Acheter d'occasion
EUR 3,89
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par legrandfleuve
État: D'occasion: Comme neuf
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

ERNEST Poche – 1 juillet 2010

3.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 0,90

Harry Potter Harry Potter


Boutique Pocket
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Être le premier garçon d'une famille nombreuse, et marocaine de surcroît, procure des avantages - au détriment des plus jeunes. Mon statut d'aîné a nourri une aisance naturelle pour les loisirs et une fainéantise rédhibitoire. Fils chouchouté d'une tribu de trois filles et trois garçons, mon règne a duré toute l'enfance et mon hégémonie s'est accrue aux premières lueurs de l'adolescence. J'ai pu ainsi liquider un stock impressionnant de caprices. Papa me passait tout. Pour ça, il était super. Comme tous les pères, il projetait sur moi ses propres rêves, avec l'intime conviction que je deviendrais un jour la clef qui ouvrirait cette chaîne qui cadenasse le destin des gens modestes.
Comme tout bon Marocain, il travaillait dans une usine. Maman, elle, restait au foyer. Il serait indécent de dire qu'elle ne bossait pas. Pour faire son travail de mère de famille, il aurait fallu la remplacer par au moins cinq bonnes portugaises. On aurait même pu lui décerner le prix Nobel du courage. Son plaisir véritable était de nous voir grandir centimètre par centimètre et engraisser en proportion. A table, on ne mangeait que des plats de chez nous. Seul le dimanche nous autorisait les frites, au même titre que l'hostie pour les pratiquants dominicaux.

Présentation de l'éditeur

Il a fait ses classes, Abdel. Et deux fois plutôt qu'une. Chaque niveau de lycée : redoublé. Chaque année de fac : retapée. Privé de sa bourse universitaire, ce marocain du Lot-et-Garonne n'a plus le choix : pour rester à Paris, il lui faut travailler. Ce sera du porte-à-porte, la valise pleine à craquer de bons de commande pour des produits d'entretien. La poisse. Jusqu'à ce jour de chance où ses pas le mènent au seuil d'Ernest. Un bel hôtel particulier, à Neuilly. Le vieux monsieur n'a plus toute sa mémoire mais ne manque ni de malice ni d'affection. Entre ces deux-là, désormais colocataires, c'est l'entente parfaite, ou presque. Quand l'un mûrit à ce contact, l'autre semble rajeunir. Les souvenirs reviennent. Et le destin s'en mêle...

«Si ce duo nous séduit, c'est par le style de Dich, sans emphase, aussi efficace dans les dialogues que dans le Je des confidences, dans les notes d'humour que dans la tendresse.»
Pierre-Robert Leclercq - Le Magazine littéraire

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Même s'il n'échappe pas à quelques clichés, voici un agréable petit roman sur la rencontre improbable entre un jeune marocain provincial gentiment glandeur, et un vieil homme bourgeois amnésique et grincheux....
Des personnages sympathiques, une jolie amitié, quelques petites idées originales,des dialogues qui fonctionnent bien, et une histoire écrite dans un style facile à lire...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique