• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Fables tome 12 a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Fables tome 12 Album – 6 décembre 2013

4.0 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album, 6 décembre 2013
"Veuillez réessayer"
EUR 17,50
EUR 17,50 EUR 13,51
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Fables tome 12
  • +
  • Fables tome 11
  • +
  • Fables tome 13
Prix total: EUR 54,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

La petite communauté des Fables est prête à tout pour gagner sa liberté, y compris à réduire l'Empire à néant si cela s'avère nécessaire. Après sa victoire contre les Soldats de Bois de l'Adversaire, elle a déjà pris un avantage considérable, mais les récentes innovations technologiques de l'ennemi risquent fort de mettre à mal cette heureuse percée. Le conquérant des Royaumes est un fin stratège, et il réserve quelques surprises aux vaillants héros de Fableville.

Biographie de l'auteur

Bill Willingham écrit ― et parfois dessine ― des comics depuis plus de vingt ans. Il a ainsi publié ses travaux chez de nombreux éditeurs et a créé des titres unanimement salués, tels que The Elementals, Coventry, PROPOSITION PLAYER et FABLES. Pour DC Comics, il fut le scénariste de ROBIN et SHADOWPACT. Il collabore fréquemment avec le scénariste Matthew STURGES : ils ont réalisé de concert JACK OF FABLE S et JUSTICE SOCIETY OF AMERICA. Bill Willingham est également romancier et a écrit des livres de fantasy, notamment sur le personnage de Beowulf, ainsi que sur l'univers de FABLES : PETER & MA X. Fidèle à sa création, il prépare actuellement une nouvelle série sur les personnages féminins la Belle au Bois Dormant, Cendrillon et Raiponce, intitulée FAIREST (à paraître prochainement). Il vit actuellement dans le Midwest.

Mark Buckingham est un dessinateur anglais, né en 1966. Il débute sa carrière en 1988, en illustrant notamment les épisodes de Miracleman, imaginés par Neil GAIMAN. Il a également encré SANDMAN et les deux mini-séries sur le personnage de Death. Il a ensuite contribué à de nombreux titres Marvel, DC et Vertigo, parmi lesquels SHADE : THE CHANGING MAN, Amazing Spider-Man ou HELLBLAZER. Depuis 2002, il dessine FABLES, devenant ainsi un des auteurs les plus appréciés du public comme de la critique. Il réside actuellement avec sa femme, en Espagne.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Ce douzième tome de la série Fables de chez Urban Comics regroupe les épisodes #70 à 75, écrits par le scénariste Bill Willingham entre 2007 et 2008, et mis en images par Mark Buckingham, relayé parfois par d'autres dessinateurs (Niko Henrichon sur le premier épisode, par exemple).
Auparavant, cet arc narratif avait été publié chez Panini Comics dans Fables, Tome 14 : La guerre des nerfs...

"War & Pieces" (jeu de mots !) est LE grand moment tant attendu de la série, puisqu'il met un terme à la grande guerre des "Fables", qui végète depuis des siècles.
Beaucoup de lecteurs, dans l'attente extrêmement longue de cette grande catharsis tant et tant promise, ont été déçu de la brièveté de la chose, notamment de la manière dont Bill Willingham avait expédié le conflit.
Personnellement, je me positionne du côté des déçus.

D'un côté, Willigham prend soin de développer les arcanes du conflit en justifiant la montée en puissance de l'armée rebelle (on pense énormément au Retour du Jedi !).
Lire la suite ›
8 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Ce commentaire révèle des moments clés de l'intrigue.

War and Pieces marque le tournant de la série Fables .Il s'agit de conclure l'arc principal qui s'étirait sur les 10 premiers volumes C'est aussi le moment où j'ai décidé de décrocher .

J'avoue , j'entretiens avec cette série des rapports ambigus ; je l'ai découverte avec enthousiasme il y a quelques années . Les histoires étaient rudement bien ficelées , et les personnages hauts en couleurs avec des contre-emplois amusants puisque le Sherif de Fableville était le Grands Méchant Loup de nos contes d'enfants.

Alors que s'est il passé ? Et bien disons que parfois l'amour ne résiste pas au temps . Et Dieu sait que Willingham a usé et abusé du temps pour exposer son récit . Des volumes entrecoupés de mini histoires souvent inintéressantes , mal dessinées et venant sans cesse interrompre l'histoire principale comme autant de pages de pubs malvenues .

L'écriture de Willigham est très très répétitive ! Un problème surgit ? La communauté échafaude un plan génial , dont on se demande bien pourquoi personne n'y avait pensé avant ! Que ce soit dans Wolves ou The Good Prince, on sort ensuite de nulle part des tours de magies qui viennent renverser les plans les plus démoniaques .

La série est donc victime de son succès .
Lire la suite ›
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
Si le tome #11 était principalement centré sur Ambrose est sur la destruction de la plus grande et plus forte armée de Geppetto, ainsi que sur la récupération de la forêt de bois magique, nous avions en toile de fond les préparatifs pour la guerre de Fableville et ses habitants. Et le moins que l’on puisse dire c’est que nous allions de surprise en surprise. Le retour de Bigby et Blanche aux affaires, mais aussi et surtout, nous assistions à une révélation : le Prince Charmant s’avérait, s’avère être un formidable stratège militaire. Camps d’entraînements les plus huppés des communs, compartimentation stricte des informations, désinformation militaro-stratégique avec Hansel, capacité à retirer le meilleur de chaque Fables vivant à travers le monde, et surtout un charisme et une assurance absolument bluffantes.
On se retrouvait au final avec un tome #11 riche en action et en surprises, mais ce n’est rien au vue du tome qui suit : « La Guerre des Nerfs » ! Faut pas chercher un Fable !

La petite communauté des Fables est prête à tout pour gagner sa liberté, y compris à détruire l’Empire de fond en comble si cela s’avère nécessaire. Après sa victoire contre les Soldats de Bois de l’Adversaire, elle possède un avantage considérable, mais les dernières innovations technologiques de ce dernier risque fort de mettre à mal cette heureuse percée.
Le conquérant des Royaumes est un fin stratège, et il réserve quelques surprises aux vaillants héros de Fableville (contient les épisodes #70 à 75).

Le tome commence doucement.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique