Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 6,65

Économisez
EUR 0,94 (12%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Ender's Game par [Card, Orson Scott]
Publicité sur l'appli Kindle

Ender's Game Format Kindle

3.8 étoiles sur 5 26 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 6,65
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 43,93
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 0,01
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 17,97
Cassette
"Veuillez réessayer"
EUR 50,07 EUR 32,32

Concours KDP Salon du Livre


Descriptions du produit

Amazon.com

In order to develop a secure defense against a hostile alien race's next attack, government agencies breed child geniuses and train them as soldiers. A brilliant young boy, Andrew "Ender" Wiggin lives with his kind but distant parents, his sadistic brother Peter, and the person he loves more than anyone else, his sister Valentine. Peter and Valentine were candidates for the soldier-training program but didn't make the cut--young Ender is the Wiggin drafted to the orbiting Battle School for rigorous military training.

Ender's skills make him a leader in school and respected in the Battle Room, where children play at mock battles in zero gravity. Yet growing up in an artificial community of young soldiers Ender suffers greatly from isolation, rivalry from his peers, pressure from the adult teachers, and an unsettling fear of the alien invaders. His psychological battles include loneliness, fear that he is becoming like the cruel brother he remembers, and fanning the flames of devotion to his beloved sister. Back on Earth, Peter and Valentine forge an intellectual alliance and attempt to change the course of history.

This futuristic tale involves aliens, political discourse on the Internet, sophisticated computer games, and an orbiting battle station. Yet the reason it rings true for so many is that it is first and foremost a tale of humanity; a tale of a boy struggling to grow up into someone he can respect while living in an environment stripped of choices. Ender's Game is a must-read book for science fiction lovers, and a key conversion read for their friends who "don't read science fiction."

Ender's Game won both the Hugo and the Nebula the year it came out. Writer Orson Scott Card followed up this honor with the first-time feat of winning both awards again the next year for the sequel, Speaker for the Dead. --Bonnie Bouman

From Publishers Weekly

For the 20th anniversary of Card's Hugo and Nebula Award–winning novel, Audio Renaissance brings to life the story of child genius Ender Wiggin, who must save the world from malevolent alien "buggers." In his afterword, Card declares, "The ideal presentation of any book of mine is to have excellent actors perform it in audio-only format," and he gets his wish. Much of the story is internal dialogue, and each narrator reads the sections told from the point of view of a particular character, rather than taking on a part as if it were a play. Card's phenomenal emotional depth comes through in the quiet, carefully paced speech of each performer. No narrator tries overmuch to create separate character voices, though each is clearly discernible, and the understated delivery will draw in listeners. In particular, Rudnicki, with his lulling, sonorous voice, does a fine job articulating Ender's inner struggle between the kind, peaceful boy he wants to be and the savage, violent actions he is frequently forced to take. This is a wonderful way to experience Card's best-known and most celebrated work, both for longtime fans and for newcomers.
Copyright © Reed Business Information, a division of Reed Elsevier Inc. All rights reserved.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2051 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 251 pages
  • Editeur : Tor Books; Édition : Reissue (1 avril 2010)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B003G4W49C
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5 26 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°5.733 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Format Kindle Achat vérifié
Je ne sais pas ce qui est le plus dérangeant dans ce livre : l'extrême violence déployée par des jeunes enfants ou le fait que des adultes manipulent ces enfants pour exacerber au maximum cette violence? En tout cas, en ce qui me concerne les 2 m'ont déplu et je ne comprends pas trop le succès de ce livre.
L'idée de base pouvait être sympa mais l'histoire reste très simple, tirée en longueur, très répétitive et farcie ad nauseum de violence aussi bien physique que psychologique.
La plupart des personnages, même la "gentille" Valentine, sont froids, calculateurs, cruels, cyniques, arrogants et égoïstes. Difficle d'éprouver la moindre sympathie pour eux. Et si c'est ça des génies, j'espère ne jamais en rencontrer.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Rodovre le 29 septembre 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
Whilst it is well-written, this book is too long, and in spite of the sometimes violent scenes the action in the book is relatively limited and somewhat repetitive. Some story lines are not well-suited to being expanded from short-stories to novels.

There are a certain number of things about this book that are disconcerting, most notably the violence committed by children, against each other, and the ever-present excuses for this violence. Worse, these children are raised to become soldiers by adult teachers who encourage violent no-limit self-defense, with the continuing justification that this is simply necessary in order for them to be able to effectively fight the "buggers", the horrible aliens who have so “conveniently” attacked us in the past. Ender does seem at times to have some moral scruples, but these are always overcome by the necessity of human survival.

It is never explained why adults would need to use very young children for fighting their wars, or why children this young would be better soldiers. And to be honest, the way these children reason about their acts does not feel at all like pre-teenage children!

This book has been compared to Lord of the Flies. But apart from the theme of violence amongst children these two books have little in common, and Lord of the Flies is by far a more interesting and profound story about human nature.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Finity's end TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 29 octobre 2012
Format: Poche
Ce roman est tout de même assez bluffant car le rythme et les péripéties viennent s'inscrire dans un univers palpable et absolument crédible .
Les personnages sont d'une solidité à toute épreuve et l'éthique est placé au centre du texte .
Enfin , la fin est certainement une des plus bluffante de toute le genre science-fiction .
Former dès l'enfance des enfants soldats à devenir des guerriers , les faire murir précocement ( en batterie ) est une thématique fabuleuse pour loger une réflexion éthique , surtout quand la société est une démocratie de façade .

La guerre , le statut moral de l'ennemi , la compassion , l'endurance , la maturité précoce , la liberté , la solidarité , la ruse , la double contrainte , le conditionnement , sont autant de thèmes correctement et subtilement approchés dans cet excellent roman .
Un roman qui propulse le lecteur en apesanteur de façons palpables et qui le plonge également dans des simulations de combats saisissantes ainsi que dans les coursives de vaisseaux de guerre à la tangible réalité .

Certains , un peu partout sur le ouèb parlent de propagande mormon concernant ce roman ?
En toute franchise , je pense qu'ils ont fumé un peu trop de moquette .
En fait il est manifeste que c'est un procès d'intention injustifié qui est fait à l'auteur à qui on reproche tout simplement d'exister ...

Ce genre d'affirmations sans arguments est aussi spirituel et injustifié que les buchers de l'inquisition le furent naguère .
Lire la suite ›
1 commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Un must de la science-fiction. Un classique. L'auteur nous mène par le bout du nez tout au long de l'histoire et la fin laisse pantois. A lire absolument.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Guinea Pig TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 21 octobre 2012
Format: Format Kindle Achat vérifié
-
J'ai tardé à lire ce livre dont j'avais entendu tant de bien parce que j'attendais le moment propice. Je m'attendais à un récit assez dur, sombre, cruel même et je tenais à être dans des dispositions adéquates.
Je m'attendais également à un vrai roman, avec des personnages forts, une histoire originale, tout ça dans un cadre SF personnel et novateur.
J'ai été très déçue. Le seul bon côté est que je ne risque pas d'être tracassée par la lecture de la première partie de ce livre qui m'a simplement paru très mauvais, dénué de tout souffle romanesque, de personnages crédibles et, tout simplement, d'histoire !

La mise en place est rapide, expéditive même, mais je m'en suis contentée, espérant des développements ultérieurs. Ils surviennent sans doute, à la fin de ce tome ou dans la suite de la série, mais je n'ai pas eu la patience de les attendre.
L'impact psychologique d'une société qui doit sacrifier ses enfants les plus brillants dans le maigre espoir de pouvoir repousser définitivement des extra-terrestres surpuissants se résume à rabâcher sans cesse que c'est mal de détruire ces enfants. Que c'est horrible de courir le risque de fabriquer des monstres, mais que c'est indispensable pour sauver l'humanité.
Le lecteur aurait pu aboutir seul à cette conclusion, mais au tiers du livre le refrain avait déjà été répété trois ou quatre fois. Pour la subtilité il faudra de toute évidence aller voir chez quelqu'un d'autre.
Lire la suite ›
10 commentaires 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents