• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par POINTMANGA.
EUR 7,99 + EUR 3,99 Livraison
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 7,99
+ EUR 4,99 (livraison)
Vendu par : lib_impressions_bd-sf
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Fate/Zero Vol.1 Broché – 25 février 2014

4.5 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 7,99
EUR 7,99 EUR 5,57

Top Nouveautés Manga Top Nouveautés Manga

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Fate/Zero Vol.1
  • +
  • Fate/Zero Vol.2
  • +
  • Fate/Zero Vol.3
Prix total: EUR 23,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Revue de presse

Si vous êtes fan de manga et d'animation japonaise depuis un certain temps, vous avez forcément déjà entendu parler de la saga Fate, dont le plus célèbre représentant est Fate/Stay Night. Ce jeu vidéo de type visual novel, créé par Type-Moon (à qui l'on doit aussi, entre autres, Tsukihime et Kara no Kyôkai/The Garden of Sinners), a connu un tel succès au Japon qu'il a vite été adapté en une série animée qui a grandement popularisé la saga et son personnage emblématique Saber (constamment déclinée en une multitude de goodies), et aussi en un manga qui a largement plus divisé les foules, et qui approche difficilement de sa conclusion en France aux éditions Pika.
Depuis Fate/Stay Night, de nombreux dérivés sont venus enrichir la saga, principalement dans le domaine du jeu vidéo. Mais c'est fin 2006 que la saga redécolle réellement avec la publication du light novel Fate/Zero, préquelle de Fate/Stay Night qui s'est bouclée fin 2007 après 4 romans, et qui est signée de la main du célèbre Gen Urobuchi, à qui l'on doit notamment le scénario de Puella Magi Madoka Magica. Fort de son succès, la série de light novels Fate/Zero connaît en 2011-2012 deux séries animées qui ont connu un succès retentissant en assombrissant considérablement l'univers de Fate. Mais peu avant l'adaptation animée, a commencé fin 2010 au Japon une adaptation manga signée Shinjirô, également auteur de Taboo Tattoo aux édition Doki Doki. C'est cette version manga que les éditions Ototo nous proposent d'enfin découvrir en langue française.

Pour celles et ceux qui connaissent Fate/Stay Night, Fate/Zero se déroule lors de la précédente Guerre du Graal, dix ans avant les aventures de Shirô Emiya, Rin Tôsaka et les autres. Gen Urobuchi et Shinjirô y lèvent le voile sur le sombre destin d'un combattant en particulier, Kiritsugu Emiya, le père de Shirô, évoqué à quelques reprises dans Fate/Stay Night.
Et si vous ne connaissez pas Fate/Stay Night, vous n'avez aucune crainte à avoir en commençant par Fate/Zero, car Shinjirô s'applique parfaitement à expliquer tout le contexte de l'oeuvre, le léger point négatif étant que vous aurez d'emblée les réponses à des questions qui entretenaient un peu le mystère dans Fate/Stay Night. Par exemple, en commençant par Fate/Zero, vous saurez d'emblée quel esprit héroïque se cache derrière Saber, ou quelle est la condition d'Illyasviel, des éléments restant un peu plus longtemps mystérieux dans Fate/Stay Night. Mais il s'agit vraiment d'une broutille. Et, qui plus est, Fate/Zero peut totalement se suivre sans rien connaître de Fate/Stay Night.

Revenons donc au contexte de l'oeuvre, savamment exposé par Shinjirô.
Il y a 200 ans, trois clans de magiciens, les Einzbern, les Tôsaka et les Makiri (devenus les Matô depuis cette époque), ont associé leurs pouvoirs et leurs connaissances pour pouvoir recréer le Saint Graal, le légendaire récipient, capable d'exaucer le voeu de son détenteur. Mais celui-ci ne pouvant exaucer qu'un seul voeu, les trois clans se sont ensuite retournés les uns contre les autres et, au fil des décennies, se sont mortellement affrontés à travers trois Guerres du Graal, des conflits opposant 7 Maîtres épaulés par des Servants, des entités guerrières animées par les esprits héroïques de grands guerriers du passé (le Roi Arthur, Alexandre le Grand...) et matérialisés par le pouvoir du précieux calice.
Aujourd'hui, après avoir perdu les trois premières Guerres du Graal, le clan Einzbern est bien décidé à remporter la quatrième. Pour cela, il a embauché 9 ans auparavant un homme froid et impassible, surnommée le "tueur de mages", qui a choisi de mettre de côté tout sentiment pour accomplir son objectif visant au bonheur d'un maximum de personnes : Kiritsugu Emiya. Alors que la quatrième Guerre du Graal est enfin sur le point de commencer il compte sur le soutien de sa compagne Irisviel Von Einzebern et laisse derrière lui leur fille Illyasviel afin de se lancer de plein fouet dans le conflit, après avoir invoqué celle qui sera sa combattante : le plus puissant des Servants parmi les esprits héroïques, Saber...

"Je vais vous parler aujourd'hui d'un homme. Un homme dont les idéaux étaient si profondément ancrés en lui qu'ils furent à l'origine de son propre désespoir."

Ce premier volume est avant tout un volume d'exposition, où le mangaka met en place toutes les bases qu'il faut connaître. En plus des origines des Guerres du Graal, vous saurez tout ce qui est nécessaire sur le concept des Servants. Sur les esprits héroïques qui les animent comme déjà dit, mais aussi sur les différentes classes (les Sabers qui combattent avant tout avec un sabre, les Lancers avec une lance, les Assassins qui sont avant tout discrets, les Berserkers qui misent sur la force brute, les Archers, etc...), sur leur niveau d'aptitude qui leur accordent plus ou moins de capacités exceptionnelles nommées Nobles Phantasmes, sur leur apparence spirituelle qui leur permet de se déplacer plus facilement... Shinjirô distille ces informations tout au long du tome, ce qui fait que, bien qu'elles soient assez nombreuses, on le retient les unes après les autres, très facilement. C'est simple, même si vous ne connaissez rien à la saga Fate, vous ne serez jamais perdu !

Parallèlement à ces informations sur les Servants et sur la Guerre du Graal, l'auteur s'applique aussi, bien sûr, à faire entrer en scène plusieurs des personnages importants. Ainsi ferez-vous déjà la connaissance de certains futurs ennemis, comme Rider et son Maître, ou Kirei Kotomine (un nom déjà bien connu des connaisseurs de Fate/Stay Night) qui oeuvre de façon mystérieuse pour l'Eglise. Mais évidemment, on retient avant tout notre personnage principal, Kiritsugu Emiya, dont on découvre avec beaucoup d'intérêt toute la froideur... y compris envers sa propre Servant, Saber, dont il se désintéresse totalement, au point de ne lui dire mot.
De manière générale, vous vous apercevrez très vite que là où le manga Fate/Stay Night avait souvent du mal à faire ressortir les relations Maître/Servant, Fate/Zero s'applique au contraire à les retranscrire avec minutie. On suit donc avec beaucoup d'intérêt le lien ténu entre Kiritsugu et Saber, le premier étant totalement distant avec la deuxième, ce qui, évidemment, trouble la belle Servant blonde, qui se pose des questions, se demande si elle a fait quelque chose de mal... et ne peut alors que compter sur Irisviel, qui deviendra pour elle une sorte de confidente et d'amie. Bien que Saber soit avant tout une arme ne devant pas montrer d'émotion, on se régale devant la manière fine dont Shinjirô nous laisse entrevoir ce qu'elle ressent. Même topo, par exemple, pour Rider, charismatique Servant dont les ambitions de grand conquérant vont jusqu'à effrayer un peu son propre Maître. Il y a d'emblée un vrai travail sur les relations Maître/Servant et sur le ressenti de ces derniers, et cela apporte d'entrée de jeu beaucoup d'intérêt à l'oeuvre.

Pour le reste, le style visuel de Shinjirô laisse déjà deviner une oeuvre beaucoup plus mâture et sombre que le manga de Fate/Stay Night. Le mangaka joue beaucoup sur les ombrages et les profondeurs de champ, pour un résultat qui nous immerge très facilement et pose d'emblée l'ambiance. Le dessinateur se réapproprie de très belle manière les personnages, en sachant les rendre charismatiques, mystérieux ou inquiétants quand il le faut. On ressent très bien la prestance chevaleresque de Saber, la froideur de Kiritsugu, l'élégance et la sympathie de la belle Irisviel, la stature imposante de Rider, la faiblesse de son maître... C'est de l'excellent travail. Les décors sont bien présents quand il le faut, et certaines vues (surtout nocturnes) en jettent. Quant aux scènes de combat, elles sont pour l'instant très peu nombreuses et très courtes, mais elles laissent déjà entrevoir un gros potentiel côté mise en scène, et un ton qui ne devrait pas faire semblant. Par rapport au manga Fate/Stay Night qui était un pur shônen, Fate/Zero est un seinen, et si la différence entre les deux genres et souvent ténue, ici elle se ressent pleinement.

En posant de très solide manière les bases autour du conflit, des personnages et de leurs relations, Fate/Zero s'offre une entrée en matière immersive et franchement réussie, qui a tout pour séduire autant les habitués de la saga Fate que les néophytes, qui peuvent sans problème lire cette série sans rien connaître de l'univers de Fate. On a ici un début bourré de promesses, et l'on a hâte de voir les choses décoller par la suite.

L'édition proposée par Ototo est d'excellente facture ! Il faut souligner une traduction qui fait plaisir à voir, en ceci qu'elle respecte bien plus que celle du manga Fate/Stay Night les termes propres à l'univers de Fate. Les choix de police sont très bons, de même que la qualité du papier et celle de l'impression, malgré quelques moirages pas très gênants sur quelques pages. Cerise sur le gâteau, la première édition du tome 1 nous propose une jaquette collector, avec des reliefs brillants du plus bel effet.

(Critique de www.manga-news.com)

Présentation de l'éditeur

La Guerre du Saint Graal... Une bataille royale ultime opposant sept magiciens élevés au rang de Master. A leurs côtés l'Esprit héroïque d'un combattant légendaire invoqué sous la forme de Servant. Leur seul but est de s'emparer du Saint Graal qui réalisera n'importe lequel de leurs voeux... Kiritsugu Emiya, plus connu sous le nom de Tueur de Mages, se jette à corps perdu dans la bataille, accompagné de son servant de classe Saber... Le rideau se lève sur le passé mystérieux de la guerre Sainte !

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

5 avril 2014
Format: Broché
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
11 mars 2014
Format: Broché
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?