Acheter d'occasion
EUR 0,71
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Ancien livre de bibliothèque. Peut contenir des étiquettes de bibliothèque Le dos et les coins peuvent montrer des signes d'usure. Les pages peuvent inclure des notes et quelques signes de feutre. Sous garantie de remboursement complet. Plus de plus d'un million clients satisfaits!
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

FILLE SAUVAGE Poche – 8 avril 2005

4.4 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 3,38
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00 EUR 0,66

Il y a une édition plus récente de cet article:

La fille sauvage
EUR 7,80
(17)
En stock.

Harry Potter Harry Potter


Boutique Pocket
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Présentation de l'éditeur

En 1932, au cœur des territoires vierges de la Sierra Madre, un chasseur de pumas fait une bien étrange capture : celle de la Nina Bronca, jeune femme appartenant à l'une des dernières tribus apaches vivant à l'état " sauvage " dans les montagnes. Exposée aux yeux de tous comme une bête de foire, ligotée à moitié nue sur le sol glacial d'une cellule, elle ne souhaite plus qu'une seule et unique chose : se laisser mourir. C'est compter sans l'aide miraculeuse de Ned Giles, apprenti photographe qui, accompagné d'une courageuse anthropologue, d'un étudiant dandy et de deux éclaireurs indiens, va braver la mort et les dangers afin de ramener l'envoûtante sauvageonne parmi les siens. Au risque de croiser le chemin du terrifiant Indio juan, redoutable chef apache dont la barbarie n'a d'égale que sa monstrueuse difformité physique... " Un superbe roman. " Philippe Lemaire - Le Parisien / Aujourd'hui en France

Biographie de l'auteur

Né à Chicago en 1950, d'une mère française (aristocrate originaire de Bourgogne) et d'un père américain, Jim Fergus est chroniqueur dans de nombreux journaux américains. Passionné par l'histoire des Indiens d'Amérique, il avait depuis toujours le projet d'écrire une biographie de Little Wolf. Afin de trouver matière à son livre, il s'est beaucoup documenté et a sillonné le Middle West, de l'Oklahoma au Montana, seul pendant plusieurs mois, sur les pistes des Cheyennes. À partir d'un fait authentique, Jim Fergus a imaginé le journal d'une des femmes qui ont été données en mariage aux Indiens en 1875. Mille femmes blanches (2000), qui est son premier roman, a obtenu le prix du premier roman étranger.

Retrouvez l'auteur sur www.jimfergus.com

" Un superbe roman. " Philippe Lemaire - Le Parisien / Aujourd'hui en France

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 8 juin 2004
Format: Broché
Je me méfie toujours des bandeaux qui disent par l'auteur de... et ce titre de fille sauvage, ça fait un peu quai de gare. Mais j'avais adoré Mille Femmes Blanches et j'ai voulu voir. Après quarante pages je ne me rendais plus compte. C'est plus resserré, plus dense et les personnages sont vraiment attachants. Plus masculins, même si les femmes ont la part belle (surtout la petite indienne, ça, c'est une personnalité, on l'imagine et on en tombe vite amoureux). Il y a un mystère pesant, tout le temps, et Jim Fergus fait bien ressentir la présence des Apaches dans cet environnement très dur. J'avais lu Mille Femmes en 15 jours, celui-ci en 3. C'est l'humanité de l'auteur qui me touche. Il est hypersensible à ce qui oppose les mondes, les cultures différentes. Alors l'histoire des deux gamins (le photographe a 17 ans, la nina bronca sûrement moins) fait le lien et c'est formidable ce qui en ressort. C'est les plus belles pages, je trouve. C'est plus violent que Mille Femmes Blanches aussi, mais il y a beaucoup d'humour. Et tout ce savoir sur les Indiens, c'est étonnant. Passionnant, et on découvre beaucoup de choses en le relisant. Bravo.
Remarque sur ce commentaire 29 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
En 2000, à partir d'une anecdote historique, Jim Ferguson nous contait l'histoire de Mille Femmes blanches, échangées par le président Grant, en 1875, contre autant de chevaux cheyennes.
Son amour pour ce peuple opprimé n'a pas failli dans son nouveau roman.
La fille sauvage.. [i]La nina bronca[/i]. Ici aussi il va partir d'un fait divers pour nous raconter l'histoire de la nina Bronca, seule, emprisonné. Son crime? Etre une indienne et de surcroît arrivé dans un village ou l'on ne sait pas quoi faire d'elle. On va l'exhibée contre monnaie sonnante et trébuchante, tel un trophée dans une geôle mexicaine. Bien des années plus tard, le seul survivant de cette épopée va nous raconter l'histoire de la fille sauvage. Elle décédera dans cette prison ! Point l'histoire devrait se terminer là ! Mais non Ce photographe qui se sait mourrant, va nous raconter ce qui c'est réellement passé à cette époque. Avec une expédition punitive qui cherche à retrouver un petit garçon kidnappé, la nina va être extraite de sa cellule, afin de servir de monnaie d'échange. Commence alors une épopée romantique à souhait, dans des paysages sublimes. Ned le photographe, Margaret jeune anthropologue,Tolley fils de bonne famille mais homosexuel ou bien encore Joseph ancien peau-rouge. Bref une galerie de portrait attachant à ne manquer sous aucuns prétexte.
Mon avis: D'un fait divers sordide, Jim Fergusson une fois de plus a réussi a nous faire découvrir un pan méconnu de l'histoire de ce peuple mal-aimé . Cette Amérique qui n'hésitait pas à envoyer des fils de bonne famille à la chasse au Indiens comme on les envoyait en safari. Bref une belle histoire qui permet au peuple Indien de retrouver sa place. Un hommage en somme.
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
jim Fergus exploite de nouveau le principe du journal pour raconter à travers son personnage principal, Ned Giles apprenti photographe, la folie que des hommes ont pu avoir envers le peuple indien.

L'écrit en "journal "rend" expressif et vivant l'ensemble du roman, le narrateur donne aux différents personnages de l'expression. Sans compassion, mais avec tendresse, réalisme, mais aussi cruauté le roman nous offre le partage d'une tranche d'histoire qui semble irréelle. Les sauvages sont de toutes les couleurs.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par l'ivre libre COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 7 août 2008
Format: Poche Achat vérifié
J'avais adoré Mille femmes blanches et je craignais d'être déçue par ce livre que j'ai en fait, un tout petit peu moins aimé car le fait divers est moins ahurissant......Ceci dit, c'est passionnant, les personnes de Ned et de la nina Bronca sont vivants et attachants; j'aime beaucoup aussi ce refus du manichéisme que manifeste J.Fergus: les blancs ne sont pas tous des salauds, les indiens ne sont pas tous des saints......C'est un roman objectif et pleins d'action, c'est un western dans un décor que je connais, on ne s'ennuie pas une seconde, on approche la vérité historique: très bien!
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Odilette (Provence) MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 19 juillet 2009
Format: Poche
Encore une belle découverte, Un roman où arrivé à la fin, on relit le début pour mieux s en imprégner, mieux comprendre.
La rencontre improbable d une jeune Apache et d un jeune américain photographe à la frontière mexicaine.
Une grande aventure comme seul sait les raconter Jim Fergus.
Le choc des cultures, la suffisance de « l Oeil-Blanc », le combat permanent pour la suivie du « Peuple », comprenez les Apaches.
Ce roman, nous interpelle une fois de plus sur la violence avec laquelle les Américains ont dépossédé les Indiens de tout ce qui fondait leur identité culturelle.
Je ne sais pas comment raconter.
Je peux juste dire ce que je retire de cette lecture.
La vie est faite de rencontres et de choix.
Fait-on les rencontres au bon moment dans notre existence, fait-on les bons choix ?
Ma note : 4.5/5
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus