undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Everybody Knows This Is Nowhere
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

Everybody Knows This Is Nowhere

29 mai 2009 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 6,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:00
30
2
2:29
30
3
5:54
30
4
9:18
30
5
4:06
30
6
5:36
30
7
10:06
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 septembre 1977
  • Date de sortie: 29 mai 2009
  • Label: Reprise
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 40:29
  • Genres:
  • ASIN: B002DGCUOI
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 22 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.944 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Miedj50 TOP 1000 COMMENTATEURS le 8 juin 2008
Format: CD
"Everybody Knows This Is Nowhere" sorti en 1969 est le second album solo de Neil Young. Il marque le début de sa collaboration avec le "Crazy Horse". "Everybody Knows This Is Nowhere" est un album fondateur qui impose la griffe de Neil Young dans l'univers du folk, de la country et du rock plus généralement. Superbement simple, épuré et mélodieux, "Everybody Knows This Is Nowhere" alterne des compositions "électriques" et "énergiques" ("Cinnamon Girl") et des mélodies plus intimistes et confidentielles ("Round & Round" ou "Running Dry (Requiem For The Rockets)" une superbe ballade country nostalgique qui nous plonge dans l'univers perdu du Far West). A noter que les deux standards "Down By The River" et "Cowgirl in The Sand" constituent des improvisations proches des 10 minutes ce qui n'était pas forcément répandu à l'époque. Neil Young y installe son style très marqué qui développera tout au long de sa carrière (sa capacité à passer des guitares puissantes et saturées à un jeu plus épuré et subtil). Il nous délivre dans ce second album les premiers éléments de son jeu de pistes musicales qu'il enrichira au fil de ces albums.
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
CHRONIQUE DE HERVE MULLER MAGAZINE ROCK&FOLK SEPTEMBRE 1981 N°176 Page 104/105
2° Album 1969 33T Réf Reprise 44073
"les Routes du Sud"
- le Country Rock est sans doute passé de mode, mais cette ancienne vague n'en a pas moins laissé derrière elle quelques beaux galets bien polis et bien ronds -
.
Peu de chefs-d'oeuvres auront dans le rock illustré aussi clairement que celui-ci que c'est "en suivant le chemin qui mène à lui même" qu'un artiste capture l'âme d'une époque. Second album solo du Loner, "Everybody Knows This Is Nowhere", qui parut en 69, est l'une des crêtes d'une oeuvre qui en comporte beaucoup et sans nul doute l'instant où Neil Young et Crazy Horse eurent le plus de force. Paru sur la fin de l'époque acide, l'album signala le passage d'une ère heureuse à une autre plus dure, et constitua aussi une surprise car le disque précédent (celui où figure "The Emperor Of Wyoming" ainsi que le plus connu "Last Trip To Tulsa", d'inspiration plus éthérée et d'un style plus nuageux en même temps que plus acoustique, plus folk, n'annonçait pas une musique aussi électrique et aussi tourmentée. Artiste plus renfermé, introspectif, sinon narcissique qu'aucun autre, Neil Young plongeait là aux tréfonds de lui-même et capturait du même coup un feeling universel, ainsi que l'avait fait Dylan trois ans plus tôt en enregistrant "Blonde On Blonde".
Lire la suite ›
1 commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
1969 ? 1968 ? Je ne sais pas Quoiqu'il en soit 'album est court comme cela pouvait se faire à l'époque( même si c'était le début du " double album concept " ) chaque morceau est superbe et il demeure encore pour le " oneilles " contemporaines de pure morceau de pop musique teintée de folk mais là je ne suis pas compétent en la matière.....le son des guitare me plaît beaucoup et les longs développement de guitare, qui est l'instrument roi sur ce disque et à cette époque , me font penser à de la Pop Music alors qu'il y a dans les accord un côté plus rugueux comme du folk électrique. Bref il y a là une belle musique
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
L'acquisition de ce disque fut le prélude à une belle rencontre. En effet, au milieu des années 90, j'achetais mes vinyles chez un petit disquaire situé à la porte d'Orléans, lequel a depuis malheureusement disparu. Alors que je m'apprêtais à m'offrir le UNPLEGGED de Neil YOUNG qui venait de sortir, je me suis adressé à Jean Do BERNARD* qui était présent en tant qu'ami du propriétaire de la boutique. Evidemment, je ne le connaissais pas et lui ai demandé ce qu'il pensait de ce disque car j'avoue mon inculture crasse, mis à part HARVEST, à l'époque, je ne connaissais pas Neil YOUNG. Comment était-ce possible pour quelqu'un passionné comme moi par le ROCK AND ROLL ? Etrange. Et si je me suis subitement intéressé à ce disque, c'est que j'avais lu d'excellents papiers à son sujet. D'emblée, il m'a fait savoir qu'il était fan du bonhomme ! Il m'a entrainé vers les bacs à disques et en a extrait deux : REACTOR de 1981, disque sous-estimé et pourtant bon de la discothèque du LONER et surtout le fameux EVERYBODY KNOWS THIS IS NOWHERE dont il est ici question. Il m'a dit : "prends-les, tu ne regretteras pas. Ils constituent une priorité". Voilà comment je suis reparti de la boutique, fièrement, avec ces deux LP's sous les bras ! Exit le UNPLEGGED que j'aurai l'occasion d'acquérir plus tard !

Et là, mes amis, quelle claque. Ce disque a eu l'effet d'un véritable TSUNAMI. D'abord, il y a ce son, sauvage, agressif qui amoindrit à mon avis la portée du GRUNGE : son géniteur est bien Neil YOUNG et Kurt COBAIN l'avait compris.
Lire la suite ›
4 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique