Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 7,25

Économisez
EUR 1,59 (18%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

The Eye Of The World: Book 1 of the Wheel of Time par [Jordan, Robert]
Publicité sur l'appli Kindle

The Eye Of The World: Book 1 of the Wheel of Time Format Kindle

4.2 étoiles sur 5 18 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Format Kindle, 27 octobre 2009
EUR 7,25
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 97,68 EUR 57,93
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,20 EUR 23,08
CD, Livre audio
"Veuillez réessayer"
EUR 99,33
Cassette
"Veuillez réessayer"
EUR 45,35 EUR 31,93

Descriptions du produit

Amazon.co.uk

The Eye of the World and its sequels in Robert Jordan's Wheel of Time series show the extent to which one can go with a traditional fantasy framework, with added gusto. Stock elements are abound: a reluctant hero--in fact five humble village folk--plucked from wholesome obscurity to fight dark powers; an eternal evil enemy who can be defeated but not destroyed, until the end of the world, which is fast approaching; a mysterious sisterhood with vast powers and who love to manipulate thrones and kingdoms from the shadows (think of the Bene Gesserit of the Dune series); a ferocious battle-hardened warrior race (echoes of the Fremen of Dune, or the Haruchai of the Thomas Covenant novels).

Jordan didn't become a bestselling author merely by mixing up traditional ingredients; a master storyteller, he ingeniously gives unusual twists to these conventional fantasy elements. He also excels in the descriptive and narrative skills needed to create a detailed and coherent imaginary world. The many lands he portrays are vast in scope and contain amazingly varied countries and peoples, while retaining the inner coherence needed to make them satisfying places for a fantasy fan to roam around in. However, Jordan's writing never attains the subtlety or sophistication of, say, George RR Martin and there are some annoying stylistic tics: he seems unable to introduce a female character without commenting on her neckline and thereafter has them forever smoothing their dresses.

To his publisher's credit, Jordan's books are fortunate among fantasy novels in not having covers that look like an explosion of a teenager's bedroom. The absence of such lurid artwork is, perhaps, part of their appeal. --David Pickering

From Library Journal

The peaceful villagers of Emond's Field pay little heed to rumors of war in the western lands until a savage attack by troll-like minions of the Dark One forces three young men to confront a destiny which has its origins in the time known as The Breaking of the World. This richly detailed fantasy presents a fully realized, complex adventure which will appeal to fans of classic quests. Recommended.
Copyright 1990 Reed Business Information, Inc.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 3612 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 753 pages
  • Editeur : Orbit (27 octobre 2009)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B002VBV1HC
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 18 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°36.599 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Romur TOP 500 COMMENTATEURS le 12 juin 2010
Format: Poche
J'ai achevé le tome 10 de l'édition anglaise de La roue du temps (il doit y en avoir deux fois plus dans l'édition française). Comme je ne compte pas faire une critique de chaque volume, l'analyse qui suit jette un regard d'ensemble sur La roue du temps, et pas seulement sur le tome 1.

Les débuts ont une ressemblance très marquée avec le Seigneur des anneaux : le petit village tranquille, les chevaliers noirs sans visage, l'attaque de la cabane de nuit (par des orcs rebaptisés trollocs), la fuite avec une magicienne, la traversée en bac, le grand méchant qui se réveille (au nord et non à l'est)... Mais Jordan affirme progressivement l'originalité de l'univers qu'il construit et qui prend une ampleur et une complexité fascinante au fil des tomes : c'est moins manichéen et politiquement plus complexe que le Seigneur des anneaux.

Autre trait qui se manifeste dans les premiers tomes : Robert Jordan était parti (sans doute) sur une trilogie et les éléments de prophétie initiaux sont rapidement accomplis. Mais le succès de la série et les pistes qu'ouvre sans cesse Jordan pour enrichir son univers l'ont conduit à partir vers 6 tomes, puis douze, puis...
Du coup des incohérences apparaissent. Par exemple le héro (Rand) bien que jeune et inexpérimenté va triompher de Baalzamon présenté comme le plus redoutable des « méchants » dans un duel grâce à quelques cours d'escrimes qu'il a pris auprès d'un guerrier au tome 1.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Je ne note pas le tome mais la saga.
J'ai adoré cette saga en dévorant tous les tomes. Elle est rythmée, pleine d'actions, de complots, de revirements qui nous maintiennent en haleine tout le long. Le monde où se déroule l'action est bien pensé : on conserve un réalisme, les nouveautés proposées (magie, croyances, politique, etc.) sont bien interconnectées et nous changent des histoires habituelles.
A titre personnel, je le range en N°1 de l'heroic-fantasy avec l'assassin royal. De part des héros qui sont humains par leurs défauts, et une puissance magique qui reste contrôlée [magie limitée en capacité et dans le temps ; risque de s'y abandonner ; etc.], cela permet d'avoir une mis en danger constante : le héros peut basculer du côté obscur, ou se perdre dans la magie, etc.
Ils supplantent à mon gouts les autres séries (Seigneur des anneaux [trop de longueurs], la Belgariade [trop simplet], ...).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
J'en suis maintenant au dernier tome paru (le 9ème), et je ne peux m'empêcher d'avoir un coup de coeur sur ce premier tome qui nous ouvre les portes de la "Wheel of Time". Tel le début du SdA de Tolkien, c'est rétrospectivement qu'on apprécie la mise en place de l'univers, des personnages, de l'intrigue de fond. Et on a toujours le regret de la candeur des personnages principaux dans Eye of the World.
Certes, Jordan brode : états d'âmes, compendium vestimentaires. Mais lisez Eye of The world et embarquez vous pour une magnifique saga, qui aura en plus le mérite de vous donner un niveau d'anglais littéraire peu commun =)
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Voici donc le premier tome de WoT. Robert Jordan nous prouve son immense talent.
Cependant, le livre est assez long et on se perd en lassitude dans une course poursuite entre les héros et de sombres créatures qui rappellent étrangement les nazgûls (ou ringwraight) de Tolkien.
Mais après ce léger désavantage, nous assistons à une oeuvre écrite par une main de maître. Le prologue est parfait, la fin excellente, les personnages attachants et admirablement étudiés. les femmes ont une grande profondeur et un grand pouvoir politique ce qui est affirmé dans les tomes suivants.
Robert Jordan nous montre donc que WoT n'est pas une pale copie du Seigneur des Anneaux, et nous voici soulagés.
Quoi qu'il en soit, nous assistons à une formidable aventure épique qui n'en est qu'à son commencement.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Docteur Fox COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 1000 COMMENTATEURS le 18 février 2002
Format: Poche
Pour moi, la saga wheel of time ne prend son élan qu'à partir du tome 3. Et là ça devient épique.
Ce tome 1 commence un peu difficilement, et ressemble à une pale copie de Tolkien : les petits gars sympas poursuivis par des cavaliers noirs et aidés par une magicienne.
Pourtant, il y a de l'action, c'est épique. Et la fin est fort mouvementée.
L'auteur s'appesentit un peu trop sur une psychologie de bas niveau des personnages qui a l'a fait comparer à la Barbara Cartland de la fantasy. Mais on lui pardonne volontiers tant la magie est haute en couleurs.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 2 juillet 2001
Format: Relié
This must be one of the best books I've ever read. There's always something happening, the characters are very well described and the plot is well laid. I enjoyed the first three or four books of this series very much, but after that I felt it kind of dabbed off. After a while there are too many characters, you loose track, and in 700 pages not much is happening. I'm still hooked though, so I buy the books as soon as they're released, but this is sort of a warning to those who don't like never-ending stories...
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents