undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Elephant
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

Elephant

31 mars 2003 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 7,62 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:51
30
2
3:03
30
3
3:43
30
4
2:46
30
5
2:58
30
6
3:20
30
7
3:39
30
8
7:19
30
9
3:32
30
10
4:09
30
11
1:48
30
12
3:40
30
13
3:17
30
14
2:42
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 27 mai 2003
Format: CD
Je me trouvais dans un pub à Dublin lorsque "Seven Nation Army" a fait irruption sur les ondes de "Radio Phantom". J'ai accroché de suite, je pensais d'abord être tombé sur un titre des "Stooges" que je ne connaissais pas, de l'époque. J'ai écouté l'album, et depuis il n'a pas encore quitté la chaîne Hifi. Le son est fabuleux, un peu garage-punko-rock, indescriptible mais il taille le bois dur, les accords sont décisifs. J'adore. L'album prend divers sonorités avec deux pistes très originales "Cold, Cold Night" & "I just don't know what to do with myself". On ne peut pas dire que c'est du son nouveau mais cette musique est inexplicablement bonne.
1 commentaire 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 3 avril 2003
Format: CD
que dire sinon qu'avec cet album les white stripes réalisent un album rock des plus complets, en explorants du blues au punk toutes les voies ( garage ) dans un genres toujours jovial et ludique. Réjouissant d' un bout à l' autre, Elephant rafle avec une puissance pachydermique tout ce qui a été fait dans le domaine depuis des mois ( des années ? ). Sensationnel...
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Apres le dernier album white blood cells par lequel j'ai decouvert cet etrange "groupe", je pensais qu'ils ne pourraient pas faire mieux, et bien si, ils l'ont fait! Enfin peut etre pas mieux mais assez différent en fait... Les tons sont toujours garage et rock dejanté mais le chanteur utilise beaucoup plus sa voix et surtout sa guitare sur laquelle il se permet desormais des terribles solos alors que dans les albums précédents il ne faisait que des gros accords de rock... Ainsi c'est l'album le plus surnaturel que j'ai jamais entendu, essayez rien qu'avec " Seven nation army" on a des frissons dans le dos tellement c'est hors du commun... Donc un tres bon pous pour ce groupe extraterrestre. A noter que l'album a ete enregistre en 10 jours sur du materiel datant de 1960...
1 commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Si certains groupes illustrent le mot 'chute' en regressant a chaque sortie de disque il y en a bien un qui illustre le contraire, j'ai nommé les White stripes ! Nettement de mieux en mieux album par album, on va meme jusqu'a ce demander combien de temps cette cadence pourra tenir tellement le niveau est élevé, ce cadeau 'Elephant' est la reponse a la célébre affirmation d'une masse de gens ; 'le rock est mort" eh bien, preuve ici qu'il est loin de l'etre car, même si les influences du groupes sont plus qu'évidentes, on ne peut rester de marbre, et même si la batterie laisse encore a desirer, Jack white rules..de tous les cotés
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Depuis qu'ils ont ouvert une brèche dans la scène rock les Whites Stripes n'ont jamais déçu. En l'espace de trois albums ils ont tout donné; le génie, la folie, l'originalité et le feeling. Avec ce quatrième opus Jack & Meg signent incontestablement un des meilleurs albums de l'année (de la décennie?). Un peu moins Garage, un peu moins "bricolé" ou minimaliste mais toujours déjanté et torride. Avec ses guitares tueuses et tempos ravageurs Elephant est viscéral et hypnotique, il est surprenant aussi quand Meg vous emmène en ballade au cœur d'une « cold, cold night » dont ne vous sortirez pas indemnes.
Enorme je vous dis!
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par YKM le 5 mai 2003
Format: CD
Ne vous fiez pas à la jaquette ! : toute ressemblance avec BAMBI & version trash de David Lachapelle s’arrête là.
Une fratrie, du rouge, du blanc (bichromie obsessionnelle) : ceci est le 4ème album des kids de DETROIT et rien de ce qui vient de DETROIT n’est anodin.
Pour la fiche technique : LONDRES, une vieux studio (le TOE RAG), dans l'urgence : 2 semaines pour mettre en boite 14 titres sur du matériel vintage estampillé 63…Fin de fiche technique
A l’écoute, cocktail de rock, hard rock, blues et un nuage de country. Tout cela brut de décoffrage, sans aucune débauche de dérivés technique (une gageure aujourd’hui). Meg à la Batterie, Jack à la guitare (Airlines pure 60’s pour les connaisseurs et amateurs de solos) + voies .. .rien de plus et c’est parfait du début à la fin.
Juste pour critiquer, s’il fallait chercher l’erreur ou l’intrus: Seven Nation Army (1er titre). Morceau excellent certes mais peut être un peu trop « clubbing » pour l’album. Tellement bien que déjà récupéré par CANAL pour la pub…c’est dire !
Quelques high lights s’il en faut : In the cold cold night (Meg chante !), Hypnotise et Girl, you have no faith in medicine..là, tu décolles.
Bref, les nostalgiques des 70’s et les autres : c’est fait pour vous. Et s’ils passent près de chez vous : courrez y, c’est magic…
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Cela commence fort : un tube imparable, déjà un classique du genre Seven Nation Army.
On se dit : »OK, j'ai acheté ce disque pour ce morceau, pas de surprise ».
Alors commence le véritable voyage dans l'univers déjanté, tourmenté et Sexy de Jack et Meg. Il n'invente rien de plus que ce qui existe depuis cinquante ans dans cette musique qui nous tient à cœur et que l'on annonce moribonde toutes les décennies. Pourtant, les riffs acérés, la rythmique implacable nous envoûtent. Car l'évidence est là : le génie est présent chez ces deux américains, à la sensibilité très européenne, dont les mélodies sombres et les envolées enflammées ne laissent aucun répit. Tous les titres dégagent une ambiance unique et troublante. L'album atteint sûrement son apogée dans l'épique « Ball and Biscuit ». Blues rock dantesque où Jack White étale toute sa classe de compositeur atypique.
Qu'on se le dise le rock n'est pas encore mort et cet Elephant ne trompera personne
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique