma, un film d'une très grande intelligence.
En version blu ray, l'image est magnifique et le film semble avoir été tourné au cours des dix dernières années.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
En 1976, Rainer Werner Fassbinder (1945-1982), le Boris Vian du théâtre, de la télévision et du cinéma allemand (18 pièces, 13 téléfilms et 1 feuilleton télévisé, 1 documentaire et 26 cinéfilms en 37 ans de vie -Boris Vian est mort lui à l’âge de 39 ans- ; en plus il a aussi fait l’acteur dans 19 films) prépare à 31 ans le tournage de son 31° film (finalement tourné en 1977 et présenté pour la toute première fois à Cannes pour l’édition de 1978 du Festival), ‘Despair’ (3h30mn au départ, 2h30 par après et finalement 119mn à la fin ; 117mn dans cette version magnifiquement restaurée -image et son- par la BAVARIA), d’après le dernier roman écrit en russe par Vladimir Nabokov (‘Lolita’ en 1955), en l’occurrence ‘La méprise’ (1936), adapté par le dramaturge britannique (d’origine tchèque) Tom Stoppard (né en 1937, réalisateur pour le grand écran de ‘Rosencranz et Guildenstern sont morts’, scénariste ou coscénariste également pour le cinéma de ‘Brazil’, ‘Shakespeare in love’ comme d’‘Anna Karenine, la version de Joe Wright’), une grosse production internationale tournée en anglais pour DM6mio dans des conditions hollywoodiennes en Allemagne et en Suisse, décors du grand Rolf Zehetbauer (le décorateur en chef de la BAVARIA, né en 1929, Oscar pour son travail pour ‘Cabaret’, il a notamment signé les décors de films comme ‘Das Boot’, ‘L’as des as’, ‘Le secret de Veronika Voss’, ‘L’histoire sans fin’ ou ‘Luther’) , images de Michael Ballhaus (né en 1935, il s’est fait connaître comme directeur de la photographie...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Mes commentaires font souvent reference a la possibilite d'avoir les versions originales sous-titrées avec la fonction d'activation ou désactivation de celles-çi;cette fonction trés rarement programmée sur dvd et même bluray, voyez que c'est pas encore la panacée pourtant toute la mémoire que contient un BR ou un DVD HD ou encore sur double couche le permettrai aisément... C'est vrai bien-sur, certaines post-synchros francaises sont excellentes sur des fictions US/UK(films noirs,classic) et autres..,je dirai que jusqu'a fin 79 il y avaient de trés bon doublages donc de trés bonnes voix mais certaines se sont éteintes depuis...et puis il faut tenir compte qu'il y a des voix irremplaçables, certaines restent même inimitables(Bette Davis et Joan Crawford, H. bogart...).
Le snob n'est pas cultivé mais éduqué à...je pense...
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
"Despair", adapté de "La Méprise" de Nabokov, est visuellement le grand chef-d'oeuvre de Fassbinder. Mise en scène parfaite, direction d'acteurs impeccable, décors flamboyants, mouvements de caméra élégants et parfois étourdissants. Tourné en anglais pour convenir à l'acteur britannique Dirk Bogarde, "Despair" était initialement sorti en France en version française. On l'a aussi vu à la télévision en VF, et heureusement pour moi, je l'avais alors repiqué sur vidéocassette VHS. C'est aussi la version doublée en français que l'on pouvait revoir dans les salles d'art et d'essai, notamment à Paris. Le doublage en français était excellent, et il n'y a que les snobs qui dédaigneront cette VF. Malheureusement, cette VF n'est pas incluse dans ce nouveau DVD. On ne trouve que la VO (anglaise) avec sous-titres en français. Il eut été si facile d'ajouter la VF (= avec doublage en français) à la VO (en anglais) déjà présente, en plus (ou à la place) de la version doublée en allemand. Au cinéma, il faut concentrer son attention et son regard sur les images, et non sur la lecture continuelle des sous-titres. En conséquence, je donnerais 10 étoiles à Fassbinder et 0 à Carlotta pour avoir négligé de fournir la VF, qui pourtant existe, sur ce DVD. Une occasion ratée.
2 commentaires 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta) (Peut contenir des commentaires issus du programme Early Reviewer Rewards)

Amazon.com: 3.4 étoiles sur 5 10 commentaires
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 It doesn't get much better than this with Fassbinder 1 août 2013
Par Matthew H. Janovic - Publié sur Amazon.com
Format: Blu-ray Achat vérifié
This was a stopover film for Werner Rainer Fassbinder in 1978 before he'd have his international hit with The Marriage of Maria Braun. Despair was his first real attempts at depicting Weimar Germany as a director (he'd produced & done a cameo in Ulli Lommel's The Tenderness of Wolves in 1973 about the serial child killer Peter Kürten) and is based on an early novel by Vladimir Nabokov, adapted by the great playwright Tom Stoppard who's best known for Rosencrantz & Guildenstern are Dead. (He also went on to co-author the screenplay for Terry Gilliam's Brazil)

This is a tale of false doubles and one more example of Nabokov's use of the "unreliable narrator," a theme he was apparently fond of, but then, what's not to like about watching annoyingly delusional people undoing themselves? There are many changes to the source story here in Fassbinder and Stoppard's version making it utterly unique and something that could only be a Fassbinder film about the doomed. Placing it around the era it was written and published could only emphasize the descent into--yes--despair and madness that's typical of many of the characters in his oeuvre. But this time around, I don't think Fassbinder empathized very much with the character, which is fine, he doesn't need to. Herman's a Russian emigre with a shadowy past in Berlin (in Nabokov's novel it's Prague) who's made it rich as a chocolate confectioner with a rapidly failing business thanks to the Depression, is married to a seemingly amnesiac but bubbly wife who might be cheating on him with her "cousin," and is rapidly losing his mind, all in the midst of the rise of National Socialism. The atmosphere is of a kind of giddy slide into madness with some very dark undertones. Herman wants to escape his life and finds his "doppleganger," his twin--only the tramp, the bum he runs into in a park (played by the late & great Fassbinder player Klaus Löwitsch), concocts a plot to fake his death by killing the transient bum who looks nothing like him to create the "ultimate crime," and so on, you know where it's headed, this is Fassbinder, a great film, but not for everyone.

I noticed that DVD Beaver wasn't entirely pleased with the transfer to this, which makes no sense: this is one of the sharpest, finest transfers I've ever seen of a Fassbinder film or even many others on Blu-ray. They might want to get their eyes checked here, because it's one of the best restorations to come along outside of Citizen Kane or any other number of classics. The bitrate averages very high and the audio, while original mono, is very high resolution, so I don't know how they got the impression that Olive Films didn't do their best here, they did. Normally, they don't include any extras, but here we get an extraordinary documentary on the making of the film that includes interview footage with Fassbinder that I don't think anyone in the viewing public's seen, maybe ever. Olive also seems to have sprung part of the money for the restoration of the film with Bavaria Media, the original producers of the film, and the Fassbinder Foundation. Not a lot of films look this good in HD, so I don't understand what the criticisms are about, they make no sense.
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A more mainstream ironic effort from genius Fassbinder 9 janvier 2016
Par Mick Lamarr - Publié sur Amazon.com
Format: Blu-ray Achat vérifié
"Despair" is a sublime meditation about existence, and, its complex meaning. This might as well be one of the most atypical movies ever directed by R.W. Fassbinder, it has more of an International co-production flavor, and, handsome look, definitely more period sets, costumes, and, make up, and, it looks like it was shot in a much longer, and, more "mainstream" shooting schedules, than other Fassbinder's movies (some of the better ones were notoriously shot over a 3 weeks spawn, but this seems a film produced with a more regular scheme, and, obviously a larger budget, and, international cast and crew! And, it is especially thanks to the casting of the quite unforgettable and of course English speaking, Dirk Bogarde, as the conflicted and enigmatic lead, the actor embodies with painful sarcasm, giving to his difficult, multi layered role a class completely out of the ordinary and a presence that is as penetrating as it is quite haunting, with an ensemble of exceptional actors such as the French Andrea Ferreol, in a very unusual movie appearance. The incredible script by Tom Stoppard is wildly ironic, and, so is the tone of this compelling if complex movie capable to deal with extremely profound sentiments, madness, despair, and, finally, 1930's Nazi's rise to power, still always maintaining a wonderful stalking impact and visual ground breaking choices. The whole film suffers at times of the more usual, much stronger style of its genius director, while, at the same time, it does indeed present a whole new key to a quite diverse interpretation of Fassbinder's personal vision, and work, who seemingly was striving here to shoot in a contest of almost much more international cinema, thinking also to wider and diversified audiences. While the result is not always completely accomplished, it is still a stunning movie, rich of a saturated cinematography that perfectly evokes the times and the places, while, if Fassbinder's usual genius may here seem a little compromised, it is nonetheless worthy the name of one of the most poetic, innovative, and wildly innovative directors of all times.
13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Wouldn't "Insanity" be a better name?...Perhaps not. 29 septembre 2008
Par Julie Vognar - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
Dirk Bogarde does an excellent job in portraying a once-Hungarian, now German, who inherited a chocolate factory (do NOT think Willy Wonka!)from his father-in law. It's the early '30s; times are getting harder and harder. He's married to a perhaps attractive to him at one time (but not to him anymore--if ever) vapid German Jew, and is intelligent enough to see that--times will get even worse. He hates his life, increasingly, and more and more--stands apart from it (at the beginning of the film, while he is making love to his wife, he sees himself sitting against the wall of the room, observing the operation). He seems to relate to no one, and perhaps doesn't know how to, or even want to. Gradually, he sinks into insanity. He thinks he has hatched a scheme to make a "killing,"--but he hasn't. He mearly kills.

The film is so dark, and angular, and (occasionally) arty, that only Bogarde's acting (the rest of the cast is good, too) makes it really worth owning--but it should be seen, for that reason alone. As often with depictions of the insane, one is occasionally confused as to what is really happening, and what the protagonist THINKS is happening.

It's a very cold movie, and there's nothing to laugh at. For instance: early in the film, the protagonist has travelled some distance to do business with another chocolate manufacturer--and, for some reason, starts telling him a little about his life. He mentions his wife's dowrey--her weight in gold coin. "Upon examination," he says coldly, scornfully, despairingly, "the gold coins proved to be chocolate." Ordinarily, this line might evoke laughter, but because of the way he says it, it doesn't.

There is nothing to love. The sub-title ("A Journey into Light") is almost diametrically opposed to the truth of the story.

My VHS tape played perfectly, with no halts, fading, or extraneous background noises.
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 At last, a superb HD print of a very good film! 24 décembre 2011
Par Robert - Publié sur Amazon.com
Format: Blu-ray Achat vérifié
Out of all the hard-to-find movies in the days of VHS & then, up until summer 2011, DVD, 'Despair' was one of the rarest. Now Olive Films have given us a beautiful transfer which is one example of how brilliant and perfect a Blu-ray disc can and should look. With the documentary of over 70 mins, this Blu-ray is well worth it! And for those of you who don't have an American Zone A Blu-ray player, don't worry, this disc is ZONE FREE!
0 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Stylish Cinematography 29 mai 2012
Par mr. contrarian - Publié sur Amazon.com
Format: Blu-ray Achat vérifié
that really shows off what blu-ray can do for an old film. An unfulfilled rich chocolate factory owner in 1930's Germany drifts out of society. I'm not sure the how or why is ever explained. It's a very frequent Fassbinder theme: the individual's spirit slowly being crushed.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Rechercher des articles similaires par rubrique