• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Evil’S Back a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par tws-music-eu
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: CD - Le marchandise est envoyé dŽallemagne. Délais de livraison 2 - 7 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Evil’S Back

4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
21 neufs à partir de EUR 3,07 3 d'occasion à partir de EUR 2,15
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Oliver Weers


Détails sur le produit

  • CD (13 janvier 2011)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Bad Reputation
  • ASIN : B004FOXIEC
  • Autres éditions : CD  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 599.357 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Intro
  2. Evil's Back
  3. All My Life
  4. Without You
  5. Hero
  6. Need It Bad
  7. Beautiful Rain
  8. Much Too Much
  9. Fighting The Mountains
  10. Devil's Chain
  11. Demolition Man
  12. Rainbow Star

Descriptions du produit

OLIVER WEERS surgit dans la conscience des Danois en 2007 avec ses prestations incroyables lors des auditions pour l'émission The X-Factor. Sa popularité atteint le sommet lors de la finale quand il interprète le titre de Queen «The Show Must Go On» laissant public et jury pantois (vu les autres choristes sur la même chanson). Un succès en amène un autre. Devenu célèbre au Danemark, Oliver Weers sort son premier album en 2008. Les fans se jettent sur «Get Ready» surtout que l'album a été spécialement monté en épingle par la presse quatre mois avant s sortie. Réalisé sur Target Records, «Get Ready» prouve que le tour de force et l'aptitude d'Oliver n'étaient pas qu'un feu de paille. Outre son chant puissant, on trouve aussi une impressionnante liste de musiciens l'épaulant. Peu peuvent s'enorgueillir d'avoir pour leur premier album des gens tels que Søren Andersen (Mike Tramp/Artillery), Tommy Aldridge (Ozzy Osbourne/Whitesnake) ou Marco Mendoza (Whitesnake/ Thin Lizzy). En Septembre 2008, l'album sort dans le reste de l'Europe et au Japon. Oliver Weers est devenu depuis un des artistes les plus representatives de la scène hard rock en Scandinavie. Sa fanbase a grandi rapidement suite à ses prestations scéniques dans les plus grands Festivals du Danemark et en première partie de groupes renommés tells que Motley Crue et Whitesnake. Sur «Evil's Back», Oliver a collaboré avec des artistes de tous horizons et de diverses generations : Anders Borre, Anders Bo (Danemark) ou encore le guitariste Laki Ragazas (Grèce). Une équipe bâtie pour composer de grandes chansons. Kristian Thomsen a mixé l'album.

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Didier Lalli TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 7 mars 2011
Format: CD
La carrière d'Oliver Weers commence d'une façon pas banale. Né en Allemagne, il vit au Danemark, où il décide de participer à l'émission X-Factor locale. Le contraste entre sa prestation et celles de ses adversaires est saisissante, et je vous conseille de chercher la video(-gag) de la finale, reprise de The Show Must Go On, sur youtube (faut tenir le coup sur les deux premières minutes et c'est pas facile). Suite à ce buzz énorme au Danemark, il est contacté par Søren Andersen (Mike Tramp, Artillery) pour travailler sur son premier album coécrit avec Søren. En 2008 sort donc Get ready, sur lequel il s'entoure de Tommy Aldridge (Ozzy Osbourne, Whitesnake) à la batterie et de Marco Mendoza (Whitesnake, Thin Lizzy) à la basse. Ca en fait du beau monde pour un premier album ! Bref, la critique est bonne et la voix de Oliver fait mouche, dans la catégorie des Jorn Lande, David Coverdale ou encore Dio dont il est fan. Suite à la sortie de cet album, il décroche des premières parties de Whitesnake ou encore Mötley Crue, sa carrière a vraiment décollé et de manière très rapide. Aujourd'hui il faut confirmer et Oliver sort Evil's Back, son deuxième album, alors confirmation ou déception ?

Pour faire court, je répondrais que c'est une confirmation. Cet album, nous prouve un certain nombre de choses. D'abord Oliver a une sacrée voix, dans la pure lignée de Jorn Lande. Une voix puissante, chaude, taillée pour le metal, comme on les apprécie dans ce style musical.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique