undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:2,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 mars 2003
(16 mars)James M. Cain
J'ignorais jusqu'à son nom, mais le titre ambigu par excellence avec tant d'interprétations possibles, « Faux en écritures », a fait tilt : auteur américain, ayant quelque peu travaillé dans la banque, James Cain trace ici une aventure banquière (si l'on peut dire ?) où se mêlent escroquerie et passion ; jusqu'où la seconde pourra contrer la première ? Et comment une femme, Sheila, contre toutes les apparences, et contre toute morale réussira à déjouer l'escroquerie pour mieux céder à l'amour ?
On prend du plaisir à lire ce roman, qui ne prétend nullement au chef d'œuvre mais qui est bien ficelé : James Cain ne cède absolument pas à la tentation du racolage facile (il aurait, par exemple, très bien pu nous peindre avec force détails réalistes quelques scènes amoureuses, mais il sait davantage suggérer que décrire, et c'est tellement mieux de forcer le lecteur à imaginer ...) Certes les techniques bancaires sont d'un archaïsme qui peut faire sourire, tant il y a un monde entre elles et celles très sophistiquées que nous connaissons actuellement, mais on ne peut s'empêcher d'apprécier cette archéologie bancaire. Mais les différents rebondissements jusqu'au pillage final des coffres s'enchaînent parfaitement, et ne lassent pas de surprendre. Et même si le happy end est très « américain », il se laisse apprécier comme il doit être : une conclusion heureuse à ce qui aurait pu dégénérer en drame insupportable.
Je vais sans doute dire une gigantesque c...rie, mais autant je me suis ennuyé à la lecture de Faulkner ou de Kerouac, autant j'ai cédé au charme de James Cain dont j'ai hâte de découvrir un autre roman.
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

17,00 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici