Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Dien Bien Phu vu d'en face : Paroles de bô dôi Broché – 23 avril 2010

Retrouvez toutes nos idées cadeaux Livres dans notre Boutique de Noël
4.3 étoiles sur 5 12 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,00

Idées cadeaux Livres Idées cadeaux Livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Ce recueil de témoignages a été réalisé par une équipe de six journalistes vietnamiens, dont un ancien de Diên Biên Phu. M. Nguyan Xuân Mai était agent de liaison lors de la bataille. Il avait 17 ans. Parmi les cinq autres auteurs, deux ont été formés au journalisme en France (à l'Ecole supérieure de journalisme de Lille). Préface de Jean-Pierre Rioux, historien de la France contemporaine, ancien directeur de recherche au CNRS et inspecteur général honoraire de l'Education nationale. Directeur de Vingtième Siècle. Revue d'histoire, il a également dirigé le Dictionnaire de la France coloniale (Flammarion, 2007).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Idées cadeaux de Noël
Idées cadeaux pour les enfants, les passionnés de high-tech...et plus encore! Retrouvez notre sélection rien que pour vous.

Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par bir-hacheim TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 9 juin 2010
Format: Broché Achat vérifié
Intéressant ouvrage consacré aux souvenirs d'anciens de l'armée de Giap et plus particulièrement, bien évidemment, à la bataille de Diên Biên Phu.

L'ouvrage nous relate les préparatifs et les combats de Diên Biên Phu vu du côté du Vietminh, que ce soit au niveau:

* des lignes de communication et de la logistique, si essentielles à la bataille
* des état-majors de régiment, de division ou de l'armée vietminh
* des combattants: bô dôi, officiers, commissaires politiques
* des non combattants également: infirmiers et même artistes aux armées ;-)

Ce n'est l'ouvrage d'historien mais bien la somme de témoignages dans le style de "Paroles de Dien Bien Phu" de Pierre Journoud & Hughes Tertrais ou de "La guerre d'Indochine racontée par ceux qui l'ont vécue" d'Amédée Thévenet commentés également sur mon blog. A ce titre, il est dommage qu'un historien français n'est pas remis en perspective un ouvrage intéressant mais toujours dominé par l'idéologie marxiste de l'époque. Jean-Pierre Rioux, qui préface l'ouvrage, aurait pu aisément réaliser ce travail.

L'ouvrage fourmille d'anecdotes intéressantes dont certaines inédites.

L'ouvrage est bien illustré d'un beau carnet intérieur couleurs de 32 pages avec photos, cartes et tableaux. Enfin, il est complété d'un index bien utile particulièrement en ce qui concerne les positions qui ne portent pas le même nom côté français et côté vietminh !
Lire la suite ›
2 commentaires 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Marcel MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 27 août 2010
Format: Broché Achat vérifié
Bonne ouvrage, il est interessant d'avoir enfin une vue de la bataille coté Viet Minh. Néanmoins les témoignages restent marqués par l'endoctrinement poussée à l'extreme et l'ombre du camarade commissaire. L'image de l'homme courageux qui veut liberer son pays de l'opresseur colonialiste est bien présente, laissant de coté tout un peuple qui se battait contre la prise de pouvoir d'un régime communiste, on notera l'appellation d'armée fantoche pour désigner les combattants Vietnamiens se battant contre l'opression Viet Minh.

Je note également les descriptions presque infantiles des sceances d'interrogatoire...... réalité cachée, vision déformée....
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par S.M. TOP 1000 COMMENTATEURS le 17 août 2014
Format: Broché
Donner la parole, pour une fois, aux bo doi, les combattants viêtminh. C'est à cette tâche que s'attèle ce livre. La préface est signée Jean-Pierre Rioux : l'historien rappelle combien la France s'est désintéressée de la guerre d'Indochine. La seule institution qui en est tenue un peu compte, forcément, c'est l'armée, bien décidée à ne pas revivre le même scénario en Algérie. La mémoire s'est ravivée après la visite de François Mitterrand au Viêtnam en 1993 et les commémorations des quarante ans de la bataille l'année suivante.

Ce travail est l'oeuvre de 6 journalistes viêtnamiens, dont un vétéran de Dien Bien Phu, et deux autres qui ont été formés au journalisme en France. Entre décembre 2007 et janvier 2009, ils sont partis à la rencontre des anciens bo dois qui ont combattu pendant la bataille. Le livre paraît à Hanoï en 2009 et se démarque nettement de l'histoire officielle du régime communiste. Son passage en français est le bienvenu car en dehors des livres nostalgiques sur l'Indochine française, peu d'historiens sérieux -mais il y en a- travaillent sur le sujet, et le Viêtminh en tant que tel est finalement peu présent dans la littérature ou l'historiographie du conflit.

Les auteurs fournissent la liste complète des témoins interrogés, très variés, et un glossaire fort utile pour déchiffrer certains mots de lexique.
Lire la suite ›
3 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Une défaite historique française, vue du côté des vainqueurs, à qui on n'a jamais vraiment donné la parole. Un magnifique recueil de témoignages rares et émouvants sur les héros d'une histoire qui a tendance à tomber dans l'oubli.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Connaître le vécu des combattants aide à prévenir les guerres futures. Avec le recul du temps on voit le côté irrationnel des luttes entre êtres humains.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre est un magnifique complément de celui de Pham Thanh Tâm : Carnet de guerre d'un jeune Viêt-Minh à Diên Biên Phu publié par Armand Colin également en 2011 après qu'il ait été découvert par des Américains et publié aux Etats-Unis en 2005.

Tous deux démontrent parfaitement que lorsque Salan a dit : "Le fantassin régulier VM est le plus redoutable adversaire que les Français ont rencontré depuis Verdun. Il est plus fort que l'Allemand parce qu'à la qualité il joint la masse active et fanatisée", s'il avait raison sur la première partie, il se trompait sur la toute dernière. C'était sans doute parce qu'il avait du mal à reconnaître, d'une part le génie de leur commandant, le général Giap et l'esprit de sacrifice qui animait les combattants Viêt-Minh qui luttaient eux pour l'indépendance de leur pays. Comme l'a déclaré le doyen Reboul commentant la thèse du colonel Rocolle : "S'il y a eu un napoléon dans cette affaire, c'est chez l'ennemi qu'il faut le chercher... Dommage qu'il n'y ait pas eu de généraux en Indochine. Il y avait des étoiles, bien sûr ! Mais pas de généraux...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?