EUR 12,96
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Electric

4.9 étoiles sur 5 8 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
18 neufs à partir de EUR 7,57 3 d'occasion à partir de EUR 12,46
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Cult


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Electric
  • +
  • Sonic Temple
  • +
  • Love
Prix total: EUR 39,96
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (1 décembre 2000)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Beggars
  • ASIN : B000007WNN
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 33.590 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Wild flower
  2. Peace dog
  3. Lil' devil
  4. Aphrodisiac jacket
  5. Electric océan
  6. Bad fun
  7. King contrary man
  8. Love removal machine
  9. Born to be wild
  10. Outlaw
  11. Memphis hip shake

Description du produit

"La sociedad formada por Ian Astbury, Billy Duffy, el bajista Jamie Stewart y Rick Rubin a la producción dio a la luz el potente ""Electric"", un disco que difería de lo ofrecido por The Cult hasta entonces y da muestra de la evolución de un grupo hacia un sonido más contundente y directo que irían desarrollando en álbumes posteriores. En ""Electric"" encontrarás zarpazos del calibre de ""Love removal machine"", ""Lil' devil"", ""Wild flower"" e incluso la versión de ""Born to be wild"" de Steppenwolf. Piezas representativas e imprescindibles en todas las giras realizadas por la banda.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Brutor MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 19 février 2010
Format: CD
1987. Après un précédent album qui nageait déjà en plein revival 70's (entre les Doors et Led Zep), The Cult enfonce le clou avec le bien nommé « Electric », en se focalisant sur la partie dure, de la 1ère moitié de la musique de cette époque. En réalisant un disque Heavy aux antipodes des shredders, du Heavy-Metal, du Hard-FM, du Hard US (ou Hair-Metal), en vogue à l'époque, The Cult prend tout le monde par surprise. Leurs fans de la 1ère heure y compris, car toutes traces d'un Rock dit « Héroïque », « gothique », ou même New-Wave, ont été effacées. Ici, il n'est question que de Rock brut, lourd et primaire, allant à l'essentiel (Less is more). C'est parfois minimaliste (« Peace Dog »). Un rock carré sans aucune fioriture, (sans même une note esseulée d'Hammond ou d'harmonica en intro), exception faîte du tambourin du chanteur, Astbury, que l'on peut percevoir de temps à autre, en tendant vraiment l'oreille. Juste guitare, basse, batterie, chant et sueur. The Cult a troqué les bijoux en breloque et les chemises Paisley contre le cuir ; le look « London-hippie-gothique » contre une imagerie biker américain (la métamorphose sera complète lors de la promotion de l'album).
Un Heavy-rock simple qui privilégie avant tout l'efficacité, avant des riffs « rentre-dedans » de Billy Duffy. Des riffs déballés avec aplomb, assurance et fierté, par une Grestch White Falcon (donc pas loin du Malcom Young des 70's).
Lire la suite ›
20 commentaires 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 29 octobre 2004
Format: CD
Electric fait partie de ces nombreux disques mésestimé de l'histoire du rock alors que nous sommes bien là en présence d'un chef d'oeuvre: aucune chanson n'est mauvaise, ce qui n'est pas si courant, et mieux encore elles possèdent toutes une énergie dévastatrices. Le principe est simple et a déjà été éprouvé, un riff d'une efficacité diabolique, une rythmique simple et un sens du groove parfait grâce au chant de Ian Asbury.
Il n'y a qu'à écouter Peace frog ou encore King contrary man pour s'en rendre compte. La présence des "anciens" est visible, on pense à AC/DC ou à Led Zeppelin, ainsi qu'à Kim Fowley avec la superbe reprise de Born to be wild, mais la groupe a bien sa propre identité et n'est pas seulement le "clone de". La production de Rick Rubin(Beasty Boys, Red Hot Chili Peppers, Slayer...) y est pour beaucoup.
On regrettera peut-être un petit manque d'agressivité mais le disque ne reste pas moins une oeuvre majeure des années 80 et du rock tout court.
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Pas un moment de pause! Des riffs en acier trempé, une rythmique de plomb, un chant acéré, et pas un moment de pause! P..., Electric, c'est du raide, comme un bon verre de Jack, sans glace. Pour moi, c'est le disque qu'ACDC n'a pas été foutu de faire!Qu'ils jouent n'importe quel morceau de ce disque en live, et tout le monde n'y verra que du feu, j'en suis sûr!
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Avec Electric, the Cult fit à l'époque ce que Wolfmother fit 20ans plus tard: se réapproprier le vocabulaire musical des 70's pour mieux le dynamiter.
Cet album est effectivement le meilleur de the Cult, il ne comporte aucune faiblesse, il fait partie de ces albums dont l'énergie reste intacte des années après.
Pour le reste, ben, Brutor a déjà tout dit...
4 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus