Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_BTS17CE Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles
20
4,1 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:35,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 septembre 2010
Les Belles Lettres rééditent en un seul volume les textes essentiels de Philippe Muray enrichi de trois index (Index des noms propres,Index des oeuvres,Index hyperfestif),soit 1824 p. à un prix défiant toute concurrence :
-L'Empire du bien
-Après l'histoire (tomes 1 & 2)
-Exorcismes spirituels :
I Rejet de greffe, II Les mutins de Panurge, III, IV Moderne contre moderne
Textes salutaires contre la bien-pensance qui nous est imposée par les médias et la classe politique.Un bol d'oxygène dans l'atmosphère étouffante qui nous entoure quotidiennement...
Contre la société festive et son esprit Bisounours...
Pour la défense de la culture,de l'esprit critique,de la littératutre etc.
« L'Empire du bien triomphe : il est temps de le saboter. »
0Commentaire| 63 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Publiés quatre ans après sa mort, les Essais de Philippe Muray (1945-2006) forment un gros volume de plus de 1 700 pages qui rassemble des chroniques parues de 1975 à 2005 dans les colonnes de publications aussi différentes que L'Idiot international ou La Montagne, La Revue des deux mondes ou Marianne, avec en fin d'ouvrage un copieux index des noms propres (y figurent Martine Aubry, Ségolène Royal...), ainsi qu'un index détaillé des œuvres, y compris d'émissions de télévision comme « l'horrifiant Téléthon » (sic).

Tour à tour qualifié de nouveau réactionnaire, d'anar conservateur ou de grincheux antimoderne, en tout cas franchement misonéiste (et fumeur invétéré !), Philippe Muray mobilisait une immense culture et déployait un brio hors du commun pour lever les masques et peindre le désastre contemporain (« notre époque scélérate »).

Dans la tradition de grands pamphlétaires comme Léon Bloy, dénonçant sans relâche, et jusque dans l'outrance, le néo-conformisme des croisades « contre l'amiante, la pédophilie, le tabagisme, l'homophobie, la xénophobie », ce spécialiste de Céline n'est pas un auteur politiquement correct.

Admirateur de Péguy et de Bernanos, mais aussi de Michel Houellebecq, Muray, qui s'avère parfois haineux, s'affirme comme un polémiste talentueux, au formidable esprit critique (ses diatribes sur le tourisme de masse, l'envie de pénal ou le festivisme ne manquent pas de pertinence), son parcours étant à comprendre comme une protestation de l'individu devant la civilisation de masse :

"Loisirs de masse. Exhibitions de masse. Libertinage de masse. Libéralisme de masse. Transgressions de masse. Marché de masse. Migrations de masse. Puritanisme de masse. Incivilités de masse. Vacarme de masse. Provocation de masse. Bons sentiments de masse. Barbarie de masse. Meutres de masse. Catastrophes de masse."

Tout à la fois actuels et inactuels, et tout sauf anodins, les Essais de Philippe Muray pourront trouver leur place dans la bibliothèque de l'esprit libre (Freidenker).
0Commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2010
Philippe Muray est un des rares à s'être opposé à la doxa du "tout festif" et du "tout merveilleux" en introduisant une dialectique féconde dans ce qui d'ordinaire ne faisait plus débat. C'est également une très belle plume qui a laissé au service de sa cause des jeux de mots truculents(cf: les "mutins de Panurge"; Muray avait le sens de la formule...) L'appareil critique de ces Essais (qui reprennent en réalité dans un même volume trois de ces ouvrages principaux) est réduit à quelques notes venant contextualiser le propos de Muray. Pour ceux que les 1812 pages rebuteraient, l'index "hyperfestif"(ex: "Ciel mon mardi", "Fête des dindes" ou "Printemps des poètes") à la fin de l'ouvrage permet de picorer les morceaux qui vous intéressent.
0Commentaire| 37 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2011
Comme son nom ne l'indique pas, ce gros volume qui contient les Essais de Muray ne les contient pas tous.

On y trouve : 1°) les 4 volumes d'"Exorcismes spirituels", 2°) les 2 volumes d'"Après l'Histoire", et 3°) l'essai "L'Empire du Bien", ce qui fait en tout 7 livres, auquel s'ajoutent de nombreux index fort précieux étant donné le nombre de noms propres (hommes politiques, personnalités à la mode, etc.) qu'utilisent Muray à travers ses textes.

En revanche, on ne trouve ici que les essais parus aux Belles Lettres, ce qui exclut non seulement le roman ("On ferme") et les poèmes ("Minimum respect") parus chez le même éditeur, ainsi que certains très célèbres ouvrages parus chez d'autres éditeurs, comme "Le XIXè siècle à travers les âges", l'essai sur Céline, "La gloire de Rubens", le remarquable ouvrage d'entretiens "Festivus Festivus", etc., etc., sans parler des nombreuses oeuvres publiées par Muray dans les années 1970 (essais, théâtre, romans), aujourd'hui épuisées.

Bref, même s'il y a ici les grands textes, on est tout de même très loin avec ce livre, malgré le volumen, de la notion d'oeuvres complètes. Le volume ne doit donc pas faire illusion.

Indispensable mais très incomplet.
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2011
Essais de Philippe Muray est un ouvrage important, sur l'actualité,la société, les moeurs vus avec humour et aussi avec gravité. C'est un auteur qui nous a quitté mais qui est reconnu et apprécié dans les milieux litteraires et aussi du théatre Fabrice Lucchini l'a largement cité dans un de ses spectacles. Oui , c'est un ouvrage dense savoureux à lire, .....une référence.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2016
Toute l oeuvre est géniale ... à recommander sans modération. Mis à l'écart par la "bien pensance " et les journaleux incultes. Découvert bien trop tard à cause justement de cet obscurantisme, j ai lu toute son oeuvre avec émerveillement. Une mine pour la pensée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 novembre 2010
Philippe Muray , Muray , en Muray , Muray hors les murs , quand les murs porteurs s'effondrent , trés peu
d'espaliers deviennent des pleins-vents . Muray fut l'un d'eux au coeur des vents solaires .C'est l'avénement des invertébrés , l'ère des masses est celle des nasses .Le culte du mou et ses corolaires , les minorités qui deviennent les référents ( religieuse , ethnique , sexuelle ,vestimentaire , musicale ...)et la majorité en troupeau sans etoile du berger . C'est la part négative de l'abondance , la dissolution des étiages .Et c'est aussi la chance non saisie de cette époque .
Surtout quand les appétits , matrice du monde , s'habillent en rose bonbon .L'intellectuel par essence réfractaire au grégaire y trouve matiére .Muray y trouve son style , son biais , plus percutant a partir de la fin des années 90 , les textes des années 80 etant encore des galots d'essai inaboutis . Un style adapté au tir d'éléphant coincé
dans le couloir du temps et qui pénétre la gélatine , la mitraille , le tir au tromblon , en abusant des armes de ses ennemies le recours aux néologismes .La cible a cette faculté d'absorber tous les impacts , comme elle a digérée les avant-gardes ,les carcans brisés , devenant le blob souverain . Pour munitions il pioche allégrement dans la boite a Debord , reprenant la bande la ou la part négative ( le prolétariat) s'était intégré , reste l'individu réfractaire . Il y a chez Muray , fin bretteur et penseur ingénieux , une aporie , celle de l'essence de la masse , que font des millions de couillons libérés des necessités de la survie ? Des occupations ... , autant de cibles ...La venue du tragique , remettant l'histoire en route , et son cortège , qu'il souhaite ,peut attendre , elle viendra bien assez tot . C 'est de même qu il fait le grand écart entre ce qu'il considére comme une réanimalisation , un retour a l'organique et qu'il condamne et la necessité des appétits comme moteurs ( ces références a Mandeville ou Beroulde de Verville )alors que c 'est justement la que l'écrétage a eut lieu .Les éclairs ne collaborent pas avec les clercs .Même aporie sur l'inversion des minorités en tant que définition dont ils critiques les émanations ( techno parade , gay pride ) alors qu elles ne sont que résultantes de la dissolution et que ces artefacts symboles du même , de l'indifferencié comme il dit , le renversement a l'oeuvre , ne valent pas tant d'acrimonie , il faut mieux une masse sans tête que sans corps .Alors ci c est ceux la qui occupent la scéne laissons les faire leur ronde , les feudataires ( feu de la terre ) sont juste dans la salle d'attente .Cette étude de l'ère du mou , des occupation ,il la nomme festivologie , préférons le mille feuille de la couchologie .Il faut lire Philippe Muray et pas a moitié les êtres entiers sont si rare et la compagnie de ces 1800 pages , papier bible , est un bon feu , de ceux qui éclaire et réchauffe .
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2010
La somme à avoir sur cet auteur trop tôt disparu. Le poil à gratter de notre époque qui manie le festif, la superficialité et la langue de bois à outrance. A ranger dans toutes les bonnes bibliothèques de la rebellion.
11 commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2014
On ne le trouve pas partout. Merci donc à Amazon pour cette commercialisation. L'auteur est sarcastique. Dommage qu'il soit parti... A lire absolument car on comprend beaucoup de notre monde, c'est triste, mais c'est dit avec humour.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juin 2011
Cet ouvrage figure dans ma bibliothèque entre les Essais de Montaigne et les mémoires de Saint-Simon. L'analyse de Muray a métamorphosé ma manière de voire le monde. En plus c'est hilarant et superbement écrit.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,20 €
19,00 €
13,50 €
17,50 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici