EUR 37,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Eylau (8 février 1807) : ... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Eylau (8 février 1807) : La campagne de Pologne, des boues de Pultusk aux neiges d'Eylau Broché – 1 septembre 2007

5.0 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 37,00
EUR 37,00 EUR 82,52
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

bonnes résolutions 2017 bonnes résolutions 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Eylau (8 février 1807) : La campagne de Pologne, des boues de Pultusk aux neiges d'Eylau
  • +
  • Friedland (14 juin 1807) : La campagne de Pologne, de Danzig aux rives du Niémen
Prix total: EUR 74,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

En 1806, Napoléon dut faire face à une nouvelle coalition des puissances européennes, la quatrième. L'Angleterre, la Suède, la Russie et la Prusse étaient bien décidées à réduire à néant l'influence française en Allemagne et, peut être, en finir avec l'empereur des Français. Dans une campagne éclair, en octobre 1806, Napoléon écrasa les troupes prussiennes, effaçant du même coup le souvenir de l'armée de Frédéric 11. Ses débris furent balayés lors d'une poursuite mémorable et la Grande Armée entra triomphalement dans Berlin. Pourtant, la guerre était loin d'être terminée. Malgré sa défaite à Austerlitz et le triste sort de son allié, la Russie était bien décidée à poursuivre la lutte. Son armée attendait les Français derrière la Vistule. Fin octobre, Napoléon décida de marcher à sa rencontre. La campagne de Pologne commençait. Celle-ci allait s'avérer être l'une des plus difficiles qu'il ait eu à mener jusqu'alors. Ses soldats connaîtraient la boue, la neige, le froid, la faim et devraient affronter un adversaire déterminé. Après plusieurs rencontres indécises, Napoléon espérait enfin remporter cette victoire décisive sur les Russes autour d'un petit village aux confins orientaux de la Prusse, Eylau. Les combats sur cette plaine enneigée et sous un ciel gris seraient bien différents de ceux des champs de bataille de Iéna et d'Auerstaedt, aux couleurs automnales.

Biographie de l'auteur

Frédéric Naulet, docteur en histoire et membre de la commission française d'histoire militaire, est l'auteur de plusieurs ouvrages et articles sur l'artillerie du 17e au 19e siècle.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Dans un style alerte, l'auteur présente les aspects stratégiques et politiques de la campagne de 1807, ainsi que les combats préliminaires, avant de traiter le choc sanglant dans la neige que fut Eylau. Il pose l'équation stratégique de Napoléon, mettre les Russes hors jeu pour frapper l'Angleterre. Il s'attache aux personnalités qui ont fait cette campagne et pas seulement à Napoléon. Il met en valeur celles de Bennigsen du côté russe et de Ney du côté français. Des citations nombreuses rendent le récit encore plus vivant. La conclusion de l'auteur est intéressante, car novatrice et paradoxale. Des cartes synthétiques et des tableaux d'effectifs très précis apportent une grande valeur à l'ouvrage.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Ceci est un document très intéressant sur une période malheureusement pas assez connue.
J'en recommande la lecture et la conservation dans sa bibliothèque.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
Botte à botte, coude à coude et les casques dressés
Sous la muraille de neige, sombres les Cuirassiers
De leurs coups de sabre furieux naîtra la Destinée
Des Orgueilleux Vainqueurs, des tués des massacrés
La charge s'accélère, bruissent les sabres tranchants
Les haletements des chevaux qui fument par les naseaux
Le galop étouffé, les masses s'affrontent maintenant
Dans des chocs étincelants où la Mort tranche haut
"Relevez la tête, chargez tout droit devant
La mitraille, ce n'est pas de la m..."hurle Lepic ..
La charge nous couvrira de Gloire et puis de Sang
Nous mourrons héroîques, nous les Centaures épiques
Les bouches de l'Enfer dévorent leurs livres de chair
Cadavres entremelés, derniers souffles exhalés
Uniformes déchirés, rictus des plus amers
Ils soclent le Triomphe et forment le Trophée
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?