Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 13,49

Disraeli Gears Import

4.7 étoiles sur 5 23 commentaires client

Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle

Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Cream


Détails sur le produit

  • Cassette
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: RSO Records/Polydor 3215020
  • ASIN : B00DK5GW0O
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 23 commentaires client
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Descriptions du produit

11 Songs aus dem Jahr 1967.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
"Disreali Gears" est sans aucun doute le plus connu et le meilleur album de la courte discographie de Cream, le groupe fondé par Eric Clapton. Avec des tubes imparables comme "Strange Brew", "Tales Of Brave Ulysses", "Swlabr", "We're Going Wrong" ou bien sûr le monumental "Sunshine of your love", cet album est un indispensable pour toute collection Rock qui se respecte.
Pour autant cette édition est-elle également indispensable ? En effet si elle couvre à peu près tout ce que le groupe à réalisé à cette période précise, elle ne propose rien de nouveau par rapport à ce qui peut déjà se trouver facilement dans le commerce.
Ainsi, si l'on excepte le fait que l'album est proposé en version stéréo puis mono, et que l'on trouve une plus qu'évitable version de "Blue Condition" chantée par Clapton, tout le reste n'est que resucée. Les intéréssantes 7 bonus tracks sont trouvables sur l'excellent coffret 4CD "Those were the days", tandis que les 9 titres enregistrés pour la BBC sont issus de l'album "BBC Sessions" (qui en contient plus d'une vingtaine et qui est, pour le coup, véritablement indispensable).
Au final, si l'on possède déjà les disques mentionnés et si l'on n'est pas victime de cette fâcheuse tendance, assez répandue (je confesse), de vouloir collectionner toutes les nouvelles éditions de ses classics (cette édition étant d'ailleurs, comme toujours dans cette collection, très bien réalisée avec un beau livret et un packaging très agréable), cette réédition n'apportera rien de plus et n'a donc rien d'indispensable.
Remarque sur ce commentaire 23 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 11 novembre 2008
Format: CD
Les années 60 furent exceptionnelles pour ceux qui les connurent. En effet, nous, maintenant âgés d'au moins 55 ans, avons assisté à la naissance de la musique Rock, ce style honni, villipendié, moqué qui aujourd'hui est incontournable.
En plus, pour un jeune français, le Rock en France, c'était terre de mission.
Dans ce désert soumis à la dictature du Médiocre, les astéroïdes "Can't buy me love", "I can't get no", "My generation", "You really got me" "Foxy Lady" et associées étaient autant de petites lumières éclairant un avenir sonore hors normes.
Alors quand "Disraeli Gears" est arrivé, ça a fait "Boum" ne serait-ce que pour l'immense talent musical et créatif de ces 3 musiciens (auquel il faut associer Pete Brown).
Après il y aura "Wheels of Fire", "Crossroads" "Sittin' on the top of the world" live et la mise à feu de la fusée Clapton (qui n'a pas fait-loin s'en faut-que des trucs géniaux mais qui reste indépassable dès lors qu'il s'aventure dans le Blues-Rock);
Qu'et ce que vaut"Disraeli Gears" aujourd'hui ? Ca se tient toujours aussi bien que ce soit "Sunshine of your love", "Tales of brave Ulysses", "Dance the night away", "W're going wrong".
Bref, au-delà d'un album "historique", un très grand CD de Rock Music. Avis aux amateurs.
2 commentaires 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jean-claude TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 12 mai 2010
Format: CD
Encore un groupe qui aura eu une durée de vie très courte. On dit des Cream qu'ils sont le premier super groupe ou super trio du rock. Si on le dit, faut le croire. Composé de trois monstres sacrés, Ginger Baker (issu de Blues Incorporated et batteur de son état), Jack Bruce, bassiste passé par le centre de formation de John Mayall (The Blues Breakers) et The God, Eric Clapton, guitariste, qui a lâché les Yardbirds, puis transité, pour un seul album, par la même filière que son illustre prédécesseur (Mayall et ses Blues Breakers). Cream a débuté sa carrière discographique studio par un Fresh Cream, plutôt blues. L'arrivée d'Hendrix sur le marché bouleverse la donne et incite Clapton à approfondir plus encore dans le rock psyché. La pochette de Martin Sharp (un pote de voisinage de Clapton), résolument dans le ton de ce mouvement hippie et salement de mauvais goût, en atteste. Le message est compris. Il ne faut pas rater le virage psychédélique d'autant plus que l'album sort en pleine période flower power et qu'il doit cartonner sur les terres d'Hendrix, sans quoi... Tout le monde est sur le pont. Les trois membres se partagent l'écriture (Peter Brown est également crédité à ce titre) et en trois jours et demi, l'affaire est pliée.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Cream, un groupe (éphémère) de (power) blues rock britannique des années 1960 composé du guitariste Eric Clapton, du bassiste Jack Bruce et du batteur Ginger Baker. Sa musique est caractérisée par un pur mélange de blues et de rock, le tout saupoudré par un nuage bien crémeux de psychédélisme. Il y a tout dans ce second album de Cream : une guitare aérienne et inspirée (Clapton au sommet de sa forme qui multiplie avec bonheur les riffs et les wah-wah), une batterie lourde et réactive (le jeu de Ginger Baker particulièrement original et inspiré), la voix légère ou habitée de Jack Bruce (vs "Tales of Brave Ulysses"). Un groupe légendaire, un disque "énorme" avec une foultitude de titres de légende. Dans sa continuité, Cream sortira le superbe double "Wheels of Fire" qui prouvera que Cream fut l'un des groupes de Blues et de Rock les plus inspirés sur scène (interprétation et improvisation).
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?