undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
51
4,2 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:10,05 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 août 2006
Robert Harris nous fait vivre quelques jours de 1964 dans une Allemagne où les nazis sont encore au pouvoir. Non seulement, l'auteur crée un formidable suspens qui pend le lecteur à l'enquête de Xavier March, mais en plus il décrit avec un grand réalisme un pays sous l'emprise d'un totalitarisme et de ses crimes. Un livre qui rappelle le 1984 de George Orwell et comme lui, à lire absolument.
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2001
On part d'une hypothese qui nous fait peur: Hitler a gagne la Seconde Guerre Mondiale et envahit l'Europe... Les Juifs ont ete extermines, mais personne ne sait rien, le secret est connus de seulement quelques hautes figures du Reich de 1939 qui disparaissent mysterieusement peu a peu. Personne n'y prete attention, sauf un inspecteur un peu marginal qui s'entete a comprendre pourquoi tous ces morts... Aide par une Americaine charmante et qui en sait bine plus que lui sur les effets de la guerre, il va decouvrir la malheureuse verite et decide de se donner corps et ames, malgres toutes les entraves du Reich et de son endoctrinement, afin que tout le monde sache... Un homme qui lutte seul pour faire la lumiere sur le monstre du nazisme... Un roman exceptionnel, une ecriture vivante, appuye sur des faits et des personnages historiques, on le devore d'un bout a l'autre.
22 commentaires| 35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 février 2012
à mi-chemin entre 'le Maitre du Haut Chateau' de Dick, plus ambitieux mais finalement pas très convaincant, et 'la Trilogie berlinoise' de Kerr un peu faiblarde dans la troisième partie (après-guerre), ce: Vaterland, non, pardon : Fatherland, est un polar bien fait, bien construit, bien documenté sur la période nazie, sans grande surprise mais dont la chute est tout à fait plausible;
pas de pathos, ni de psychologie inutiles pour illustrer une période horrible de l'histoire européenne, qui aurait pu se prolonger jusqu'en 1964 au moins, si les Allemands avaient gagné la bataille de Stalingrad; c'est là ou réside l'uchronie.
l'auteur évite de tomber dans le piège de la précision qui nuit souvent à la vraisemblance dans ce genre d'exercice, son héros n'en est pas un, c'est simplement un tout petit rouage qui grippe dans la grosse machine nazie;
ce roman donne à penser autant que d'autres plus démonstratifs sur la période....
ne pas oublier le clin d'oeil malicieux de l'auteur: le président des Etats-Unis en 1964, qui doit venir à Berlin rencontrer Hitler est un....Kennedy, mais Joseph le père!!!! dira-t-il en arrivant: 'Ich bin ein Berliner'.......................
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 février 2007
Fatherland est un polar noir admirablement ficelé. Son originalité tient à la fois à l'excellente intrigue policière et à la description très documentée de l'Allemagne nazie. Le roman baigne de ce fait dans une atmosphère ultra-réaliste : le parti est omniprésent, Berlin vit dans le culte du Führer, la suspicion et la délation règnent en maître (terrible scène où le héros est trahi par un membre de sa propre famille). Dans ce climat étouffant et très crédible, March lutte avec l'aide d'une jeune journaliste américaine pour dévoiler la vérité indicible sur laquelle s'est bâti le Reich. On éprouve une grande sympathie pour Xavier March, seul à résister à l'endoctrinement général orchestré par les nazis et à conserver son libre-arbitre (mais à quel prix!).

Captivant et angoissant, Fatherland se dévore d'un bout à l'autre. Cerise sur le gâteau, la fin est très réussie, ce qui est loin d'être toujours le cas dans ce type de romans.
11 commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Unique car il est extrèmement bien construit

Unique car il s'appuie sur un fond historique complètement reconstruit où Hitler aurait gagné la seconde guerre mondiale.

Unique car le récit évolue entre le thriller, le roman d'espionnage et l'intrigue politique.

Unique car bien que l'histoire soit inventée, elle est parfaitement crédible et ne tombe jamais dans le fantastique.

Unique enfin par la grosse grosse claque qu'il va vous mettre!

A lire d'urgence!
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2008
The synopsis is somewhat misleading. Fatherland is indeed set in an alternate reality, but it is not one in which the Nazi's have *won* the war, but rather one in which the USA and the Third Reich are at a *stalemate*. The Third Reich is still engaged in a battle on the Eastern Front however, with the USA supplying Arms to the Russians. What sets this book apart from many other alternate reality/Nazi conspiracy theory books however, is that this alternate reality setting is almost redundant. The prime plot point is not the scenario of the stalemate, but rather a murder mystery... Set in the 1960s against a backdrop of a highly anticipated diplomatic visit from the US president to Germany, the body of a prominent Nazi official is found, and far from wanting to make it a big deal Xavier, a homicide detective is told to hush it all up, and basically drop it. But Xavier is not a lacky, or a sheep, and he can't. Despite orders, he investigates (after teaming up with a U.S journalist). What he uncovers is a conspiracy that threatens to undo the foundation of everything he has ever known...
One of the most fascinating fiction books I have ever read. Probably *the* best thriller I have ever read. I read it in one sitting, on the edge of my seat. It was utterly brilliant, and the ending was... just breathtaking. 11/10.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2003
La vision d'un Berlin glauque, froid, terrifiant et l'enquête effroyable de l'inspecteur nous renvoie à un monde d'une noirceur épouvantable et qui fait froid dans le dos sur les régimes totalitaires de tous poils. Un livre captivant, prenant et exceptionnel !
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2012
Comme d'habitude avec Robert Harris, la recherche est de qualité, et l'histoire est bien rythmée. Et aussi comme d'habitude chez cet auteur, la fin est assez faible, mais globalement le roman est d'excellente qualité.
Contrairement à Philipp Kerr dans sa série des "Bernie Gunther", Harris évite au lecteur le "Guide touristique du Berlin Nazi", montrant juste ce qu'il faut de sa connaissance du sujet.
Bref, un excellent roman qui rappelle au passage à quoi nous avons heureusement échappé, et qui pourra plaire aussi bien à ceux qui ne s'intéressent pas particulièrement à l'histoire contemporaine.
NB:
- je ne peux m'empêcher de penser que "Fatherland" doit qq chose au "SS-GB" de Len Deighton;
- la traduction française est très correcte, ce qui n'est hélas pas si courant dans le domaine du roman policier ou d'espionnage.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2015
Bon, il s'agit d'une traduction, j'éviterai donc de parler du style.
Reste que c'est remarquablement construit, très cohérent et documenté sur cette période passionnante de l'histoire ( la guerre ). Et là, on extrapole au-delà, si le père Adolf avait gagné... On appelle ça une "uchronie"... Rien à dire sur le suspense, qui est au rendez-vous... Un film a été tiré de ce roman, le personnage principal étant joué par Rutger Hauer. Bon, ça me fait penser quelque part à Dick, avec son "maitre du haut château"... Mais ça ne vaut pas Dick, évidemment, ça ne joue pas dans la même cour. Toutefois c'est très bien, aucun reproche à faire à ce roman, fait pour nous tenir en haleine et qui fonctionne parfaitement.
Dans le même genre, bien plus passionnant encore, "Enigma", du même auteur.
22 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2002
Bien que ce livre ait une intrigue solide,une image de la 2nde guerre mondiale plus qu'innovatrice avec un Führer plus déchaîné que jamais et ayant décidé de mettre fin aux jours de ses compagnons les plus fidèles,il est une légère tâche qui obscurcit ce chef d'oeuvre:la surmotivation du héros.Moi,je me suis demandé pourquoi un tel acharnement,alors que le pire était passé,de la part de ce brave inspecteur March
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,95 €
7,29 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici