Acheter d'occasion
EUR 8,98
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Documents interdits : Ce que savent les États-Majors Broché – 26 avril 2004

4.2 étoiles sur 5 13 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 26 avril 2004
EUR 8,98

Il y a une édition plus récente de cet article:


Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés



Description du produit

Extrait

ÉNIGMES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Le premier et le plus ancien document utilisé est daté du 26 février 1942, soit moins de trois mois après Pearl Harbor. Son titre, Mémorandum pour le Président, et la signature du rédacteur, général C. Marshall, attestent de son importance. Le tampon «Secret» est barré et remplacé par la mention manuscrite «Original dispatch to the President».
Ce rapport a donc été remis en main propre au président des États-Unis, Franklin D. Roosevelt. Il s'agit d'un document historique appartenant aux archives officielles. Déclassifié le 2 mai 1972, le texte est assez court :

Ce qui suit est l'information que nous venons de recevoir du Quartier Général, concernant l'alerte aérienne d'hier matin au-dessus de Los Angeles. En utilisant des détails disponibles à cette heure :
1. Des avions non identifiés, n'appartenant ni à l'Armée, ni à la Marine américaine, se sont probablement trouvés au-dessus de Los Angeles, et des éléments de la 37e brigade (AA) ont ouvert le feu sur eux entre 3 h 12 et 4 h 15. Ces unités ont utilisé mille quatre cent trente obus.
2. Il se peut qu'un maximum de quinze avions ait été impliqué, volant à des vitesses variables qui sont officiellement rapportées comme allant de «très lente» à un maximum de 200 noeuds (370 km/h) et à des altitudes allant de 3 000 à 5 000 mètres.
3. Aucune bombe n'a été lâchée.
4. Aucune perte n'est à signaler dans nos rangs.
5. Aucun avion n'a été abattu.
6. Aucun avion de l'Armée ou de la Marine américaine n'a été engagé.

L'enquête continue. Il semble raisonnable de conclure que, si des avions non identifiés ont été impliqués, il se peut qu'ils proviennent de sources civiles, utilisés par l'ennemi dans le but de provoquer une alarme, de dévoiler la position de nos batteries antiaériennes, et de ralentir notre production grâce au black-out. De telles conclusions sont renforcées par les vitesses variables de cette opération et par le fait qu'aucune bombe n'ait été lâchée.

Une note annexe précise qu'une enquête approfondie n'a pas réussi à identifier les avions impliqués dans ce survol.
Dépouillé de ses suppositions, la seule information concrète que nous livre ce document est simple :

Une quinzaine d'avions non identifiés a survolé Los Angeles, en pleine nuit, le 25 février 1942, pendant plus d'une heure. Plus de 1400 obus de la DCA ont été tirés sans réussir à en abattre un seul, en dépit de vitesses qualifiées parfois de «très lentes».

À cette époque, l'aviation nipponne ne possédait pas le moindre bombardier à long rayon d'action. Aucun porte-avion ennemi ne croisait à proximité de la côte californienne et les personnes d'origine japonaise étaient rassemblées dans des camps où elles allaient passer la guerre.
L'hypothèse d'une cinquième colonne japonaise, louant des avions civils pour faire peur aux Américains ou pour dévoiler la position de leurs défenses aériennes, ralentissant de surcroît leur effort de guerre apparaît, avec le recul du temps, comme particulièrement improbable.

Alors quoi ? De toute évidence, quels qu'en soient les auteurs, cet incroyable survol d'une zone, qui n'avait rien de stratégique, ressemble à une mise en scène destinée à être vue. Cet incident attire l'attention sur le signataire de la note remise au Président.
Le général Marshall est surtout connu pour le plan d'aide aux pays d'Europe, durement touchés par cinq ans de guerre. Chef d'état-major pendant la Seconde Guerre mondiale, secrétaire d'État aux Affaires étrangères de janvier 1947 à janvier 1949, il allait devenir secrétaire à la Défense de septembre 1950 à septembre 1951. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur

Sommes-nous seuls dans l'univers ? A cette question banale, l'auteur en substitue une autre, beaucoup moins rassurante : Sommes-nous seuls dans la proche banlieue de la Terre ? Dans les espaces aériens par exemple... La réponse pourrait bien être : " Pas toujours ! " Dans un texte clair, qui se lit comme un roman, nous découvrons enfin quelle réalité se cache derrière les mensonges, les imprécisions et la dérision qui occultent ce délicat problème depuis plus d'un demi-siècle. Les documents d'archives présentés dans les premiers chapitres nous offrent bien des surprises et le lecteur découvre ce qui apparaît finalement comme une évidence. Des incursions d'engins inconnus, souvent détectés au radar, constituent un problème majeur pour la Défense nationale. Dans le climat de la Guerre froide, il était hors de question d'en informer le public. Est-il pour autant possible d'accréditer les rumeurs les plus folles ? Faut-il parler de complot ? Doit-on, au contraire, faute de preuves, rejeter l'ensemble du sujet ? Ce n'est pas le sentiment de l'auteur qui établit honnêtement le bilan de ce que l'on peut raisonnablement savoir aujourd'hui.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Des révélations très édifiantes sur la politique de désinformation du grand public menée depuis 1947 par les autorités américaines, et du secret entourant les enquêtes plus sérieuses, allant jusqu'à la destruction de toutes les archives militaires de Roswell entre 1947 et 1949. Selon l'auteur l'une des raisons en serait leur présence dans l'environnement terrestre depuis très longtemps, sans volonté visible de nous envahir, une autre , plus pragmatique serait l'incapacité de l'US Air Force d'exploiter les informations obtenues sur ces objets, dans l'optique de les exploiter dans le cadre de retombées technologiques applicables. L'obstacle principal à celle-ci serait le décalage trop important entre nos connaissances scientifiques et celles des êtres qui , apparemment, se contentent de nous surveiller.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Bien expliqué, J'ai en plus trouvé dans ce livre ,un sujet qui m'interpelle : 5 Novembre 1990 ! j'ai fait partie des témoins de quelque chose d'énorme dans le ciel ( ma situation géographique à l'époque : 93110 Rosny-sous bois ) et j'ajoute en passant que cela ne ressemblait pas à un crache d'un morceau de fusée ! pas d'explication non plus, mais ce n'est pas grave (en faite j'avais plus tôt pensé à une création militaire , non bruyante !
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par aaaddd le 16 avril 2015
Format: Broché Achat vérifié
Un auteur passionné, sincère, enthousiaste. Important travail pour récupérer des archives méconnues. Malheureusement, il manque une approche critique de la documentation utilisée et des sources.... ce qui est ennuyeux lorsque l'on traite d'un sujet aussi polémique que les ovnis.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Acheté par hasard à la FNAC attiré par le titre. Ne connaissant rien au phénomène OVNI, j'ai été surpris de l'énorme compilation de données sur le sujet. L'auteur ne semble pas être un loufoque de service (ancien commandant de bord)et reste très factuel sur le sujet même si sil prend le parti de donner ses explications sur ces phénomènes longtemps classés secret et régulièrement moqués par le grand public et des journalistes complaisants.
Si tout est vrai ...et il n'y a aucune raison que des milliers de rapports aient été produits en pure perte... alors ces phénomènes méritent toute l'attention que l'auteur leur porte et cela nous ouvre des perspectives inattendues(pour ma part)nécessitant des investigations régulières et une information au public lambda.
Livre très intéressant malgré une succession d'énumération de rapports techniques dans certains chapitre (nécessaires pour asseoir une crédibilité)
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Plus de 85000 documents déclassifiés en 1985 (un nombre en évolution croissante depuis), des tonnes d'heures de travail à la recherches de "preuves" permettant de se faire une idée sur le phénomène OVNIS ou même d'objets aquatiques non identifiés (OANIs)... De quoi nous faire réfléchir sur la question des mystérieux engins que nous sommes tous susceptibles de rencontrer un jour ou l'autre, sans nous y attendre !

Le rapport COMETA, le dossier JAPAN 146, Blue-Book... tout y passe et nous permet de nous forger une idée intéressante (et effrayante ?) sur les OVNIS, OANIS et E.T. !

Lisez le, vous ne serez pas déçu de ce livre, et vous n'en ressortirez pas indemne car tout cela nous apporte des éléments intéressants.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
faites vous une idée sur sur l'information/désinformation, ou est le vrai dans tout ça ;je vous laisse juge, ce sont des documents américain qui une fois mis bout à bout nous permettent d'entrevoir une "réalité" édifiante , un des meilleurs livres sur la question extraterrestres car l'imagination n'a pas sa part dans cet ouvrage, la somme de travail d"analyse est dantesque , il a fallu décrypter et recouper des faits ....
pour ma part, je suis un rationnaliste donc....le doute subsiste quand à la véracité de ces allégations
par contre le travail accompli et l'honnêteté de l'auteur est indéniable et au dela de tous soupçons.
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Un livre original dont l'auteur, ancien pilote militaire puis civil, va chercher des éléments de preuve non pas auprès d'innombrables cas, mais dans les documents officiels.
Et il faut avouer que la démarche est très convaincante : pourquoi des milliers de pages - et ces documents déclassifiés sont sans doute les moins embarrassants ! - reconnaissant en des termes à peine voilés l'existence d'une intelligence derrière le phénomène OVNI, seraient-elles rédigées par les exécutifs et les armées de nombreux pays depuis plus de 50 ans pour un phénomène qui se résumerait à des ballons sondes, des rentrées atmosphériques ou des "hallucinations collectives" ?
La question est très pertinente, la réponse, souvent ignorée, trop évidente.
Remarque sur ce commentaire 21 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus