Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
260
4,0 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:14,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 mars 2016
Quelle claque et quel pur plaisir pour tout cinéphile ! Tout est prestigieux : Musique, plans, photographie, cascades en réel, thèmes abordés (bien que simples mais forts)... Je ne l'avais pas capté à sa sortie, honte à moi ! C'est une sorte d'hommage aux films de série B, de films noirs hypnotiques avec des héros discrets mais burinés, avec des scènes d'action (et de violence) assez crues et frontales, de la musique immersive et entêtante (coucou Mister Carpenter). Bref, "Drive" déclare son amour à tout un pan de Cinéma. Merci au réalisateur et merci aussi à West Side, l'éditeur de ce superbe coffret collector, très généreux !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2017
J'avais de premier abord peur de commander cet article, mais il s'est révélé être exactement ce que j'attendais, 2 bluray différents dans 2 jaquettes différentes (en français et en anglais)
Parfait
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
« Drive » cultive à la perfection et originalité les codes du film noir. La mise en scène, primée à Cannes, est incontestablement la force principale du film : les acteurs sont filmés avec une certaine distance, la sobriété de leur jeu et le lourd silence qui prédominent contrastent efficacement avec l'explosion sonore (le rugissement des moteurs) et visuelle des brèves scènes de poursuites en voitures.

Le scénario en lui-même est à l'image de cette opposition de style. Le héros (Ryan Gosling) qui semble taciturne, timide et effacé fait preuve d'une résolution et d'une force insoupçonnée, à la hauteur de l'histoire d'amour presque impossible, dans laquelle il se laisse emporter.

L'univers du film est tour à tour lumineux et sombre, inondé de soleil dans les scènes de jour, froid et noir dans celles de nuit. La bande son, très discrète elle aussi contribue à souligner le caractère impitoyable de la situation. Noir, sobre, mais haletant, Drive nous « conduit » sur une piste mystérieuse, d'un romantisme lyrique à une violence absolue (la scène de l'ascenseur étant à elle seule le résumé de cette ambivalence).

Au bout du compte, Drive envoute littéralement le spectateur grâce à une histoire aux accents presque médiévaux, d'un humble chevalier près à tout pour défendre avec loyauté la veuve et l'orphelin.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2012
très bon film, images de nuit géniales, bien entendu je peux comprendre les quelques critiques concernant la longueur du film, le peu de dialogues, etc mais on aime ou on n'aime pas, pour ma part c'est tout a fait le genre de réalisation qui me plait. Un seul bémol, je suis possesseur d'un ordo Mac Book Pro et le téléchargement de la copie digitale ne s'adresse qu'aux possesseurs de PC il serait bon messieurs les responsables d"amazon que ce fait soit signale surtout que ce n'est pas la première fois que je me fais avoir, ceci étant c'est la raison pour laquelle j'ai enlevé une etoile
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce commentaire fait référence à l'édition Blu-ray

Voilà bien le genre de film qui divise immanquablement : chef-d’œuvre ? Boursouflure snob ? Condensé de Violence esthétique ou gratuite ?
Sans doute un peu tout ça.

Il faut reconnaitre que le "pitch" tient sur un timbre poste : un as du volant prête son concours occasionnel à des casseurs lors de braquages. Par ailleurs, il est mécanicien-cascadeur- à mi temps. Plutôt taciturne et solitaire, il se découvre une attirance pour sa voisine et met ainsi, le doigt dans un engrenage fatal, alors qu'il s’apprêtait à se racheter une conduite.

Ce film repose avant tout sur son acteur principal Ryan Gosling, qui parvient à rendre crédible cet homme secret, quasi autiste, qui cache sous des aspects sensibles et effroyablement calmes, une violence terrifiante. A l'image du scorpion qui orne son (très moche !) blouson.

La mise en scène est à la fois inspirée et brillante. On pourra sans doute reprocher à Nicolas Wending Refn un manque de sobriété. L'avenir dira s'il s'agit d'un tic de jeunesse (si on pouvait ne plus voir ces défilés de gratte-ciel filmés par dessus dans les films américains, ce serait une bonne chose).

Pour l'heure, il est difficile de ne pas penser aux films de Michael Mann pour l'ambiance nocturne, à ceux des frères Cohen pour l'aspect décalé, ou au cinéma de Hong-Kong pour les giclées de violence et les ralentis graphiques. Cette violence peut faire débat. Elle imprégnait déjà "Bronson", un de ses films précédents (avec quand même la légitimité liée au sujet abordé : l'histoire d'un prisonnier particulièrement violent).

La photographie est somptueuse, la musique colle parfaitement au projet. Peut être trop d'ailleurs : le risque d’obsolescence la guette.

Au final, j'ai beaucoup aimé. Mais si on m'objectait que ce film est lent et complaisant, je comprendrais très bien.

Au niveau technique : pas de retenue. L'atmosphère urbaine et nocturne est rendue à la perfection : chaque chrome, chaque lumière, bénéficie d'une exposition parfaite.
Le son, si important dans ce film, est également parfait. Chaque crissement de pneu, rugissement de moteur de la Chevrolet Camaro, chaque coup de feu, chaque impact...arrache, frappe et découpe la masse sonore, aussi bien en VO qu'en VF.

Cerise sur le gâteau, on trouve en bonus sous titrés, 27' d'un intéressant entretien avec REFN et un making of d'un 1/4 d'heure, faisant la part belle aux interviews de l'équipe.

Dernier avertissement : - de 12 ans (poussez à 13 !) et personnes sensibles, s'abstenir.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2015
Drive n'est pas un film de studio tant mieux le cineaste a sa prope patte il reste fidele a lui meme .ryan est charismatique et violent et exellent .le film demarre doucement cela est voulue par le realisateur nicholas n'allait pais faire comme un fast and furious cela aurait ete de la copie.pour les fans de course de musclecar c'est sur il y en a pas beaucoup de course mais l'histoire est prenante ryan et carey mulligan exellent ainsi que brooks et pearman et sans oublier l'incroyable bryan cranston un film different qu'ont apprecier et la bande son est superbe cocorico kavinsky est francais magnifique
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2017
Pas une histoire poussée, mais on passe un bon moment et c'est le plus important.

Donc je le recommande !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2013
Une honte d'acheter un blu ray qu'on peut visionner en Français, ou en Anglais sous titré Français. Point barre. Pas de sous titre Anglais, impossibilité de supprimer les sous titres Français, même dans le menu du lecteur. Tout ça pour des économies de bouts de chandelles. Une incitation au téléchargement illégal !

Sinon, le film en lui même est excellent. La bande son DTS HD MA magnifique (vu uniquement en Anglais), les images d'excellente qualité.
11 commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2014
Adapté du livre du même nom (non lu pour ma part) écrit par James Sallis, ce long-métrage aux petits airs de films de Tarantino nous livre le portrait d'un conducteur anonyme peu bavard à l'âme de Dexter campé par la star montante du cinéma Ryan Gosling. Contrairement à ce que pourrait laisser penser son titre, il y a peu de scènes de bolides et des courses poursuites juste une magnifique et réaliste scène d'ouverture de fuite en voiture. Tout l'essence du film réside dans les personnages et surtout dans la mise en scène et l'atmosphère paradoxale alternant des moments calmes et agréables et des moments barbares et sanglants comme la sublime scène d'ascenseur avec la douce Carey Mulligan où l'enroulement langoureux puis le tendre baiser laisse place aux effusions de sang et chair. Ce thriller noir est doté d'une bande sonore percutante notamment avec les 3 musiques : "A real hero" de College, "Under your spell" de Desire et la chanson devenue culte "Nightcall" de Kavinsky et Lovefoxxx. Après la sortie du film, James Sallis, l'auteur du livre, a écrit une suite intitulée Driven qui a beaucoup de chance d'être portée à l'écran dans un Drive 2.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2014
Agréable à regarder, mais je suis un peu surpris des commentaires enthousiastes de certains, ou certaines.
Je l'ai regardé avec mon frère qui pense comme moi (mais c'est mon frère).
Nous avons trouvé Ryan Gosling transparent et inexpressif, je sais bien que c'est son personnage, mais je lui ai trouvé un manque de présence. Il est peut-être beau gosse ( je préfère les femmes), mais je ne lui ai pas trouvé de charisme.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)