• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
En première ligne a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

En première ligne Broché – 1 octobre 2007

4.3 étoiles sur 5 22 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,00
EUR 21,00 EUR 17,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • En première ligne
  • +
  • Objectif : soldat d'élite
Prix total: EUR 40,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

C'était ma première embuscade. J'attendais deux hommes que je n'avais jamais vus pour les tuer. Noël approchait, il faisait froid et humide. J'avais vingt ans, j'étais tout seul face à la porte de derrière d'une ferme en pierre bâtie plus d'un siècle auparavant et j'avais un équipier venu de l'autre unité des forces spéciales, un SAS, qui couvrait la façade avant, quelque part de l'autre côté. Les nuages étaient bas et lourds, ce qui rendait la nuit exceptionnellement noire. Je restais immobile, accroupi comme une statue gothique dans l'obscurité, comme si je faisais partie intégrante de cette ruine couverte de mousse. La ferme s'étalait dans un creux de cette campagne irlandaise détrempée, parsemée de buissons et de quelques arbres. Tout était noir. Les petites branches grêles et dénudées que je distinguais autour de moi ressemblaient à des bouts de charbon de bois qui se détachaient sur le fond du ciel, à peine plus clair. J'essayais d'imaginer à quoi ressemblaient les alentours, une façon comme une autre de passer le temps en attendant ceux qui devaient arriver.
J'étais assis sur une petite butte de terre encombrée de racines sous un arbre tordu planté près de la porte, les mains serrées sur mon fusil d'assaut, un M16 noir étanche. La sûreté était levée, je tenais de la main gauche une poignée allongée en forme de barre de chocolat. Mon gant était détrempé. De la main droite, je tenais la poignée-pistolet. Il fallait que mes doigts restent sensibles et libres pour presser instantanément la détente. Tout autour de la ferme, le terrain était un marécage de boue liquide piétiné par les humains et les animaux, qui y avaient laissé une multitude d'empreintes. Tous ces trous étaient remplis d'eau de pluie. On aurait dit qu'une armée venait de passer.
L'air était immobile, tout était silencieux. Un petit rai de lumière filtrait par la porte, sans doute une ampoule faiblarde que l'on avait laissée allumée. Tout près, la porte faisait comme un rectangle noir, ce qui était assez ennuyeux, mais j'étais invisible, le mur de la maison était juste dans mon dos. Quiconque s'approcherait de cette porte passerait obligatoirement devant moi et je ne pouvais le manquer lorsque j'appuierais sur la détente. J'étais obligé de rester tout près : si je m'étais posté plus loin, je ne les aurais pas distingués assez bien pour faire mouche du premier coup.
On ne nous aurait jamais envoyés en patrouille avec l'ordre net et précis de tuer quelqu'un, mais, dans certains cas, cette issue était inévitable. Arrêter un prisonnier évadé, un meurtrier bien identifié, un individu armé et bien décidé à utiliser son arme mais pas à se rendre, voilà qui ressemblait au duel du shérif et du bandit dans un vieux western. Celui qui tirait le premier et abattait sa cible avait gagné.
J'avais été un peu surpris lorsqu'on m'avait annoncé que je serais seul, mais n'en avais rien montré. Il était assez rare de se retrouver tout seul pour monter une embuscade, mais je ne le savais pas alors. Nous étions plusieurs à assister au briefing, rassemblés dans la salle télé de notre base secrète, dans un camp de l'armée de terre. Il y avait là, mélangés, des SBS et des SAS. La télé était allumée jour et nuit, sauf au cours des briefings. Ceux qui n'étaient pas impliqués dans les opérations de la nuit, essentiellement des administratifs, regagnaient leurs chambres, le temps que nous en terminions. Quand nous par­tions, ils revenaient devant le poste en se vautrant dans les fauteuils qui puaient et que l'on ne nettoyait jamais.

Présentation de l'éditeur

«Duncan Falconer sera inévitablement comparé à Andy McNab. Mais je n'hésiterai pas a dire qu'il lui est supérieur» Mail on Sunday

Exclusivement recrutés parmi les Royal Marines, l'unité combattante la plus ancienne et la plus décorée au monde, les hommes du Spécial Boat Service subissent un entraînement inimaginable dans des conditions extrêmes.
Aujourd'hui encore, ils forment l'une des unités les plus redoutables des forces spéciales. Les hommes du SBS furent les premiers à prendre position sur l'archipel des Malouines - un mois avant les unités du SAS. Ils furent également les premiers à pénétrer en territoire irakien, bien avant le déclenchement des offensives terrestres, lors des deux guerres du Golfe.
En Première Ligne est un témoignage vécu de l'intérieur, écrit par Duncan Falconer, qui fut la plus jeune recrue du Spécial Boat Service. Il raconte l'entraînement impitoyable - un processus de sélection à la limite du supportable -et dévoile pour la première fois le déroulement de différentes opérations spéciales, antiterroristes ou militaires, auxquelles il a participé en Irlande du Nord, en Bosnie et au Proche-Orient.

Traduit de l'anglais par Luc de Rancourt

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Derniers jours : soldes Sports et Loisirs jusqu'à -70% et bons plans
Jusqu'au 2 août 2016 inclus, Retrouvez tous nos soldes Sports et Loisirs jusqu'à -70% et bons plans.

Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par bir-hacheim TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 23 février 2008
Format: Broché
Le SBS est le Special Boat Service britannique, unité de forces spéciales issue des fusiliers marins de Sa Gracieuse Majesté. Si le SBS est moins connu que le SAS (Special Air Service), il n'en constitue pas moins une unité particulièrement redoutable.

Duncan Falconer a appartenu à ce corps de l'élite mondiale des forces spéciales. Dans une narration claire et très libre, il va nous décrire son parcours et celui de nombre de ses camarades. L'Irlande du Nord est particulièrement présente dans ce récit. Loin d'être un récit à la gloire du SBS, l'auteur n'hésite pas à nous faire part des difficultés et des erreurs parfois mortelles commises par le SBS et par son cousin, le SAS.

L'auteur s'est depuis lancé dans une carrière de romancier.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
assez intéressant dans l'ensemble. Même si on ne s'attend pas à voir révéler des secrets dans un ouvrage traitant des forces spéciales on passe un bon moment à cette lecture. Une bonne partie du livre est consacrée au temps passé par l'auteur en Irlande du Nord. Bien qu'aucune date ne soit mentionnée, certains passages du livre laissent penser que l'on se situe dans la 2eme partie des années 70. C'est assez éloigné de notre époque mais pour ceux qui ont gardé en mémoire cette période de la lutte antiterroriste, le livre apporte un éclairage utile et pas mal d'anecdotes. Autre fait jamais vu auparavant puisque cela semble être le 1er témoignage d'un ancien SBS, la rivalité féroce entre SAS et SBS apparaît tout au long du livre. Le CT maritime est aussi bien rendu. Les Malouines moins bien: l'auteur en parle parce qu'il le faut bien (c'est vendeur) mais n'y est pas allé. Au final, un livre qui a sa place dans tous les témoignages d'anciens FS.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
à travers le récit de Flaconer, on suit les épreuves difficiles traversées par ce jeune homme dans un collège militaire puis on chemine avec lui lors des différents tests physiques auxquels il est soumis pour rentrer dans les forces spéciales britanniques. Tout au long de ses nombreuses péripéties, en Irlande du Nord et ailleurs, on comprend la rivalité qui existe entre le SAS et le SBS.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Très bon livre qui retrace l entrainement et les premières missions d une recrue du S.B.S.
On y décrit aussi le guéguerre que se livrent le S.B.S et le S.A.S. d ailleurs l auteur nous livre quelque anecdotes sur les échecs et les revers subis par ce dernier.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Livre très intéressant sur le parcours d'un de ces SBS qui sont souvent les parents pauvres des SAS qui sont souvent mis plus en avant que leurs homonymes qui sont presque tous venus des Royal Marines Commando.Ils sont tellement discrets ,que peu de livres parlent d'eux et de leurs missions souvent classées "Secret Défense".Ayant la chance de côtoyer des anciens et quelques uns toujours en activités dans les Royal Marines un week-end par an ,lors de cérémonies commémoratives.Je peux vous dire ,que ce sont des militaires d'active ou vétérans qui ont le respect pour ceux qui ont donnés leurs vies dans leurs missions.Comme ils sont peu nombreux,la tradition est comme pour la Légion inébranlable .
Bonne lecture à vous et pour les français je vous recommande le livre de Bob Maloubier le grand ancien de tous les nageurs de combat français formé par les anglais pendant la Seconde Guerre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ce livre de Duncan Falconer ne manque pas d'atouts : l'auteur est un homme de terrain qui raconte ce qu'il connaît, il nous fait découvrir une unité de forces spéciales méconnue (le SBS ou Special Boat Service) qu'il sort de l'ombre des célèbres SAS et, pour ne rien gâcher, il possède un style vif, efficace et non dépourvu d'humour. "En Première ligne" ne déçoit donc pas par ce qu'il est, mais plutôt par ce qu'il n'est pas. Falconer nous fait découvrir la vie de ces commandos via son expérience personnelle, en passant par sa jeunesse assez solitaire, son engagement un peu par hasard dans les fusiliers-marins, son recrutement encore plus étonnant (vu son jeune âge) dans les SBS après des épreuves de sélection au-delà du supportable, et enfin la vie d'un commando marine à proprement parler. Le livre ne manque pas d'anecdotes, fort agréables à lire, sur quelques épisodes de la vie de ces hommes, les entraînements (qui ne sont pas sans risques, bien au contraire !), la rivalité avec les SAS (on n'échappe pas à la guéguerre des clans), etc. Tous ces récits ne manquent pas d'intérêt, surtout que l'auteur, lucide, ne manque pas de souligner les erreurs et les échecs de son unité et des forces spéciales dans leur ensemble. Ensuite on passe aux opérations réelles... Et c'est là que le bât blesse. Car après un long épisode en Irlande à combattre l'IRA (on parle là de missions de surveillance et d'infiltration, non de confrontations armées), qui est passionnant, on en arrive... à la fin du livre.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?