• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
En un monde parfait a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

En un monde parfait Poche – 5 octobre 2011

3.8 étoiles sur 5 28 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,30
EUR 7,30 EUR 0,63
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • En un monde parfait
  • +
  • Esprit d'hiver - Grand Prix des lectrices de Elle 2014
  • +
  • Un oiseau blanc dans le blizzard
Prix total: EUR 22,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Jiselle, la trentaine et toujours célibataire, croit vivre un véritable conte de fées lorsque Mark Dorn, un superbe pilote, veuf et père de trois enfants, la demande en mariage. Sa proposition paraît tellement inespérée qu'elle accepte aussitôt, abandonnant sa vie d'hôtesse de l'air pour celle, plus paisible croit-elle, de femme au foyer. C'est compter sans les absences répétées de Mark, les perpétuelles récriminations des enfants et la mystérieuse épidémie qui frappe les États-Unis, leur donnant des allures de pays en guerre. L'existence de Jiselle prend alors un tour dramatique...

Ce qui est rare chez Laura Kasischke, c'est ce curieux mélange de maîtrise et d'émotion, d'étrangeté et de simplicité, d'atrocité et de poésie. Douée d’un talent de narration peu commun, Laura Kasischke est une écrivaine capable de déchaîner la terreur et d’en faire surgir la beauté. Olivia de Lamberterie, Elle.

Biographie de l'auteur

Écrivain originaire du Michigan, Laura Kasischke est souvent comparée à Joyce Carol Oates pour sa critique vénéneuse de la société américaine. Elle est l’auteur de Rêves de garçons, La Couronne verte, À moi pour toujours qui a reçu le prix Lucioles des Lecteurs en 2008 ou encore de Suspicious River et La Vie devant ses yeux, tous deux adaptés au cinéma. Elle est également l’auteur de poèmes, publiés dans de nombreuses revues, pour lesquels elle a notamment remporté le Hopwood Awards et la bourse MacDowell. Laura Kasischke enseigne l’art du roman à Ann Arbor et vit toujours dans le Michigan.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Les 3 premiers quarts du livre, il ne se passe pas grand chose, et c'est vraiment dommage car la fin est riche en rebondissements et sensations. Une jeune mariée s'installe chez son époux, pilote d'avion, qu'elle connaît finalement assez peu. La famille de son mari l'accueille fraîchement, et elle ignore encore qu'elle va devoir s'habituer à eux plus qu'elle ne l'imagine. En effet, dans cette Amérique là, une terrible maladie décime les habitants et paralyse toute l'économie. Bienvenue chez les décroissants = il faut apprendre à vivre avec les moyens du bord et ... ensemble. La solidarité s'organise. Le thème est déjà connu. L'écriture est agréable. Il faut toutefois tenir bon pour enfin accéder à une lecture rythmée et pleine d'événements.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
j'ai adoré ce livre qui décrit une femme qui parait faible et insipide au début, mal jugée par tous ( même par sa propre mère ) mais qui est profondément gentille et qui, face aux graves événements imaginés par l'auteur, se révèle forte, courageuse, aimante... ce livre restera longtemps dans ma mémoire.... il va à l'encontre des idées reçues " gentille et nunuche"par exemple ( pour ne pas dire plus!).
Par petites touches les personnages sont très bien dépeints , le style est tout en délicatesse à la manière des Jane Austen, des Emily Brontë etc. Je vous recommande vivement cette lecture.
Remarque sur ce commentaire 38 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Le livre commence d'une façon banale, une jeune femme bombardée belle mère dans une famille recomposée américaine typique. Mais insidieusement, ce climat rassurant va se troubler au fur et à mesure que se développe une pandémie qui frappe les Etats-Unis - résonnant avec la grippe A de l'an dernier. Paradoxalement, ce livre m'a rappelé "La Route" sur un mode certes moins dérangeant. Que deviendrions nous si notre univers quotidien sombrait en quelques mois ? Très réussi.
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Servane L. TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 10 mai 2011
Format: Broché
Jiselle a la trentaine. Elle est hôtesse de l'air, américaine, jolie, un peu cul-cul et sans attache. Sans attache jusqu'au jour où elle commence à sortir avec le charismatique Mark, pilote tant convoité et beau parti ; il est veuf... et père de trois enfants (deux adolescentes et un garçon d'une dizaine d'années). Ses collègues féminines l'envient et lorsque Mark, amoureux transi la demande en mariage, Jiselle savoure son heure de gloire. Pourtant, les mises en garde commencent à poindre : Mark est un grand séducteur qui connaîtrait régulièrement des déboires avec les gouvernantes qu'il emploie pour ses enfants. Le fait de se marier n'arrangerait-il pas ses soucis de nounous ? Mais Jiselle, flattée et sentant les années passer veut croire en ce grand amour.
Après le mariage, notre dévouée hôtesse laisse tomber son job et devient « mère au foyer ». Les débuts de la cohabitation avec les deux ados se révèlent plus qu'épineux d'autant que son pilote de mari est toujours entre deux aéroports.
Pour couronner le tout, une mystérieuse pandémie ravage les Etats-Unis, l'avion de Mark est placé en quarantaine quelque part en Allemagne ; Jiselle, abandonnée, doit assumer seule ses nouvelles responsabilités de chef de famille dans un monde qui devient de plus en plus hostile...

Quel roman ! Encore une fois, je n'ai pas été déçue par le style de Laura Kasischke : quelle finesse dans la psychologie des personnages ; quelle ingéniosité dans la construction du roman !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 32 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
J'ai découvert Laura Kasischke avec "Les revenants" dont j'avais adoré le style. J'ai trouvé l'écriture de ce livre légèrement plus simple, ce qui n'enlève strictement rien au plaisir de lecture. Cette histoire est celle de l'effondrement progressif d'une société, sans brutalité, presque sans violence, ou du moins rien de démonstratif : simplement un monde qui finit en même temps qu'une épidémie se propage. Un très beau roman !
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Autant je n'ai pas aimé "a moi pour toujours" autant ce roman m'a plu.Une hotesse de l'air rencontre son futur mari dans un monde en déclin.Les etats unis sont victimes d'une épidemie et les morts se succedent (britney spears par ailleurs c'est irréel...).Elle se retrouve abandonnée avec ses beaux enfants et tente de vivre au quotidien dans ce monde de privation, c'est tres interessant et ca reste une bonne lecture.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Pour son septième roman, l'Américaine Laura Kasischke publie un conte sur la fin du monde. Située dans un futur proche aux Etats-Unis, cette parodie de romance met en scène le désenchantement d'une trentenaire dans un pays ravagé par la guerre et une mystérieuse épidémie. Depuis "La Vie devant ses yeux" ou "À moi pour toujours", on sait le talent de la romancière et poétesse américaine pour fissurer le cadre supposément idyllique de la middle class, subvertir ses clichés de série télé et suggérer - au gré d’images troublantes, de rêveries inquiétantes ou de détails savamment distillés - la violence archétypale qui s’y tapit et ne demande qu’à surgir. Qui s’étonnera dès lors qu’elle ait choisi le canevas du conte pour ce roman de fin du monde? Un conte sous le signe d’Andersen qu’elle cite en exergue et que son héroïne, Jiselle, hantée par une figurine de Petite Sirène, ne cessera de lire à voix haute tout au long du roman. Un conte qu’elle s’amuse à nourrir de lieux communs, depuis le soulier de Cendrillon jusqu’au sommeil de la Belle au Bois Dormant, la pomme de Blanche Neige ou les trois lits de Boucle d’Or transposés dans une maison de rondins au fin fond du Wisconsin. Un conte dont elle bouscule volontiers les codes, enfin, offrant à son hôtesse de l’air aux faux airs de princesse un chevalier volage, un rôle de ménagère et un masque de marâtre. En un monde parfait, c’est l’eau de rose qui tourne au vinaigre.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique