undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
4
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Excellent tome que cet opus, qui voit Gobe-Mouche terminer sa traversée du désert avec son armée de fantômes et s'installer sur... les royaumes, terres de Gepetto l'infâme ! Il y envoie un émissaire fantôme qui informe l'empereur - désemparé malgré sa puissance - de cette intention. Gobe-Mouche, en partant de ruines, va édifier son royaume et défier les armées de l'empereur qui tentent les invasions successives avec insuccés.

On apprend donc dans ce tome à vraiment connaître ce personnage profond et interssant qu'est Gobe-mouche et on assiste à la construction de son hégémonie altruiste sur ces nouvelles terres. Beaucoup de densité dans ce récit passionnant, qui met aussi en scène Shere Khan et Barbe Bleue, qui en seront pour leurs frais.

Final dantesque face à l'armée des soldats de bois (magique) de Gepetto.

Tout simplement excellent, et à ce stade de la saga, c'est une prouesse !
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2014
Ce treizième tome de la série Fables de chez Panini Comics regroupe les épisodes #65 à 69, écrits par le scénariste Bill Willingham en 2008, et mis en image par Mark Buckingham, le dessinateur attitré de la série.
Il s'agit de la deuxième partie de l'arc narratif intitulé "Le Bon Prince", qui avait commencé dans le tome précédant : Fables, Tome 12 : Le bon prince. Cette saga a été rééditée intégralement chez Urban Comics dans Fables tome 11...

La grande guerre entre le cruel "Empire" de "Gepetto" et les "Fables" exilés chez les humains du XXI° siècle se rapproche à grands pas. Cela commence dans les "royaumes", où le "Roi Ambrose Ier" (anciennement "Gobe-mouche"), vient réclamer ses terres ancestrales.
Et oui, nous y voici ! Après avoir étiré à l'envie cette montée en puissance vers une guerre totale entre les "bons" et les "méchants" (c'est bien évidemment plus compliqué que ça...), les auteurs nous offrent la première grande bataille entre les "fables" au temps présent lors de leur retour dans les "royaumes" ! Comme on pouvait s'y attendre avec Bill Willingham, la lutte prend des atours inattendus et se solde par une conclusion plus poétique et symbolique que la chute classique à laquelle on pouvait penser...
On pourra trouver que le scénariste succombe trop facilement à la tentation du "Deus Ex Machina" dans la mesure où ses héros sont régulièrement gratifiés de pouvoirs gigantesques, qui leur permettent de renverser systématiquement la situation à la dernière minute. Mais nous sommes dans le monde des "contes", et cet élément est apparemment utilisé au second degré. Dès lors, le plus important semble être, non pas la manière dont les "fables" vont combattre leur "adversaire", mais la poésie qui pourra jaillir de toutes ces péripéties...
La guerre du "Roi Ambrose" est menée comme une "chanson de geste" qui prend sa source dans les grands récits chevaleresques autant qu'elle arrive, au final, à s'émanciper de ces références pour s'imposer comme une relecture des grandes batailles des contes et légendes de type Heroic Fantasy. Cet univers connoté s'en retrouve dépoussiéré et magnifié, débarrassé de ses oripeaux sous une plume inspirée et vivifiante.
Magnifique. Un des grands moments de la série.
77 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Fables c'est d'abord une série sur les personnages de nos contes d'enfance...
...Mais dans un domaine hors de leur univers.
Ils vivent chez nous à Fableville.
Chassés par un tyran de leurs royaumes.

Ici cet épisode fait parfaitement partie de celui précédent, Gobe mouche prend pied dans le Royaume de l'Adversaire avec les Fables retrouvées dans le puit magique.
Il s'y installe et fait un ilot de liberté dans un royaume de tyrannie.
Bien entendu rebondissements et trahisons sont au menu, cependant elles sont vites repérées par le lecteur.
Le dessin sert toujours autant l'histoire, qui pour ma part est un ton légèrement en dessous des précédents épisodes.
Attention, ce n'est pas mauvais loin de là.
Juste que la surprise n'y est pas.
Les couvertures mises en fin de volume sont toujours aussi belles à regarder.

Bref un épisode intermédiaire qui va lancer les véritables intentions de certains personnages de Fableville.

A lire pour tous les aficionados.
Pour les autres qui ne connaissent pas cette excellente série, que je conseille fortement, commencez par le volume Un (en plus on peut s'arrêter à celui là, vu qu'il s'agit d'une histoire complète)

Bonne lecture à toutes et à tous!

Pogyz
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
Série à découvrir absolument !

Un des meilleurs comics que j'ai lu ces 5 dernières années.

A lire au moins jusqu'à la marche des soldats de bois... Si vous n'aimez toujours pas, passez votre chemin
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)