• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Dobermann (l'intégrale vo... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Dobermann (l'intégrale volume 1) Broché – 16 mai 2013

4.4 étoiles sur 5 12 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 24,00
EUR 24,00 EUR 20,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Dobermann (l'intégrale volume 1)
  • +
  • Loco
  • +
  • Le Temps du Twist
Prix total: EUR 47,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Biographie de l'auteur

Joël Houssin, baptisé "Stephen King français" par la presse américaine, est un romancier de polars français. Après une enfance chaotique, Joël Houssin exerce les métiers de joueur professionnel et éleveur de chiens nordiques avant de connaitre le succès avec la série culte des Dobermann. Auteur d'une soixantaine de romans et nouvelles (deux fois Grand Prix de l'Imaginaire et Prix Apollo), devenu scénariste, il réapparait sur la scène littéraire en 2012 avec Loco.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Pour beaucoup de trentenaires, le Dobermann se résume à un film raté truffé d'effets de manches insupportables. Une production hypocrite voulant faire du film d'action « à l'américaine » mais sans assumer jusqu'au bout, et croyant se réfugier derrière un douzième degré qui ne fit ricaner que les douze-quinze ans que ciblaient ses choix racoleurs. Bien méchante publicité au final pour l'une des grandes sagas du polar hexagonal.

Les plus âgés se souviendront, eux, que le Dobermann, ce furent trois années de folie décapante au sein de la collection « Spécial Police » du Fleuve Noir. Début 1981 : Giscard est encore président pour quelques mois et alors que l'heure est au « néo-polar », Joël Houssin, jeune transfuge du monde de la SF, signe avec Le Dobermann américain son premier roman policier. Suivront une petite vingtaine de titres dont les exemplaires d'occasion figurent parmi la liste assez réduite des titres français du genre ayant acquis de la valeur chez les bouquinistes.

Libéré des obligations du sérail, Houssin fait entendre une voix novatrice, radicale et ultra-moderne, sans renier l'héritage du polar classique à grands renforts d'argot et de références au « Milieu ». L'oeuvre ainsi développée préfigure avec trente ans d'avance le cinéma de Tarantino ou d'Olivier Marchal. Sa voix singulière, construite sur la vélocité du style et du rythme narratif, s'appuie sur des personnages proches de l'univers de la B.D. mais souvent marqués par la fatalité et hantés par un désespoir profond.
Lire la suite ›
1 commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 24 juillet 2013
Format: Broché
C'est une France où on fume encore dans les cafés, les poursuites se font en R16, en GS, une France où les frangines font le tapin en plein Paris, du coté de Montparnasse ou de la place Clichy. Une France entre Barre et Giscard, une France qui écoute du Nicolletta en sirotant son scotch. Une France dans laquelle on croise des poissoniers et des truands, des macs, des joueurs et des gitans, quelques ripoux, quelques flics modèles et au milieu de tout celà le Dobermann. Braqueur hors pair aussi fascinant qu'attachant, fidèle en amitié mais sans pitié avec ses ennemis...

Avec ses personnages fouillés, ses descriptions sommaires, ses dialogues incisifs (on frôle très souvent le Audiard, dans les expressions comme dans la justesse du ton et des répliques implacables), mais surtout l'action omniprésente, le rythme haletant et la violence inouie de certaines scènes, c'est peu de dire qu'en 1981 (date de créaion du personnage), le Dobermann a fait figure de grand coup de pied dans la fourmilière d'une littérature policière française endormie. Violent, amoral, cynique, cruel, malsain, le Dob' et ses acolytes, aussi asociaux que marginaux, partagent, avec les flics qu'ils ont aux trousses, le mépris et le rejet des gens "normaux".

Rien de normal ici, l'homme de la rue est bien souvent un ersatz de collabo pathétique, l'O.C.R.B un ramassis de cas sociaux mus par leur haine commune (et justifiée) du Dob, les politiciens sont véreux et sans scrupules, bref, c'est toute la France giscardienne déclinante qui en prend pour son grade.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
C'est très drôle et violent, proche du serial à l'ancienne et très pulp en même temps.
Le style de l'auteur oscille entre des dialogues à la Audiard et d'enivrantes séquences d'action. Porté disparue depuis les années 80, cette saga est véritablement surprenante et très bien écrite, pourvu que les deux prochains tomes soient de ce niveau, et on tiendra un classique du polar frenchy sauvé in extremis de l'oubli.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Les romans de SF de Joël Houssin sont déjà sombres et présentent des spécimen humains peu reluisants ...
Le Dobermann, que je ne connaissais que de nom avant d'acheter ce livre, c'est du polar très sombre des années 80, émaillé de pointes d'humour noir et de dialogues truculents à la "tontons flingueurs" plus quelques pépites coluchesques, le tout parsemé d'hémoglobine et de belles nanas.
Les personnages les plus récurrents, flics de l'OCRB ou gangsters, sont presque tous des sociopathes, capables d'abattre un bonhomme par facilité et de faire des blagues à deux balles devant le cadavre encore chaud, ou d'allonger des mandales en série à une femme aimante -et supposée aimée ! - avant de l'envoyer sur le trottoir.
Bref, des monstres humains !
Pourtant - et c'est là le talent de Joël Hossin - ils restent attachants ... dangereux et déjantés, certes, mais attachants !
Au final, cela se lit bien et vite, ça glisse tout seul et on dévore les pages de cette intégrale sans voir passer le temps.
Deux bémols : l'épaisseur du livre, pas très maniable, et les coquilles, un peu trop nombreuses ...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique