• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Eux sur la photo a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par worldofbooksfr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: The book has been read, but is in excellent condition. Pages are intact and not marred by notes or highlighting. The spine remains undamaged.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Eux sur la photo Poche – 3 octobre 2013

4.5 étoiles sur 5 44 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 10,00
EUR 10,00 EUR 4,63
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Fête des Mères Fête des Mères

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Eux sur la photo
  • +
  • Marthe et Mathilde : L'histoire vraie d'une incroyable amitié (1902-2001)
Prix total: EUR 16,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

La photographie a fixé pour toujours trois silhouettes en plein soleil, deux hommes et une femme. Ils sont tout de blanc vêtus et tiennent une raquette à la main. La jeune femme se trouve au milieu : l'homme qui est à sa droite, assez grand, est penché vers elle, comme s'il était sur le point de lui dire quelque chose. Le deuxième homme, à sa gauche, se tient un peu en retrait, une jambe fléchie, et prend appui sur sa raquette, dans une posture humoristique à la Charlie Chaplin. Tous trois ont l'air d'avoir environ trente ans, mais peut-être le plus grand est-il un peu plus âgé. Le paysage en arrière-plan, que masquent en partie les volumes d'une installation sportive, est à la fois alpin et sylvestre : un massif, encore blanc à son sommet, ferme la perspective, en imprimant à la scène une allure irréelle de carte postale.
Tout, dans ce portrait de groupe, respire la légèreté et l'insouciance mondaine. Pourtant, la jeune femme ne s'est pas départie d'un soupçon de gravité, que ne démentent pas tout à fait son sourire et la lumière malicieuse de son regard. Elle est grande, elle aussi, moins que l'homme qui lui parle, mais suffisamment pour donner l'impression d'une harmonie dans leurs allures. Son corps est élancé, sa beauté un peu austère, avec son visage allongé et ses pommettes hautes et rondes. Le creux des joues est balayé par des cheveux épais, courts, coupés au carré. Et un chapeau blanc, posé de côté, finit de rappeler les élégantes des photographies des Séeberger.
Son voisin est mince, presque trop pour un homme. Sa chevelure est blonde (châtain clair ? le noir et blanc ne permet pas de trancher), ondulée, coupée court sur les côtés. La transparence liquide de son oeil permet de supposer des iris d'un bleu ou d'un gris très clair. Le reste du visage est doux, légèrement anguleux, avec des sourcils pâles, des traits délicats, une bouche aux lèvres minces. Le dernier des comparses, lui, est le plus petit des trois. Son corps nerveux et svelte est pris dans un polo clair ; il porte une moustache fine et un canotier, que n'aurait pas reniés un dandy fin de siècle. Si l'on en juge par son demi-sourire, joint à une pose volontairement affectée, il ne prend pas cette séance d'immortalisation très au sérieux ; le regard moqueur qu'il coule en biais vers la jeune femme au chapeau semble le confirmer. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Revue de presse

Hélène Gestern fait dans l'investigation sentimentale, avec un homme et une femme du jour au lendemain unis pour marcher ensemble vers une vérité interdite. Sa maladresse de débutante épouse habilement celle des deux protagonistes, qui dans un premier temps se cherchent, hésitent et doutent. Tout sonne juste dans cette correspondance. (Anne Crignon - Le Nouvel Observateur du 1er septembre 2011) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
J'ai vraiment adoré ce livre c'est captivant comme une enquete policière on se laisse prendre au jeu , pour savoir si il y aura un happy end ou pas....De toute facon avec cette auteur, on n'est jamais décue. A Recommander... Cependant, la lecture n'est pas trop facilement abordable ce n'est pas du genre léger mais c'est très plaisant, distrayant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Une histoire épistolaire qui présente la quête d'une jeune femme sur ses racines et plus précisément sur s mère. Très bien écrit. Je recommande fortement ce roman.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
une belle écriture qui se déguste avec plsisir....et l'amour là derrière toujours caché comme dans ce magnifique "L'odeur de la forêt" qui vous régale les papilles
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Cetalir TOP 500 COMMENTATEURS le 25 janvier 2014
Format: Poche
A travers ce premier roman très réussi, Hélène Gestern se lance à la poursuite des secrets de famille et de la façon particulière qu’a le support photographique de fixer des lieux, des personnages, imprimant une mémoire spécifique, à la fois immuable parce que figée, et versatile parce que propre à soulever des émotions, des souvenirs, des réactions appartenant à chaque contemplateur.

Tout commence presque banalement. Trouvant un jour une photographie de sa mère décédée qui l’interpelle, une femme passe une annonce dans un journal pour tenter de retrouver l’identité des deux inconnus qui l’entourent, l’un souriant et avec lequel elle semble en symbiose, l’autre se tenant en retrait de façon légèrement comique. Alors qu’elle n’y croyait plus, une réponse arrive, celle d’un homme qui aura reconnu son père.

Commence alors une longue enquête portée d’abord par le désir de comprendre pourquoi le père de l’un fréquentait la mère de l’autre et ce qu’ils pouvaient bien être l’un pour l’autre à un âge où les deux étaient mariés et parents. Une enquête qui, par ses découvertes et ses révélations successives va forcément et profondément bouleverser le regard que ces deux adultes vont porter sur leurs parents, remettant au grand jour les souffrances endurées lors de leur enfance, fissurant avant de la faire exploser les chapes de plomb que leurs familles respectives auront posé sur eux.

Tout progresse lentement, avec toutes les hésitations qu’une nouvelle découverte engendre.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Joachim TOP 1000 COMMENTATEURS le 3 octobre 2011
Format: Broché
Hélène, la narratrice, n'a jamais connu sa mère. Un jour, elle découvre une photo dans les archives familiales. Son père étant mort quelques années plus tôt, seul ce cliché semble pouvoir lui apprendre un passé caché. Elle publie une petite annonce dans un journal, et un jour un homme lui répond de Suisse : l'un des sujets de la photo est son père.
Commence alors une correspondance entre Hélène et Stéphane, au détour d'une enquête poignante, émouvante qui les mènera (peut-être ?) vers cette mère inconnue et ce passé oublié.

Ce premier roman est une réussite, la plume est délicate, l'histoire émouvante et l'on se laisse porter avec émotion par le côté épistolaire brillamment maitrisé. Bref, une très jolie découverte !
1 commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Laure COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 24 décembre 2011
Format: Broché
Hélène a perdu sa mère lorsqu'elle avait 3 ans. Remarié, son père et sa nouvelle épouse, qui l'a officiellement adoptée, ne lui ont jamais rien dit des circonstances et du passé de cette maman. Hélène, désormais âgée de trente huit ans, trouve une coupure de journal où sa mère apparaît en présence d'un homme qu'elle ne connaît pas. Elle passe une petite annonce dans un quotidien pour essayer d'en savoir plus. Une réponse lui parvient d'Angleterre, un homme ayant reconnu le nom de son père. Peu à peu, une conversation s'engage entre eux, en même temps qu'ils vont tenter de dénouer le mystère de leurs parents respectifs.
Un premier roman réussi et remarqué, qui prend la forme pour l'essentiel d'un roman épistolaire, échanges de lettres entre Hélène et Stéphane, mais aussi de courriels et plus rarement de SMS. Des descriptions de photographies, des lettres anciennes et des extraits de journaux intimes viennent enrichir le récit et expliciter le secret de famille trop longtemps tu.
On avance sereinement dans cette correspondance au charme légèrement suranné et à l'élégance un peu hors du temps, et même si la naissance d'émotions et de sentiments entre les deux protagonistes paraît convenue et attendue, l'écriture opère et séduit le lecteur, curieux de découvrir un passé dérangeant mais nécessaire dans la vie d'adulte des personnages.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique