Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 14,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Douze enfants de paris par [WILLOCKS, Tim]
Publicité sur l'appli Kindle

Douze enfants de paris Format Kindle

3.3 étoiles sur 5 58 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 14,99

Longueur : 944 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Description du produit

Présentation de l'éditeur


Après La Religion, retrouvez Mattias et Carla au cœur du massacre de la Saint-Barthélemy.






23 août 1572. De retour d'Afrique du Nord, Mattias Tannhauser, chevalier de Malte, arrive à Paris. Il doit y retrouver sa femme, la comtesse Carla de La Pénautier, qui, enceinte, est venue assister au mariage de la sœur du roi avec Henri de Navarre. À son arrivée, Mattias trouve un Paris en proie au fanatisme, à la violence et à la paranoïa. La tentative d'assassinat contre l'amiral de Coligny, chef des réformistes, a exacerbé les tensions entre catholiques et protestants. Introduit au Louvre par le cardinal de Retz, Mattias se retrouve bientôt au cœur des intrigues de la Cour et comprend très vite que le sang va couler dans les rues de Paris.
Dans une capitale déchaînée, où toutes les haines se cristallisent, Carla est impliquée au même moment dans une terrible conspiration. Plongé dans un océan d'intrigues et de violences, Mattias n'aura que quelques heures pour tenter de la retrouver et la sauver d'un funeste destin.


Tim Willocks est sans aucun doute l'un des plus grands conteurs de notre temps. Avec un souffle épique qui évoque Alexandre Dumas, il nous donne ici un roman inoubliable qui, se déroulant sur vingt-quatre heures, capture toute la folie d'un des plus terribles épisodes de l'histoire de France.



Biographie de l'auteur

Tim Willocks est né en 1957. Grand maître d’arts martiaux, il est aussi chirurgien, psychiatre, producteur et écrivain. Scénariste, il a travaillé avec Steven Spielberg et Michael Mann. Auteur de six romans, parmi lesquels La Religion (Sonatine Éditions, 2009) et Green River (Sonatine Éditions, 2010), il vit en Irlande.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 4580 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 944 pages
  • Editeur : Sonatine (13 mars 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00IJMCK4K
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.3 étoiles sur 5 58 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°39.173 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Victaureau TOP 500 COMMENTATEURS le 1 mai 2014
Format: Broché Achat vérifié
Notation sans rapport avec l'appréciation générale, allez-vous dire. C'est vrai, et je m'en explique. En parfait tragédien britannique l'auteur n'a pas failli à la règle des trois unités:
1) Unité d'action: le héros de l'oeuvre, Tannhnauser, est accaparé par le souci de récupérer sa femme enceinte, Carla, arrivée à terme, tombée, à l'occasion du mariage de Margot avec le futur Henri IV, entre les mains de comploteurs machiavéliques dont l'objectif est de faire assassiner Carla, l'épouse du célèbre chevalier du siège de Malte et d'en imputer le crime aux huguenots afin de justifier le terrible massacre qui va s'ensuivre.
2) Unité de temps: malgré ses 937 pages ce roman se déroule sur 36 heures à partir du 23 août 1572.
3) Unité de lieu: Paris sur fond de Massacre de la St Barthélémy. Là, c'est un peu plus discutable, je reconnais que ça fait une scène très vaste mais relativement puisque Paris a été transformé en souricière.
Ce roman cependant pèche par certains côtés. Je pense que pour être au fait et bien comprendre, il fallait avoir lu au préalable "La Religion" ce que je n'ai pas fait et ça ne semblait pas une condition requise.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
D'abord, j'ai trouvé les commentaires déjà publiés absolument appropriés: même veine mais sans doute moins riche que 'Religion', sanguinaire à en éprouver soit la nausée, soit une rare pointe d'ennui, unité de lieu, unité d'action. Si je fais référence à un chef d'oeuvre, c'est pour la profondeur donnée à chacun des personnages et la force, le réalisme de leurs émotions. Il est presque dommage de devoir comparer ce livre à 'Religion'. Si je n'ai mis que quatre étoiles, c'est pour reconnaître la comparaison, et valider ma préférence pour le roman précédent. Dans l'absolu, 'Les Douze Enfants de Paris' reçoivent les cinq étoiles.
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par CHAMINET le 26 septembre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Beaucoup de sang, tuerie des jours de folie, encore du sang et des morts... presque à toutes les pages. Oui.
A travers se dessine une faible histoire aussi faible qu'improbable.
On sait qu'on est en train de lire un livre ; je n'ai pas été transportée. Rien à voir avec le livre précédent : La Religion qui était passionnant.
Déçue ; tant pis.
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par argon le 17 novembre 2015
Format: Poche Achat vérifié
J’aurais mieux fait de lire les commentaires ici avant de commander l' ouvrage car mon commentaire va dans le sens de la majorité des contributeurs, en effet j avais vraiment apprécié "La religion" ici le héros qu' un commentateur a comparé à Rambo dessoude tous les adversaires avec une complaisance de l' auteur à chaque fois pour la tripaille et la m****, à la longue cela devient lassant ... les pages ou l' héroïne Carla rencontre la mère du roi des brigands sont illisibles enfin l ' auteur ( ou le traducteur) parle des parties de TENNIS du roi je veux bien qu il s agisse de jeu de paume mais du tennis au 14ieme siècle...enfin j ai du sauter des tas de page de ce pavé pour le finir et l' ouvrage va aller directement au papier à recycler ou je le donne a quiconque le veux
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Après avoir lu et apprécié "La Religion", je ne pouvais que lire cette nouvelle aventure de Mattias Tannhauser et les siens mais, quelle déception ! du sang encore du sang et toujours du sang à toutes les pages. À lui seul, il doit étriper plus d'une centaine d'adversaires tout en se retrouvant lui-même à peine blessé.
Finalement il y a erreur sur le titre, "Rambo à Paris" aurait été tout aussi bien.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Beaucoup de sang, jusqu'à la nausée. Mais une vraie plume qui nous plonge dans le Paris de 1572 et qui nous y fait ressentir très fortement les émotions des héros, pris au piège dans cet enfer. Je n'ai pas beaucoup de sympathie pour Tannhauser, mais l'auteur sait prendre ses distances avec ce "Dexter" imprévisible. Les descriptions sont souvent somptueuses et peuvent se rapprocher de Malaparte, qui a très bien su aussi magnifier l'horreur ("Kapput"). Par contre, l'invulnérabilité du héros me dérange un peu : alors qu'il éventre, étripe, éviscère, décapite, lui ne reçoit qu'une seule petite blessure (une pierre envoyée par un gamin) et se casse un ongle vers la fin. Pas très crédible… Mais ce n'est pas grave : le souffle épique vaut le détour. Et me donne envie de découvrir "la Religion".
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents