EUR 20,49
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
The Doors a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 11,99

The Doors

4.5 étoiles sur 5 41 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
32 neufs à partir de EUR 15,55 4 d'occasion à partir de EUR 18,81
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Déballer sans s'énerver par Amazon
Certification « Déballer sans s'énerver par Amazon »
Ce produit est certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Le programme « Déballer sans s'énerver par Amazon » vous propose des produits disposant d'un emballage simplifié, facile à retirer sans avoir à s'acharner dessus. N'utilisant que des cartons recyclables faciles à ouvrir et dépourvus de matériaux superflus, les emballages certifiés « Déballer sans s'énerver par Amazon » sont conçus pour être ouverts sans l'aide d'un cutter ou d'un couteau tout en protégeant votre article aussi bien que l'emballage traditionnel.
Voir tous nos produits certifiés « Déballer sans s'énerver ».

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Doors


Produits fréquemment achetés ensemble

  • The Doors
  • +
  • La Woman
  • +
  • Strange Days
Prix total: EUR 69,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (21 septembre 2009)
  • Date de sortie d'origine: 1 février 2010
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Rhino Record
  • ASIN : B0028ER4QE
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 41 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 9.613 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
2:25
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:33
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
2:32
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
2:31
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:17
Ecouter Acheter : EUR 1,09
 
6
30
7:09
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:32
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
2:20
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
2:50
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
2:14
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
11:43
Album uniquement

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Original STEREO mix recent remaster of their groundbreaking debut album on 180 gram vinyl

Critique

Premier album, première révélation éclatante de cette musique inédite, mélange de rock et de poésie. Dès « Break On Through » la voie est tracée : passer de l'autre coté...

Si « Light My Fire » sera le tube qui consacrera le groupe à l'état de star, le reste de l'album rassemble les titres parmi les tous meilleurs des Doors. L'onde souterraine de « Crystal Ship », les beat lourds de « Soul Kitchen » et « Twentiest Century Fox », la découverte du Morrison guttural et sensuel de « Backdoor Man », qui deviendra un hymne de concert, l'étrangeté d'« End Of The Night », tout est ambiances fortes et fascination. Jusqu'à l'expressionnisme Allemand d'« Alabama Song » (l'univers de Brecht, Lou Reed et David Bowie suivront) et enfin et surtout le chef-d’œuvre oedipien et hypnotique « The End », faisant vibrer la corde intime et profonde jusqu'à la transe.

Un des rares album dont l'emprise reste intacte à travers le temps, la jeunesse aux portes d'Eden. - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par P. Vero MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 16 avril 2008
Format: CD
Premier album des Doors, premier contact avec la voix et les paroles de Jim Morrison, premier tremblement de terre.
Sorti en janvier 1967 ce disque a marqué une génération à travers la personne de Morrison, première idole du rock intellectuel, à travers la musique,mélange de rock de jazz et de blues, et à travers les paroles des chansons, la saga oedipienne de "the end" en est le meilleiur exemple.
Mélange de rock psychédilique erotisant "light my fire" rengaine entêtante dont on ne peut pas s'échapper, des chansons inclassables "crystal ship" et end of the night", une reprise de Kurt Weil, et le délire cauchemardesque "the end", forment un Ovni musical ayant déclenché une morrisonomania qui dure toujours. Par ailleurs la guitare de Krieger, talent véritable, donne une lumière sonore merveilleuse à ce disque.
Un album indispensable car il est formidable et il a réellement marqué l'histoire de la pop musique
1 commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Le poète Jim Morrison, la folie pianistique de Ray Manzarek, un premier album bouleversant !

Laissez-vous envouter par la voix sensuelle de Jim, les paroles brutes et les volutes sonores du piano électronique de Ray, le tout rythmé sur un train d'enfer, la guitare de Krieger, avec un petit goût vintage magique.

Light my Fire vous transportera sans doute autant que Break on Through ... jusque à ce The End mythique (qui sera tellement sublimé par le film Apocalypse Now) qui repousse les limites du psychédélique.

Si vous ne devez avoir qu'un disque des Doors, ce sera celui là !
1 commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
OK, pour le disque, tout à été dit dessus, c'est même un de mes disques fétiches que je connais secondes par secondes. Mais ce qui m'horripile, c'est cette édition à éviter ABSOLUMENT, pour tout l'or du monde! même si vous le voyez à 50 cts, ne le prenez pas!

PRIMO: Les bonus sont inintéressants et détruisent l'homogénéité de l'album. De plus, pour moi mettre des bonus en fin de disque correspondent à faire un graffiti sur un Michel Ange. Sortez-les plutôt en archive. Mais non, vous préférez faire des opérations marketing bien entendu!

DEUXIO: LE SON qui à été non pas remastérisé comme c'est indiqué sur le boitier, mais remixé, mais à un tel point qu'on croirait à un karaoké! Le son est criard, certaines choses qui n'étaient pas sur le vynil (Petits cris du chanteurs) apparaissent sur la musique et le son de la batterie à été gonflé. C'est Jim qui se retournerait dans sa tombe!

TERTIO: Tout à fait à part, mais je n'aime pas ces nouveaux boitiers "Jewel box" qui ne sont pas plus solides que les boitiers normaux, mais quands ils sont cassés, ils sont introuvables en grande surfaçe.

Voila, alors je résume en 2 mots: N'ACHETEZ PAS CES DISQUES§ Et en plus vous en aurez pour votre fric, mais çà, c'est une autre histoire!

Et ce n'est pas valable que pour les Doors...
3 commentaires 27 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
l'année 67 est peut-être la meilleure année pour les disques des Doors : c'est la première et le groupe en sortira deux cette année-là, deux qui sont parmi les 5 meilleurs du groupe (sur 7)! ils sortent ce premier disque en janvier - 8 des 11 titres sont parmi les meilleurs qu'ils feront jamais - et ils ont tellement de bon matériel en réserve qu'en décembre de la même année sort leur deuxième album, à mon sens aussi bon que celui-là. Le disque commence à fond avec le puissant "Break on Through", l'un des titres emblématiques de la notion même de rock, à mon sens, commençant, sur un rytme brut et très soutenu, par ses paroles : " You know the day destroys the nignt/ Night divides the day (Vous savez que le jour détruit la nuit/(que) la nuit divise le jour..". L'une des caractéristiques des Doors est, à mon avis, que leur son est assez homogène - par le très présent orgue de Manzarek et la voix de Jim Morrison - mais leurs influences multiples et leur style varié. Après le rock pur à l'état brut, "Soul Kitchen", aux keyboards groovy, balance superbement : "When the clock says it's time to close now[...]" Ensuite la voix de Jim Morrisson fait craquer les filles sur le langoureux "the Crystal Ship", au début façon crooner (Hervé Muller, dans son livre "Jim Morrison au-delà des Doors" dit que son style statique, accroché, au début, au micro , n'était pas sans rappeler celui d'un Frank Sinatra): "Be-fore-you splet into unconsciousness/(I) like to have another kiss...).Lire la suite ›
5 commentaires 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lester Gangbangs TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 26 avril 2011
Format: CD
Il suffira d'un signe ... du destin. Et l'homme de la destinée, pour les Doors, groupe d'étudiants se produisant dans les boîtes de Los Angeles, s'appellera Arthur Lee, leader de Love. Qui les entend un soir, et fait des pieds et des mains auprès du patron de sa maison de disques, Jac Holzman, pour qu'il les signe. Ce que Holzman finira par faire en renâclant, car il déteste le groupe.
Les Doors se retrouvent donc sur Elektra en terrain à peu près hostile, et en studio pour enregistrer leur premier disque. Qui va devenir le disque emblématique d'une génération, celle du flower power, et installer les Doors sur le toit du monde rock. Pourtant les Doors ont à peu près tout faux à la base. Ils sont de L.A., et les choses en 1966 se passent à San Francisco, dans le quartier de Haight Ashbury, où sévissent Grateful Dead, Airplane, Quicksilver, ... L'heure est à la planerie mystique, les Doors se présentent avec des visées littéraires (Morrison admire entre autres Rimbaud, le groupe tire son nom d'un bouquin d'Aldous Huxley, « The Doors of Perception »). Les Doors jouent du rock garage et du blues, les hippies ne rêvent que sitars, tablas et mantras ...Il n'y a à peu près qu'au niveau de la consommation de drogues et de LSD que les Doors sont raccord avec le reste de la scène musicale californienne.
Les Doors sont un assemblage assez hétéroclite, trois amateurs de jazz et un de blues, Morrison, qui finira par imposer sa ligne musicale. Il faut dire que c'est le point de convergence de tous les regards.
Lire la suite ›
28 commentaires 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?