• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Dictionnaire d'un peu tou... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Dictionnaire d'un peu tout et n'importe quoi Broché – 24 janvier 2013

4.3 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,90
EUR 21,75 EUR 3,38
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Dictionnaire d'un peu tout et n'importe quoi
  • +
  • Journal d'un mauvais Français : 1er septembre 2011 - 1er avril 2012
  • +
  • Ravi de vous avoir rencontré
Prix total: EUR 67,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

ABÊTISSOIR
Pourquoi est-ce que la bêtise se trouve toujours chez les autres et jamais de notre côté ? Ce n'est pas juste.

ABRACADABRANTESQUE
Lançant en 2000 à la télévision ce néologisme forgé par Arthur Rimbaud, Jacques Chirac, trop malin pour se l'appliquer, avait qualifié ainsi l'accusation de Jean-Claude Méry sur les financements occultes du RPR, niés avec la vigueur offusquée propre aux hommes politiques pris le doigt dans le pot de marmelade.
Arthur, quand tu nous tiens !
Voilà que douze ans plus tard, dérivant à bord d'un bateau ivre où se succèdent à la barre des commandants hagards, comateux et foldingues comme notre vieux pays n'en a connu depuis longtemps d'aussi abracadabrantesques, la droite, qui a loupé toutes les élections les unes après les autres, a choisi l'instant précis où elle pouvait torpiller une gauche en pleine patouille pour enjamber le bastingage et se foutre à l'eau.
Son parti a tellement bien ficelé son affaire qu'il a réussi le prodige de perdre une élection où il ne s'agissait de rien d'autre que de faire gagner quelqu'un de son bord.
Mais soyons justes, avec le numéro de Footit (Copé) et Chocolat (Fillon), les amateurs de cirque en ont eu pour leur argent.
Il faut dire que, depuis l'élection de François Hollande, ceux-ci ont été gâtés par une succession inouïe de tours de valse où le principe du «deux pas en avant, deux pas en arrière» rend l'exercice du pouvoir d'une drôlerie irrésistible, pour peu qu'on soit un adepte du suicide par le rire.
Je laisse aux Bénédictins et aux chartistes le soin de dresser par le menu la liste des allers-retours et des contorsions d'une fine équipe qui, j'imagine, doit se tâter le pouls plusieurs fois par jour pour s'assurer qu'elle est encore bien de ce monde. Mais «pour le plaisir des yeux», comme on dit dans les souks, rappelons quelques épisodes particulièrement pittoresques de ce quinquennat farceur. Un coup, c'est le président qui, le vendredi, avertit sèchement les gesticulateurs écolos de Notre-Dame-des-Landes, en pleine castagne avec les gendarmes, que «la loi, c'est la loi». Le samedi, on décide d'arrêter les travaux et de réunir une «commission du dialogue».
Une autre fois, c'est le même qui, devant les maires de France, retourne sa veste à demi et reconnaît aux récalcitrants du «mariage pour tous» le droit, au nom de la liberté de conscience, de ne pas passer l'anneau au doigt des messieurs et des dames en couple. Autrement dit, le président de la République invite les officiers de l'état civil, chargés d'appliquer les lois votées par le Parlement, à ne pas les appliquer quand cela les dérange. Terminé ? Pas du tout. Le lendemain, il «retire» l'expression «liberté de conscience» et affirme, le menton en avant, que la loi, c'est la loi.
Une autre fois encore, alors que les Verts tournent de l'oeil en apprenant que le rapport Gallois trouve que le gaz de schiste est une chouette idée, M. Hollande, lors de la conférence sur l'environnement, remet aussitôt le diable dans sa boîte. Les Verts respirent : la France sera à jamais privée d'une source d'énergie qui pourrait aider à la sortir du pétrin. Deux mois plus tard, notre homme tranquille laisse entendre devant les journalistes qu'au fond ce serait une bonne idée d'aller chercher dans les roches ces fameux gaz si on trouvait un moyen pour ne pas bousiller l'environnement. Comment lui donner tort ? L'erreur est de ne pas avoir eu le courage de commencer par là. Remarquez, Nicolas Sarkozy, avant lui, s'était également dégonflé pour ne pas chagriner sa ministre de l'Environnement.
(...)

Présentation de l'éditeur

Après le Journal Impoli et le Journal d'un mauvais Français, Christian Millau nous revient avec un Dictionnaire à sa façon.
Ici et là, on fait son bonheur d'une définition d'une ou deux lignes :
Alcool : c'est le vin de messe des mécréants. Art contemporain : on se précipite dans les expositions pour voir des choses qu'on ne voudrait jamais avoir chez soi.
Caisses : quand François Hollande est arrivé à l'Élysée, elles étaient vides. À présent, il n'y a plus de caisse.
Clandestin expulsé : nomade interrompu dans son projet de société. Communisme : ça marche, il suffit de le privatiser. Les Chinois l'ont compris.
Femme moderne : variété de cabine téléphonique à hauts talons. Mort : nuit gravement à la santé.

Ailleurs, sur quelques pages, Christian Millau croque sur le vif de grandes figures de la littérature ou des arts qu'il a bien connues : Joseph Kessel lui racontant l'Afghanistan, Antoine Blondin sobre, Jean Giono révélant un Machiavel inconnu, Jean Anouilh assailli par des gauchistes qui veulent lui faire la peau, Georges Brassens dans son gourbi où courent les rats, Charlie Chaplin s'asseyant dans le fauteuil où Molière est mort...

De A à Z, de Depardieu à Trierweiler, de BHL à DSK, de Céline à Montebourg ou de Bonaparte à Sarkozy, entre vacherie et tendresse, gravité et légèreté, provocation et émotion, grande Histoire et petites histoires, journalisme et littérature, Christian Millau nous entraîne une nouvelle fois dans un tourbillon tonique d'où l'on sort la tête en fête.

«Quelle pêche ! Quelle tchatche ! Quelle niaque ! Il est de ces hommes qui avec l'âge se moquent du qu'en dira-t-on, des discours convenus et qui lâchent leur vérité avec une franchise jubilatoire.»
Bernard Pivot, Journal du Dimanche

«Un siècle palpite dans son style comme la pépite dans la main du chercheur d'or. Ce Millau, c'est un soleil ! "
François Ceresa, Le Figaro Magazine

«C'est la quintessence de l'art de chroniquer.»
Marc Lambron, Le Point

«Brillantissime et drôle à éclater. C'est le genre de bouquin que je garderai près de moi toute ma vie, entre Jules Renard et Léautaud.»
Gérard Collard, Coups de coeur des Libraires, LCI, la 5, France Inter

«Un esprit libre qui défouraille à tout va sur notre époque percluse de politiquement correct.»
Jérôme Dupuis, Lire

«Il a l'Histoire à l'oeil. Sa mémoire est une malle aux trésors. Ni désespoir ni nostalgie mais une vraie gourmandise de la vie.»
Bertrand de Saint Vincent, Spectacle du Monde

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Excellent poil à gratter ! Si vous aimez le non-conformisme, les aphorismes et les angles de vue inusités ce livre est un régal. Je regrette cependant un point de vue trop souvent de privilégié de l'existence qui néglige un peu trop une élémentaire compassion. Du talent, de l'érudition, une culture encyclopédique au service d'un style aigu, cravaché. Un "hussard" quoi !
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par mlingnieur TOP 500 COMMENTATEURS le 14 mars 2015
Format: Broché Achat vérifié
presqu'aussi nourrissant, au moins pour l'esprit, que les régals gastronomiques dont il nous a ''abreuvé'' au temps du vrai gault&millau !
j'adore lire ce maintenant vieux monsieur à l'immense culture, qui n'est aucunement devenu un vieux schnock ronchon et péremptoire, a conservé la scintillance de style de la grande époque et développe des idées pétries de bon sens sans se préoccuper de la mode du politiquement correct.
dire, lorsqu'il compare notre économie à celle de notre grand voisin, que, en 45, en leur enlevant toutefois chars d'assaut et uniformes, on aurait dû conserver les allemands...faut oser !
tout simplement un homme libre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Comme toujours lire un ouvrage de christian Millau est un vrai moment de detente me permettant d'oublier le moment présent
1 commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?