• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
The Evolution of Mara Dye... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par -betterworldbooks-
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expedier des Etats-Unis. Distribution privu en 2-3 semaines. Nous proposons la communication par e-mail en francais. Condition très bonne pour un livre d'occasion. Usure minime. Sous garantie de remboursement complet. Plus de plus d'un million clients satisfaits! Votre alphabétisation dans le monde achat avantages!
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

The Evolution of Mara Dyer (Anglais) Broché – 29 octobre 2013

5.0 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché, 29 octobre 2013
EUR 12,43
EUR 8,18 EUR 2,92
MP3 CD
"Veuillez réessayer"
EUR 6,64
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • The Evolution of Mara Dyer
  • +
  • The Retribution of Mara Dyer
  • +
  • The Unbecoming of Mara Dyer
Prix total: EUR 33,80
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

The Evolution of Mara Dyer
1

LILLIAN AND ALFRED RICE

PSYCHIATRIC UNIT

Miami, Florida

I WOKE UP ON THE MORNING OF SOME DAY IN SOME hospital to find a stranger sitting in my room.

I sat up gingerly—my shoulder was sore—and studied the stranger. She had dark brown hair that bled into gray at the roots, and hazel eyes with webs of crow’s feet at the corners. She smiled at me, and her whole face moved.

“Good morning, Mara,” she said.

“Good morning,” I said back. My voice was low and hoarse. It didn’t sound like my own.

“Do you know where you are?”

She obviously didn’t realize that the floor directory was positioned directly outside the window behind her, and that from the bed, I had a clear view. “I’m at the Lillian and Alfred Rice Psychiatric Unit.” Apparently.

“Do you know who I am?”

I had no idea, but I tried not to show it; she wouldn’t have asked me if we’d never met, and if we had met, I should remember her. “Yes,” I lied.

“What’s my name?”

Damn. My chest rose and fell quickly with my breath.

“I’m Dr. West,” she said evenly. Her voice was warm and friendly but not at all familiar. “We met yesterday, when you were brought in by your parents and a detective by the name of Vincent Gadsen.”

Yesterday.

“Do you remember?”

I remembered seeing my father lying pale and wounded in a hospital bed after he was shot by the mother of a murdered girl.

I remembered that I was the one who made her do it.

I remembered going to the police station to confess to stealing my teacher’s EpiPen and releasing fire ants in her desk, which is why she died of anaphylactic shock.

I remembered that it wasn’t true—just a lie I would feed the police so they would keep me from hurting anyone I loved again. Because they wouldn’t believe I wished my teacher dead and that not long after, she died. Choked to death on a swollen tongue, exactly the way I imagined she would.

I remembered that before I could tell anyone any of this, I saw Jude at the Thirteenth Precinct of the Metro Dade Police Department. Looking very much alive.

But I did not remember coming here to the hospital. I didn’t remember being brought. After Jude appeared, I remembered nothing else.

“You were admitted yesterday afternoon,” the stranger—Dr. West—said. “The detective called your parents when they couldn’t get you to stop screaming.”

I closed my eyes and saw Jude’s face as he walked by me. Brushed past me. Smiled. The memory stained the backs of my eyelids, and I opened them quickly, just to see something else.

“You told them that your boyfriend, Jude Lowe, who you thought died in a building collapse in December, is alive.”

“Ex,” I said quietly, fighting to stay calm.

“Excuse me?”

“Ex-boyfriend.”

Dr. West tilted her head slightly and employed her carefully neutral psychologist expression, one I recognized well since I’d seen it often on my psychologist mother. Particularly in the past few months.

“You said that you caused the abandoned asylum in Rhode Island to collapse, crushing your best friend, Rachel, and Jude’s sister, Claire, inside. You said Jude sexually assaulted you, which is why you tried to kill him. And you said he survived. You said he’s here.”

She was perfectly calm as she spoke, which magnified my panic. Those words in her mouth sounded crazy, even though they were true. And if Dr. West knew, then so did—

“Your mother brought you here for an evaluation.”

My mother. My family. They would have heard the truth too, even though I hadn’t planned to tell it. Even though I didn’t remember telling it.

And this was where it got me.

“We didn’t begin yesterday because you were sedated.”

My fingers wandered up my arm, beneath the short sleeve of my white T-shirt. There was a Band-Aid on my skin, covering what must have been the injection site.

“Where is she?” I asked, picking at the Band-Aid.

“Where is who?”

“My mother.” My eyes scanned the hallway through the glass, but I didn’t see her. The hall looked empty. If I could just talk to her, maybe I could explain.

“She’s not here.”

That didn’t sound like my mother. She didn’t leave my side once when I was admitted to the hospital after the asylum collapsed. I told Dr. West as much.

“Would you like to see her?”

“Yes.”

“Okay, we can see if we can work that out later.”

Her tone made it sound like that would be a treat for good behavior, and I didn’t like it. I swung my legs over the bed and stood up. I was wearing drawstring pants, not the jeans I last remembered myself in. My mother must have brought them from home. Someone must have changed me. I swallowed hard. “I think I want to see her now.”

Dr. West stood up as well. “Mara, she isn’t here.”

“Then I’ll go find her,” I said, and started looking for my Chucks. I crouched to look under the bed, but they weren’t there.

“Where are my shoes?” I asked, still crouched.

“We had to take them.”

I rose then, and faced her. “Why?”

“They had laces.”

My eyes narrowed. “So?”

“You were brought here because your mother thought you may be a danger to yourself and others.”

“I really need to talk to her,” I said then, struggling to keep my voice even. I bit down hard on my bottom lip.

“You’ll be able to.”

“When?”

“Well, I’d like you to speak with someone first, and have a doctor come in, just to make sure you’re—”

“And if I don’t want to?”

Dr. West just looked at me. Her expression was sad.

My throat wanted to close. “You can’t keep me here unless I consent,” I managed to say. I knew that much, at least. I was a lawyer’s daughter and I was seventeen years old. They couldn’t keep me here unless I wanted to be kept. Unless—

“You were screaming and hysterical and you slipped. When one of our nurses tried to help you up, you punched her.”

No.

“It became an emergency situation, so under the Baker Act, your parents were able to consent for you.”

I whispered so I wouldn’t scream. “What are you saying?”

“I’m sorry, but you’ve been involuntarily committed.” --Ce texte fait référence à l'édition Relié .

Revue de presse

"The sort of book you accidentally read in one sitting. Book three can't come quickly enough." The Bookbag
Praise for The Unbecoming of Mara Dyer:
"Haunting and dreamlike, the intrigue and romance of Mara Dyer will inescapably draw you in." Cassandra Clare
"The Unbecoming of Mara Dyer strikes a rare balance of darkly funny, deliciously creepy, and genuinely thoughtful. One minute I was laughing out loud, and the next, I was so scared I wanted to turn on all the lights and hide under the covers… I've never read anything quite like it." Veronica Roth, New York Times bestselling author of Divergent
"Full of suspense, love, humor, and mystery…It's a darkly twisted read that will leave you wanting more after each chapter." Book Passion for Life
"Genuinely creepy and suspenseful." The Bookseller Children's Previews
"Wow. Just... wow. This was one of those books that grabs you by the throat and drags you through the pages - pages you can't quite turn fast enough yet run out far too quickly at the same time." The Bookbag,
"A gripping and haunting story which will appeal to fans of paranormal and romance." Parents in Touch
"The plot is top notch, the characters are lovable and awesome and the writing blew me away." Books of Amber
"The whole story is dark and eerie and completely addictive." I Want to Read That --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 6 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Nous retrouvons Mara qui a été internée. Dans le premier tome, Mara avait cru voir Jude, son petit ami décédé, à la station de police. Suite à ça, elle a piqué une crise et ne pouvant plus être gérée, elle a été internée. Petit à petit elle explique son cas aux médecins qui l''entourent. Elle leur a avoué voir des personnes mortes, comme Jude. Bien sûr, personne ne la croit. C''est impossible de voir et d''entendre des personnes qui sont mortes. Les médecins décrivent cela comme des hallucinations et la mettent sous médicaments pour qu''elle aille mieux.
Mara va demander à ce q'u'elle puisse rentrer chez elle, qu''elle puisse passer du temps avec sa famille. C''est ce qu'elle va réussir mais elle devra aller cinq fois par semaine dans un groupe de soutien.

Nous allons aussi retrouver Noah Shaw. Youpi !!! Mara lui expliquera ce qu''elle a vu, ce qu''elle a traversé. Noah sera le seul à la croire et voudra faire tout de son possible pour que Mara aille mieux. Au fil des jours, Mara va trouver des choses dans ses affaires qui ne lui appartiennent pas, des mots du plus au moins étranges, des photos perturbantes. Elle remarquera que même des objets de sa chambre bougent tous seuls. Mara n'est pas folle. Elle sait très bien que ce n'est pas elle qui fait tout ça. Mais qui est cette personne???

J'avais tellement aimé The Unbecoming de Mara Dyer, que quelques après avoir fini ce livre, j'ai acheté le deuxième et troisième tome. D'ailleurs, si vous voulez lire ma chronique du premier tome, c'est par là !!!
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Si vous n'avez pas lu le premier tome, je vous conseille de vous arrêter maintenant, sauf si vous n'êtes pas allergiques aux spoilers.

Rappel de la fin du premier tome: Mara décide de se rendre à la police pour le meurtre de sa prof d'espagnol, ainsi elle sera en détention, et pourra être loin des personnes qu'elle aime, et les protéger de sa malédiction / don étrange. C'est alors qu'elle le voit: Jude, son ex, qu'elle a "tué" dans la destruction de l'asile, au début du tome 1.

Dans ce deuxième tome, Mara est considérée comme sérieusement folle, étant donné qu'elle dit avoir vu Jude, qui est censé être mort.
Ce tome est extrêmement frustrant, parce que je me suis mise à la place de Mara, et je me suis dit "Imagine, tu vois quelqu'un qui est censé être mort, et tu ne peux le dire à personne". Et bien ça, ça me frustre.
Encore plus frustrant, elle est constamment surveillée, vu son "état mental". Sa famille est très présente dans ce livre, encore plus que le précédent. Tout comme Daniel, qui semble vouloir croire Mara, mais qui ne peut d'y résoudre.

Heureusement, Noah est là! - *fangirl*
Ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est que leur histoire d'amour est différente que celle qu'on trouve dans les suites d'autres YA. Généralement, dans le deuxième tome, le couple se dispute, ils sont malheureux, parfois il rompent pour mieux se retrouver à la fin.
Rien de tout ça ici, Mara et Noah restent ensemble, plus forts que jamais, s'aiment de plus en plus, et parfois ça devient chaud - je sais que vous aimez ça!
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié
Huit jours, c’est le temps qu’il m’aura fallu pour venir à bout de ma première lecture en version originale. Oui, oui, vous pouvez m’applaudir car sans vous refaire mon parcours scolaire, cela fait déjà longtemps que j’ai passé mon bac… Autant vous dire que les cours d’anglais sont bien loin et pourtant, même si au début j’ai cru ne jamais comprendre ce que je lisais, j’avoue que je m’en suis sorti sans trop de difficultés. En somme, je suis assez fier de moi. Bon, assez plaisanté, étant en ce moment dans une période où seuls les romans aux univers mystérieux et angoissants me donnent envie, et après beaucoup d’hésitations, j’ai décidé de continuer la saga ‘Mara Dyer’ dont le premier tome traduit m’a fortement marqué.
Et alors que l’auteure avait placé la barre très haute avec ce tome initial, sa suite est tout aussi captivante, intrigante et saisissante. En effet, je n’ai pu lâcher ce roman, même si par moment la barrière de la langue était assez présente. Comme quoi un univers accrochant permet de préserver des difficultés.

Nous quittions notre héroïne Mara, déboussolée lorsqu’elle découvrit que Jude n’était pas mort sous les décombres de l’asile dont elle seule était rescapée et, c’est tourmentée que nous la retrouvons dès les premières pages de cette aventure. L’histoire prend place au sein d’un hôpital psychiatrique où elle se réveille, désorientée et seule, en compagnie d’un médecin psychiatre.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?