Elle s'appelait Sarah [Éd... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 8,06
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : KAPPA MEDIA
Ajouter au panier
EUR 8,51
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Ajouter au panier
EUR 8,90
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : MEDIA PRO
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Elle s'appelait Sarah [Édition Simple]

4.5 étoiles sur 5 93 commentaires client

Prix : EUR 7,77 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Vendu par Expédition sous 24H et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
13 neufs à partir de EUR 4,97 10 d'occasion à partir de EUR 3,06

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Elle s'appelait Sarah [Édition Simple]
  • +
  • La Rafle. [Édition Single] [Édition Single]
  • +
  • Le Garçon au pyjama rayé
Prix total: EUR 28,28
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Kristin Scott Thomas, Mélusine Mayance, Niels Arestrup, Frédéric Pierrot, Michel Duchaussoy
  • Réalisateurs : Kristin Scott Thomas, Mélusine Mayance, Niels Arestrup, Frédéric Pierrot, Michel Duchaussoy
  • Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
  • Audio : Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : TF1 Vidéo
  • Date de sortie du DVD : 17 août 2011
  • Durée : 106 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 93 commentaires client
  • ASIN: B0054YCBOA
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 4.079 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

"Le carnet de tournage" par Antoine de Maximy
Documentaire : "La rafle du Vél' d'Hiv'... 50 ans après" de Blanche Finger et William Karel
Bande-annonce du film

Descriptions du produit

Description du produit

Elle s'appelait Sarah, 1 DVD, 106 minutes

Synopsis

Julia Jarmond, journaliste américaine installée en France depuis 20 ans, enquête sur l'épisode douloureux du Vel d'Hiv. En remontant les faits, son chemin croise celui de Sarah, une petite fille qui avait 10 ans en juillet 1942. Ce qui n'était que le sujet d'un article devient alors, pour Julia, un enjeu personnel, dévoilant un mystère familial. Comment deux destins, à 60 ans de distance, vont-ils se mêler pour révéler un secret qui bouleversera à jamais la vie de Julia et de ses proches ? La vérité issue du passé a parfois un prix dans le présent...

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: DVD
Deux films en 2010 sur la rafle du vel d'hiv. Je dirai enfin. Et quels films. Contrairement à la rafle, elle s'appelait Sarah voit au début du film deux époques bien distinctes : celle de cette fameuse rafle des 16 et 17 juillet 1942 et une seconde qui a lieu quarante ans plus tard dans le même quartier. Normalement, je n'aime pas trop dans un film ce retour au passé puis au présent et ainsi de suite. Sauf que là, c'est nécéssaire pour comprendre l'histoire qui est magnifique.
Quelle densité d"émotion au cours de ce film. Kristin Scott Thomas et Mélusine Mayance sont exceptionnelles.L'un des films qui m'a le plus boulversé dans mon existence (et je commence en avoir vu un certain nombre)
Une merveille de film que j'ai hâte d'acheter en DVD.
A noter que sur le même sujet (rafle et déportation), deux autres fims à voir vienne d'être édités en DVD : les guichets du louvre et l'arbre et la fôrêt où Guy Marchand est grandiose.
1 commentaire 87 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
Comment est-ce possible que ce film soit passé inaperçu ?
Une histoire passionnante qui vous prend aux tripes, c'est un film avec plein d'acteurs qui sont excellents et une réalisation soignée.
Bref, c'est un chef-d'oeuvre ! À voir absolument ! ! !
Remarque sur ce commentaire 25 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
j'ai commencé par lire le livre, ensuite j'ai vu le film au cinéma et ensuite j'ai acheté le dvd. Ce film est bouleversant et pour la première fois le film ne m'a pas déçu par rapport au livre ! A voir absolument ! Dans ce monde de haine et de racisme, ce film devrait être vu pas tous et peut être que certains se remettraient en question.
Remarque sur ce commentaire 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 16 juillet 2012
Format: DVD
Le film, adaptation du roman de Tatiana de Rosnay, est superbe sur le plan des émotions, de l'évocation de cette abjection de l'histoire de France qui vit un supposé-Etat, fondamentalement contesté - il est nécessaire de le rappeler, y compris à cet âne bâté de Jacques Chirac qui déclara que l'Etat français était coupable ! quelle insulte à la Résistance, à la France Libre, à l'Etat qui sut s'affirmer à la Libération, chassant les serviles collaborateurs qui en avaient usurpé les responsabilités et la représentation - par le Général de Gaulle, seul représentant dans le combat avec les Alliés, contre les nazis, de la France, avec le concours zélé de fonctionnaires de la police, arrêter 13.152 juifs étrangers réfugiés en France, les 16 et 17 juillet 1942, à Paris.

Synopsis : "Paris en 2009, Julia Jarmond (magnifique Kristin Scott Thomas), journaliste américaine installée en France depuis 20 ans, enquête sur l'épisode de la rafle du Vel d'Hiv'. En remontant les faits, son chemin croise celui de Sarah, une petite fille qui avait 10 ans en juillet 1942. Ce qui n'était que le sujet d'un article devient alors, pour Julia, une quête personnelle, révélant un passé lourd de secrets. A 60 ans de distance, deux destins vont se mêler et bouleverser à jamais la vie de Julia."

Le ton est juste. L'intensité dramatique touche au plus profond de nos chairs, de parents, de patriotes, d'amoureux d'un certain humanisme.
Lire la suite ›
15 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Les films revenant sur l'épisode du Vel d'hiv ne sont pas si nombreux pour qu'on boude trop celui ci, en dépit d'un aspect mélodramatique un peu appuyé, d'un doublage parfois surprenant et surtout, d'une fin qui s'avère peu utile (je trouve que le film aurait pu s'arrêter au moment où Julia Jarmond apprend ce qui est arrivé à Sarah).

Mais même en tenant compte de ces réserves, on peut difficilement ne pas être ému par le destin de ces familles et de cette petite fille magnifiquement interprétée par Mélusine Mayance.

Reste l'éternelle question : peut-on et doit-on réaliser une œuvre de fiction sur cette période et en particulier sur la Shoah ?
Pour ma part, je réponds oui, sans hésiter, à condition que l'on puisse disposer par ailleurs, d'une information historique étayée, ce qui est le cas aujourd'hui.

Des fois, il faut savoir se concentrer sur l'essentiel.
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
J'ai assisté à une projection en avant-première avec la présence du réalisateur. Les spectateurs lui ont fait des compliments sans aucune réserve ; le film semblait les avoir beaucoup touchés.
Gilles PAQUET-BRENNER est jeune (35 ans) et très sympathique.
Il a expliqué son intérêt pour le roman et sa volonté de convaincre l'auteur de lui laisser tourner son film, en modifiant même un peu le scénario pour mieux faire passer au cinéma la culpabilité qui torture Sarah.
Son émotion est sans aucun doute honnête ; il a même évoqué le détail d'un souvenir (le poison dans la bague) lié à sa propre famille. J'ai eu l'impression à ce moment là qu'il voulait être le mémorialiste d'une part infime de la Shoah, qu'il était important pour lui de tourner cette scène du train qui partait pour les camps, près de ce vieil homme qui montrait sa bague, déterminé à choisir le moment de sa mort.
J'ai bien senti que ce film était pour lui autre chose que du cinéma.
Une fois accordée cette sensibilité à Gilles PAQUET-BRENNER, je dois reconnaître que je suis mal à l'aise avec beaucoup de films qui relatent cette tragédie. Il me semble qu'elle s'accommode mal du mélodrame.
Quand un réalisateur l'évoque, il dit souvent vouloir faire avant tout oeuvre de mémoire. C'est certainement la vérité, et on a toutes les raisons du monde d'approuver.
On peut s'interroger pourtant sur la manière d'évoquer la Shoah au cinéma, dans une oeuvre de fiction.
Lire la suite ›
4 commentaires 30 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?