undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
23
3,8 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 août 2013
Bien sûr je suis d'accord avec la plupart des idées défendues par l'auteur, mais... ça reste (pour ma part) très utopiste
Il faudrait prendre le temps de parler longuement et en relation duelle avec nos élèves dès qu'une situation conflictuelle se présente, or, nous n'en avons pas le temps, que fait on des autres pendant ce temps?
Dans la vie de classe, il y a parfois (souvent?) des situations d'urgence où on n'a pas le temps de parler girafe
De plus, quand l'auteur dit "il ne faut pas faire comme ça..." et bien souvent, il ne va pas au bout de son conseil et ne précise pas comment justement il faudrait parler
Donc, un livre intéressant mais qui ne révolutionnera malheureusement pas ma vie d'enseignante
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2011
Après la lecture de "les murs sont des fenêtres", j'ai acquis ce livre dans l'espoir de trouver des mises en pratiques concrètes, des conseils, des exemples concrets adaptées au métier d'enseignants.
Je n'y ai trouvé que des redites du premier livre. Les exemples sont souvent les mêmes, les sujets sont commencés mais pas du tout approfondis.
Déception donc. La deuxième partie de l'ouvrage fournit cependant une étude intéressante.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2009
Où l'on apprend à parler girafe (ou parler avec son cœur puisque la girafe est l'animal terrestre qui a le plus grand coeur) plutôt qu'utiliser le langage chacal. On croit souvent que c'est impossible dès lors que l'on a à gérer une classe complète. Pourtant, ce discours de Marshall B. Rosenberg, adressé à des enseignantes Montessori, donne envie de pratiquer la communication non-violente en classe plus classique. On en vient petit à petit à réfléchir à ce qu'on dit, et surtout comment on le dit.
Un livre à lire pour mieux parler à vos élèves, pour les faire moins culpabiliser et mieux valoriser leurs réussites.
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2013
Quand on a lu "les mots sont des fenêtres", les autres livres ne sont que répétitifs et peux complets. Je recommande de lire d'abord le principal: "les mots sont des fenêtres".
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Comme d'autres commentaires l'ont souligné je ne peux qu'être d'accord avec le langage "girafe" par rapport au langage "chacal" (que j'utilise parfois, même sans le vouloir, soyons honnête...).

Cet ouvrage me semble être une porte d'entrée dans la communication non violente (CNV) quand on n'est pas du tout initié mais intéressé par le sujet comme c'est le cas pour moi. On y trouve des concepts généraux tels que la différenciation des besoins/des sentiments, des demandes/des exigences, le fait de ne pas punir, d'écouter l'autre et de voir la beauté en lui plutôt que de lui faire des reproches...

Après, je suis souvent restée sur ma faim dans ce livre en me disant "et donc? et alors? comment fait-on après?". Beaucoup de situations pratiques sont développées (ce qui est un plus pour l'aspect concret) mais on ne va pas au bout d'une solution proposée. Cela m'a un peu déroutée.

Pour l'application concrète en classe, cela me semble en effet assez chronophage (malheureusement) quand on a 30 élèves devant soi. Le dialogue proposé devant un élève face à une situation de bagarre est extrêmement long en pratique. Néanmoins, on peut peut-être appliquer quelques grands concepts énoncés dans ce livre (écoute...) et du moins prendre conscience de nos comportements en classe, ce qui est déjà un pas.

En tout cas, moi, cela m'a donné envie d'en savoir un peu plus sur la CNV. ;)
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2013
C'est très bien comme je l'ai dit dans mon titre c'est bien pour introduire la CNV. Mais après, on reste un peu sur notre faim parce que Marshall n'explicite pas tout jusqu'au bout. Il donne beaucoup de situation mais sans finir mais c'est très intéréssant, il y a beaucoup d'exemples et ça c'est chouette ! :D
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2014
Beaucoup de théorie et de blabla. Peu d'exemples pour les enseignants et ceux qui sont évoqués ne sont pas aboutis. Quand on ferme le livre, on ne sait toujours pas comment on peut faire taire de façon bienveillante 34 élèves de seconde qui bavardent tous en même temps alors qu'on essaie de faire un cours. Si quelqu'un a des tuyaux je suis preneur.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2009
Ce petit livre, sans êttre aussi complet que Les Mots sont des fenêtres, donne quelques pistes à l'enseignant pour faciliter la communication et aider les élèves à exprimer ce qu'ils ressentent au-delà de leur réction instinctive. La parole "girafe" désamorce la violence et fait avancer la relation.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2014
Je pense que la CNV devrait faire partie de toute formation professionnelle, en particulier de celle des profs, car c'est un outil utile pour parvenir à avoir un lien privilégié et de qualité avec les ados, sans être obligé de passer par la coercition à grands coups de sanctions ou bien par la carotte des notes. Un peu trop succinct au final, mais c'est une bonne approche.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2015
En paix avec vous-même et en paix avec les autres... Que d'énergie perdue en conflits interminables et de malentendus... Maintenant aucun livre ne remplace un stage CNV pour retrouver un mode de communication naturel, loin des étiquettes et des jugements...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici