Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 6,99

Économisez
EUR 0,11 (2%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Emmaüs par [Baricco, Alessandro]
Publicité sur l'appli Kindle

Emmaüs Format Kindle

4.0 étoiles sur 5 11 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 6,99

Longueur : 176 pages

Descriptions du produit

Revue de presse

Écrivain, musicologue, auteur et interprète de textes pour le théâtre, la radio et la télévision, Alessandro Baricco est turinois et vit à Rome. Ses romans et ses essais sont traduits dans le monde entier.

Présentation de l'éditeur

Quatre garçons, une fille : d’un côté, le narrateur, le Saint, Luca et Bobby, et, de l’autre, Andre. Elle est riche, belle, et elle distribue généreusement ses faveurs. Ils ont dix-huit ans comme elle, sont avant tout catholiques, fervents voire intégristes. Musiciens, ils forment un groupe qui anime les services à l’église et passent une partie de leur temps libre à assister les personnes âgées de l'hospice.
Alors qu’elle incarne la luxure, Andre les fascine, ils en sont tous les quatre amoureux. La tentation est forte mais le prix à payer sera lui aussi considérable.

Alessandro Baricco nous offre son récit le plus personnel, à la fois peinture de l'Italie des années 1970, roman d'apprentissage et subtile réflexion sur le réel et l'idéal.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 823 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 176 pages
  • Editeur : Editions Gallimard (27 mars 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00JQ6VUYE
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 11 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°64.917 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Patrick Gdt TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 10 novembre 2012
Format: Broché Achat vérifié
Assurément l'époque est au fait religieux. José Sarramago nous avait livré il y a peu un "Caîn" assez fabuleux, puis ce fût Erri de Luca avec "Et il dit" parabole sur Moïse, et nous voilà en pleine évangile avec cette image terrible des pèlerins d'Emmaüs qui ne reconnaissent pas le Christ ressuscité, et ne s'apercevront de leur cécité que lorsque l'aimé sera parti. C'est le thème de ce beau roman mettant en scène quatre jeunes garçons de 18 ans : Le Saint, Luca, Bobby et le narrateur. Ce sont des catholiques pratiquants, on y verrai bien des apôtres, tant leurs liens d'amitié semblent forts. Ce sont des hommes, en devenir, mais soumis à leurs propres faiblesses et aux incompréhensions de tout post adolescent face à un monde adulte empli de non dits et de secrets lourds.
Leur univers s'étire entre le petit groupe de musique qu'ils constituent, leur participation comme musiciens à la messe dominicale ou encore leur bonne action hebdomadaire consistant à prendre soins de vieux "les larves" dans un hospice et bien sûr "les parents".
Il émerge de cet ensemble trop bien réglé une personnalité féminine bien singulière, Andrea, jeune beauté fatale que tout le monde nomme "Andre", si belle, si libre, si sensuelle. Elle est le corps désiré, le mouvement, la vie, l'amour, le sexe bien sûr,la somme de toutes les pulsions humaines.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jean-marie lambert TOP 500 COMMENTATEURS le 6 novembre 2012
Format: Broché
Quatre jeunes italiens ordinaires,catholiques de leur temps,vivent leur Passion à travers leur relation avec Andre,livrée à tous et à aucun;Bobby refusera d'avancer sur le pierrier en lequel il voit les ruines de sa foi et s'adonnera à la drogue,Luca se suicidera,le Saint ira en prison,et le narrateur vivra avec abandon et lucidité son amour pour la Mère Vierge,beauté unique qui réunit tout.
Sous couvert d'une histoire prétendument banale(quatre amis face à la tentatrice...)Baricco nous entraîne dans un récit mythologique autour de la sainteté,dont seul le narrateur comprendra le mystère.Superbes pages finales et exceptionnels derniers paragraphes.
"Nos coeurs tendres-nous les nourrissons de grandes illusions,puis au terme du processus nous marchons comme des disciples d'Emmaüs,aveugles,à côté d'amis et d'amours que nous ne reconnaissons pas";le catholicisme de Baricco est empreint de doute et d'interrogation,et non de certitudes ni d'affirmations.Le sens de la narration de l'auteur est servi par un style somptueux.
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
La traduction est tres belle. Le style est superbe. Un roman tres dense. Pas une page a supprimer. Cela change de la majorite des romans contemporains qui commencent et finissent bien mais qui sont dilues au milieu. Ici rien de tel, on a affaire a un grand ecrivain pour lequel chaque mot compte

Cela fait longtemps que je n avais pas lu un aussi beau texte. Les autres lecteurs ont decrit l histoire, je n y reviens donc pas
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Hum, ce livre est délicieux, car d'un début un peu 'classique' il nous fait découvrir pas à pas la fragilité et l'insouciance de ces années où l'on bascule de la jeunesse à l'âge adulte: que faire de nos rêves ? que faire de nos désirs ? que faire du besoin de vérité ?... je ne vous en dis pas plus !
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Feron Béatrice TOP 500 COMMENTATEURS le 2 février 2015
Format: Poche
Quatre amis, le narrateur, Bobby, Luca et « le Saint », issus de milieux modestes et très catholiques, sont fascinés par une fille mystérieuse et extraordinaire. Elle porte un prénom de garçon, Andrea, et on la surnomme André. Extravertie, belle, riche, elle collectionne les aventures masculines. André est donc, semble-t-il, une fille épanouie. Qui se douterait que, sous ce brillant vernis, se cache une fêlure ?
Ce roman est court. Il ne compte que cent trente-cinq pages. Pourtant, il m'a fallu huit jours pour en venir à bout, tant il me procurait d'ennui. Au fur et à mesure, j'oubliais ce que je venais de lire. Il m'a vraiment fallu me forcer pour le terminer. Et pourtant, j'avais beaucoup aimé "Soie".
Des lecteurs, des critiques professionnels sont eux unanimes ou presque : ils parlent d'un chef-d’œuvre à l'écriture éblouissante.
J'ai donc dû passer à côté de quelque chose...
Les personnages sont des culs-bénis qui se mortifient en travaillant dans un hospice sinistre et puant où ils s'occupent de vieux pensionnaires. Mais sont-ils vraiment sincères ? Ils traitent tous les patients de « larves ». Malgré leur foi qui devrait les éclairer, il plane sur eux l'ombre de la déchéance et de la mort.
L'auteur narre l'histoire de façon intérieure, mais pas à la première personne du singulier. Il utilise le « nous » qui donnerait à croire que les quatre amis sont soudés, si unis qu'ils ne forment qu'un. Pourtant, bien au contraire, ils sont fondamentalement différents et n'arrivent pas à communiquer.
Je n'ai aimé ni l'histoire, ni les personnages, ni l'écriture, je me suis profondément ennuyée. J'ai donc détesté cette lecture.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique