• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Elemental a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 5,99

Elemental

Disque inclus dans notre boutique promotions et bons plans
5.0 étoiles sur 5 4 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
40 neufs à partir de EUR 2,90 52 d'occasion à partir de EUR 0,01
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Tears for Fears


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Elemental
  • +
  • Raoul And The Kings Of Spain
  • +
  • Everbody Loves a Happy En
Prix total: EUR 40,91
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (13 juillet 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Mercury
  • ASIN : B000001DYY
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.464 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
5:30
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
5:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:31
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
6:16
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
5:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
2:40
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
5:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
4:20
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
3:53
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

ELEMENTAL

Critique

Quatrième album de Tears For Fears, Elemental  a été réalisé en 1993 par Roland Orzabal sans Curt Smith. C’est la conséquence directe de leur séparation suite à la tournée de The Seeds Of Love. Le livret et la pochette correspondant au disque exposent clairement une série de photos entièrement consacrées au portrait d’Orzabal. Tear For Fears est désormais l’affaire d’un seul homme qui fut, de toutes façons, le vrai leader du groupe depuis ses débuts. A noter également que le claviériste Ian Stanley est parti vers d’autres projets, et a été remplacé par Alan Griffiths.

La facture de l’album suit la lignée des précédents : une production remarquable au niveau du son d’ensemble, des compositions élaborées, un mélange bien dosé entre instruments conventionnels et effets sonores ( synthétiseurs, bruits échantillonnés). On peut ainsi entendre des cris d’éléphants dans « Elemental », des tuyaux dans « Cold ». Les évocations à l’univers des Beatles sont audibles, à l’instar du titre « Brian Wilson said ». « Cold » est l’un des tubes qui fut extrait d’Elemental, avec « Break it down again » , « Good night song » et « Elemental ».

La montée harmonique de « Break it down again » rappelle celle de « Everything she said is magic » du groupe The Police. Dans le même ordre de comparaison, « Dog’s a best friend’s dog » contient une partie qui n’est pas sans rappeler la fin de « Mother’s talk » (dans Songs Fom The Big Chair). Une sorte d’auto-citation.

La voix du fils de Roland Orzabal, Julian, figure en bonne place sur l’album : c’est le cas à quatre reprises dans « Cold », « Brian Wilson said », « Goodnight song », et « Mr Pessimist » qui est certainement la composition la moins intéressante d’un point de vue musical. C’est un titre passe-partout, aux allures de maquette,  qui ne permet pas vraiment de déceler la marque de fabrication de Tears For Fears. Au niveau des paroles, c’est une diatribe contre la religion catholique.

Le temps des règlements de comptes internes aux personnalités familiales difficiles qui caractérisait les premiers textes du groupe semble pourtant révolu. Seul « Fish out of water » parle au passé de ces périodes de troubles pour Orzabal, avec notamment une référence explicite au cri primal : « We used to sit and talk about primal scream, to exorcise our past was our adolescent dream » (« nous avions l’habitude de nous asseoir et de parler du cri primal, exorciser notre passé était notre rêve d’adolescent »). Ce rêve est largement accompli. La musique a rempli son office de catalyse pour exorciser les anciens démons.

« Gas giant » est un instrumental uniquement fait à base de synthétiseur. De vagues paroles surgissent timidement pendant quelques secondes  pour conforter l’impression d’éther et de mystère dans lequel ce titre veut plonger l’auditeur. L’effet de gaz agit  « Power » met en avant une boucle harmonique assez courte et répétitive (quatre accords), style de composition  moins sophistiqué qu’à l’accoutumée. « Brian Wilson said » illustre l’intérêt permanent du groupe à placer un titre allures de jazz dans chacun de leurs albums. Le rythme choisi, ainsi que la présence d’un solo de guitare (doublé par endroit à la voix), ne font qu’aucun doute là-dessus.

« Goodnight song » confirme une tendance générale de l’album à un relâchement dans l’effort de composition. Sur dix titres, trois laissent à désirer. Elemental est en réalité un album de transition et de fin de règne, car la magie n’opère plus à l’écoute intégrale du disque. L’alchimie des albums précédents fait cruellement défaut. Roland Orzabal est aux commandes mais l’auditeur ne décolle plus de la même manière. Malgré d’excellentes compositions dignes de ce que  de Tears For Fears fait de meilleur, des trouées de médiocrités inhabituelles apparaissent. Un dernier sursaut analogue se produira avec Raoul And The King Of Spain en 1995, mais les heures du groupe sont désormais comptées en terme de qualité musicale.

- Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
"Elemental" est le grand inconnu de la discographie de ce groupe qui aura marqué la fin des 80's et le début des 90's. C'est pourtant loin d'être un vilain petit canard. Pop songs grandiloquantes, avec des riffs des guitare lissés, c'est planant et entraînant à la fois et la voix du chanteur est vraiment unique. Il y a indéniablement un son Tears for fears. Franchement, on dira "c'est pas le meilleur" et tout le reste, mais on se trompera sur toute la ligne. C'est un album très efficace qui mérite d'être connu, alors sautez sur le coup, amateurs de bonne pop anglaise !!! Ce sont là les pères des Coldplay, des Keane qui vous parleront !!!
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Tous simplement somptueux !

Tout d'abord la qualité de l'enregistrement et le mixage : peaufinés dans les moindres détails (c'est par ailleurs une des signatures sonores de TFF). Cela donne de l'ampleur, limite du gros son (!), mais pour tout le plaisir de l'écoute.

Puis viennent les morceaux, les compositions (exit Curt Smith, Orzabal a les rênes)... que dire... ils sont... fabuleux. Les trois premiers morceaux de l'album donnent le ton et, d'une certaine façon, l'issue même de celui-ci : un aboutissement.
Il est certain que "elemental" marque l'histoire du rock des années 90's, mais certainement pas dans l'esprit du grand public.

Je me demande encore comment ce dernier a fait pour passer à côté de ce monument !

Bref, achetez et écoutez le, les yeux fermés.

Frissons et grosse satisfaction garanties.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par islauleo le 14 novembre 2010
Format: CD
pop, voix, arrangement , mélodie ect... un grand disque a boire les yeux ouvert
chapeau Mr Orsabal
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS le 24 juillet 2008
Format: CD
Désormais seul maître à bord du vaisseau TFF , Orzabal nous délivre un excellentissime album , remarquablement produit , et nous prouve que les larmes que le groupe nous faisait parfois monter aux yeux sur "The seed of love" venaient en majeur partie d'une seule et unique personne ... La sienne . Dommage que le public n'est pas voulu suivre d'avantage .

Selon moi , ce disque est à ranger juste à côter du "Real life" des Simple Minds ; C'est dire si il est bon . 19/20
1 commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: 4.5 étoiles sur 5 112 commentaires
24 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Roland Goes It Alone 8 août 2003
Par Russell Diederich - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Whatever happened after the amazing "Seeds of Love" release, it looked to be the end of Tears for Fears. Curt Smith left Roland Orzabal to go it alone with the TFF name. Orzabal enlisted the help of Alan Griffiths, and although took a step backward, laid down the groundwork for a great collaboration that would reshape TFF into the last decade of the century.
As compared to "Seeds of Love" I'd say that this album is not as good, but it sure is close. With the title track Orzabal let us know that the band is still the same sans Smith, with just a bit of a twist. The song has more of an edge to it than previous TFF stuff, a little heavier sound, but still the same great Orzabal voice. After reaching out a little, Orzabal comes back into a signature sound with "Cold". "Break It Down Again" is a little funky with a Orzabal's staccato lyrics helping to drive the rhythm. The album goes back to being heavy with "Dog's a Best Friend's Dog". The album ends with "Goodnight Song", a great song with Orzabal's voice ringing, and almost bluesy electric guitar. Very recognizable format in today's music scene, a song way before its time.
Orzabal is definitely trying out his new wings of freedom. "Elemental" is definitely a transition album. You can hear the change in TFF from "Seeds of Love" to "Raoul, and the Kings of Spain" and on to "Tomcats Screaming Outside". Orzabal picked a good title for this album, as it is the building stone for the second half of his career. It's a good start, and a must own for any Orzabal or TFF fan.
18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Missing the balance of Curt Smith, but still outstanding 28 mars 2004
Par Michael Erisman - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Tears for Fears were one of the rare pop groups whose music survived the 80's image and still sounds great today. After the classic "Seeds of Love", the duo broke up. Roland Orzabel recorded this follow up without Curt Smith. While the music is missing some of the vocal balance of their previous work, this CD contains one of their best songs: "Break It Down Again". Part of the song lyrics below show the introspection the band is famous for:
"It's in the way you're always hiding from the light, See for yourself you have been sitting on a time bomb, No revolution maybe someone somewhere else, Could show you something new about you and your inner song - And all the love and all the love in the world, Won't stop the rain from falling, Waste seeping underground - I want to break it down....Break it down again"
The rest of the CD has some great moments as well, and typical of the band, the lyrics and songwriting is well above the meaningless chatter of most pop songs.
The title track "Elemental" , and the driving "Dog's a Best Friends Dog" are on par with their previous work, while the smooth and moody "Gas Giants" sounds like an updated "Working Hour" intro. Of particular note is "Fish Out of Water" an obvious slam on his departed band mate.
While the music always takes me back to Virginia, and my grad school days, it still sounds up to date as well. A great addition to your collection.
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Different but excellent 2 février 2004
Par Guylaine Le Ber - Publié sur Amazon.com
Format: CD
It's the Tears for fears's album that I like the most. Maybe because it was not as popular as the other ones and I never get tired since it is not over played.
"Good night song" is my favorite but every other songs have something special in it. Check out "Brian Wilson song" starting at 1:50 minutes how the music is beautiful.
By the way, Tears for fears came back together and just finished a new album that should be out in April 2004. Curtis said, our best album so far. Can't wait to see that.
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dark, Playful, and Creative 25 avril 2003
Par Vilbs - Publié sur Amazon.com
Format: CD
After first hearing "Songs from the Big Chair" I absolutely fell in love with Tears for Fears, and the voice of Roland Orzabal. On this effort, Orzabal has essentially gone solo (with the departure of Smith), while still retaining the TFF name, and he released one of the most underrated albums of the 90's. For me, this is definitely a "mood" album, and I find when I'm down this disc always seems to find its way into my CD player... that's not to say that this is a depressing album, but that for whatever reason "Elemental" always seems to pick me up a bit.
Thematically several of the songs are darker, while still keeping an upbeat tempo. Even the most radio friendly single "Break it down again" is not lighthearted pop fluff. As Roland sings, "...they make no mention of the beauty of decay", he allows the lyrics to set the mood rather than the instrumentation. Speaking of the instrumentation, he does an excellent job of layering different textures and sounds, and it really creates a complex and beautiful atmosphere onto which he lends his trademark vocals.
In addition to "Break it down again" which most people have heard on the radio, there are several songs worthy of mention. The title track "Elemental" and "Cold" really display the honesty of Roland's songwriting (read the lyrics... they're amazing). The title of "Power" says it all, and when Roland slows it down a bit on his Beach Boys tribute "Brian Wilson Said" and the closing gem "Goodnight Song" he shows that his voice is a formidable instrument. "Mr. Pessimist" is a great song that tends to run a bit long, as with the instrumental "Gas Giants", but overall the quality of the songwriting is high, and there's great continuity throughout the album.
Although Smith is missed on this album, Roland shows that he is prepared to work solo, and that he is more than capable of carrying an album by himself from start to finish. Although it is something of a departure from "Seeds of Love" (and people expecting Seeds II may be disappointed), this is a great Roland Orzabal album, and if they give it a chance the Tears for Fears faithful will not be disappointed.
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Tears For Fears jams on in this powerful and ethereal album. 27 juillet 1998
Par Un client - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Once free of the deadweight that the band carried with them through "Seeds of Love" and "Soul on Board" (Released only in England), Tears for Fears , now comprised of Roland Orzabal (lead vocals, guitar, keyboards) and Alan Griffiths (keyboards, guitar), began producing truly creative music. "Elemental" is the beginning of the New Tears for Fears, and a daring start at that. Its general tone is one of ethereal keyboards and lyrical guitars, in the manner of Pink Floyd's "Wish You Were Here." Roland Orzabal has one of the best voices in current rock music, which can be anything from wistful and quiet to deep and powerful, and his compositional skill is no less admirable. Some highlights from the album are "Cold," a guitar-driven song about the desire for solitude, "Fish Out of Water," a scathing attack on former member Curt Smith ("With all your high class friends you think you've got it made / the only thing you made was that tanned look on your face"), and "Goodnight Song," a wistful recollection. Definitely worth the purchase.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?