Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 6,49

Économisez
EUR 4,66 (42%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Feed: The Newsflesh Trilogy: Book 1 par [Grant, Mira]
Publicité sur l'appli Kindle

Feed: The Newsflesh Trilogy: Book 1 Format Kindle

3.6 étoiles sur 5 23 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Format Kindle, 3 juin 2010
EUR 6,49
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 32,40 EUR 25,92
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 12,96 EUR 11,99

Longueur : 609 pages Word Wise: Activé Composition améliorée: Activé
Page Flip: Activé Langue : Anglais

Descriptions du produit

Extrait

Notre histoire débute comme se sont terminées d'innombrables histoires ces vingt-six dernières années : avec un idiot (mon frère Shaun, en l'occurrence) qui n'a rien trouvé de mieux que de taquiner un zombie avec un bâton pour voir ce que ça fait. Comme si on ne savait pas déjà comment réagit un zombie agacé : il se retourne, il vous mord et vous devenez la créature que vous asticotiez. Ça n'a rien de surprenant. Plus depuis une bonne vingtaine d'années. Et si on veut chipoter, même à l'époque, on ne peut pas dire que ça a surpris grand monde.
Quand les premiers infectés sont apparus (précédés par des cris annonçant le retour des morts et l'avènement du Jugement dernier), ils se sont comportés exactement comme les films d'horreur nous l'avaient montré pendant des décennies. Sauf que, cette fois, ça arrivait pour de bon.
L'épidémie s'est déclarée sans prévenir. Du jour au lendemain, les morts ont commencé à se lever et à attaquer tout ce qui se trouvait à leur portée. Tout le monde a été très troublé, sauf les infectés, bien sûr, qui ne risquaient plus d'être perturbés par grand-chose. Passé le choc initial, la population a cédé à la panique, ce qui n'a eu pour effet que de propager l'infection, et les attaques se sont multipliées. Tout ça pour en arriver où, en cet âge éclairé, vingt-six ans après le Jour des Morts ? A un abruti qui taquine un zombie avec un bâton, ce qui nous ramène à mon frère et à la raison pour laquelle il ne connaîtra pas une vie longue et épanouissante.
- Hé, Georgia, t'as vu ça ! cria-t-il, donnant un autre petit coup de sa crosse de hockey dans la poitrine du zombie.
Ce dernier gémit faiblement, agitant les bras dans sa direction, mais sans succès. Apparemment, il était à un stade de réplication virale avancée depuis pas mal de temps et il n'avait plus la force ni la dextérité suffisante pour arracher la crosse des mains de Shaun. Je dois reconnaître au moins une chose : Shaun est assez malin pour ne pas harceler de près les infectés tout neufs.
- On joue à «Trois petits chats» !
- Arrête de contrarier les gens du coin et remonte sur la moto, répondis-je en lui lançant un regard furieux derrière mes lunettes de soleil.
Son camarade de jeu actuel était peut-être malade au point d'être proche de la mort (la seconde, définitive celle-là), mais rien n'empêchait une meute en meilleure forme de rôder dans le coin. Santa Cruz est située en territoire zombie. Personne ne s'y aventure, à moins d'être suicidaire, stupide, ou les deux à la fois. Parfois, j'ai moi-même du mal à décider laquelle de ces options s'applique à Shaun.
- Pas le temps de discuter ! Je me fais un nouvel ami !
- Shaun Phillip Mason, tu viens poser tes fesses sur cette moto immédiatement, ou je jure devant Dieu que je pars sans toi.
Shaun regarda autour de lui, les yeux brillant d'un soudain intérêt alors qu'il plantait la lame de sa crosse dans la poitrine du zombie afin de le tenir à distance.
-Vraiment ? Tu ferais ça pour moi ? Parce que «Ma soeur m'a abandonné en territoire zombie sans moyen de transport» ferait un super article.
- À titre posthume, peut-être, répliquai-je d'un ton cassant. Maintenant, monte sur cette foutue moto !
- Une minute ! répondit-il en riant, et il se retourna vers son ami gémissant.
En y réfléchissant, c'est à ce moment-là que tout est parti en vrille.

Revue de presse

Deux décennies se sont écoulées depuis le Jour des morts qui a vu les zombies infester le pays. L'infection virale est contenue par des règles de sécurité draconiennes. Les villes forment des enclaves protégées, les citoyens sortent peu de chez eux. Depuis leur irruption, tout a changé, remarque la narratrice de Feed, une journaliste-blogueuse chargée de suivre la campagne d'un candidat républicain en lice pour les primaires. " Difficile d'être un homme politique dans ce monde, surtout avec la xénophobie et la paranoïa qui font des ravages dans la plupart de nos communautés aisées. " (Macha Séry - Le Monde du 1er novembre 2012)

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1210 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 609 pages
  • Pagination - ISBN de l'édition imprimée de référence : 0316081051
  • Editeur : Orbit (3 juin 2010)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B003PPDBSK
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5 23 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°79.937 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Les Zombies, ça ne parle pas et ça n'est même pas intelligent, la mode est pourtant en train de basculer des vampires vers les zombies ce qui limite forcément le type de roman qu'on peut en tirer. Résultat : aucun des livres que j'ai lu sur les zombies ne m'a beaucoup intéressé ... Sauf celui-ci.

Et pour cause, car ce n'est pas un livre sur les zombies ! Comme tout bon roman de fiction «spéculative», c'est un roman sur nous-mêmes, nos sociétés actuelles.
Donc au lieu de nous infliger une n-ième invasion de zombies, l'auteur se place 20 ans après celle-ci, et en plus la société organisée telle que nous la connaissons a survécu ! Il s'agit donc d'un roman sur nous, les êtres humains non-contaminés par le virus zombie ... euh non, en fait je me trompe, tout le monde est contaminé, y compris les animaux, simplement votre corps résiste à l'infection, du moins jusqu'à ce que la concentration virale franchisse un certain seuil (morsure de zombie par exemple ou contact avec du sang contaminé) ou que vous mouriez, auquel cas vous deviendrez un zombie «frais», les plus dangereux car les plus rapides.

Les conséquences sur la société de cette menace permanente, puisque au cœur de chacun de nous, en est l'atomisation. Tout le monde a peur de tout le monde et vous ne gagnez un peu de confiance qu'après un test sanguin destiné à démontrer que vous n'êtes pas en train de subir la «conversion» fatale.
Le test sanguin sera un leitmotiv de ce récit, on le retrouvera presque à chaque page et contribuera à l'atmosphère oppressante de ce monde.
Lire la suite ›
7 commentaires 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lady Lama TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 25 décembre 2010
Format: Poche
J'ai trouvé la lecture de "Feed" un peu bizarre:
- Ca parle de zombies mais en fait l'histoire est tout sauf sur des zombies.
- Le rythme est lent, voir poussif (j'ai eu beaucoup de peine à franchir le cap du premier quart du livre), mais tout d'un coup devient frénétique.
- Par moments j'ai trouvé la lecture lyrique et j'ai eu les larmes aux yeux, et par d'autres moments j'ai eu l'impression de lire et de relire la même notice "comment détecter si vous êtes devenu un zombie en 10 secondes".

Bref, en finissant la lecture je ne savais pas trop où situer le roman.

En fait c'est un livre très malin, prenant comme prétexte les zombies pour décrire une société post-apocalyptique et en quête de repères. D'habitude quand on parle de zombies, c'est pour parler de leur émergence ou pour parler des trois gus qui ont réussis à survivre dans les 500 kilomètres à la ronde. Ici rien de tout cela: on parle d'une société vivant avec les zombies depuis des dizaines d'années (!!!) et qui a conservé de nombreux charmes de la société moderne, du Coca aux médicaments, en passant par Internet.

Dans cette société on va découvrir trois petits jeunes en quête de sensations plus ou moins fortes. Shaun (comme le héros de
...Lire la suite ›
1 commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Guinea Pig TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 26 octobre 2012
Format: Broché
-
Pour une fois, l'horreur n'est pas dans l'horreur, mais dans ses conséquences.
Suite à un malencontreux mélange viral, toute l'humanité a été contaminée par une maladie : chaque personne, au moment de sa mort, se transforme en zombie. Cette affreuse transformation peut également, très exceptionnellement, se faire spontanément ou, systématiquement, lors d'infection (ou plutôt de surinfection) par un zombie.
Voilà les bases. Les zombies sont dehors, et les vivants dedans. Les zombies n'ont plus aucune conscience, ils forment un réservoir viral ambulant, "cherchant" - comme tout pathogène - à contaminer le plus de corps possible.

Ce livre n'offre aucune description "gore", toute l'horreur est dans cette nouvelle humanité, où l'homme est un loup (zombie) pour l'homme (le zombie). Le bouleversement date d'un quart de siècle environ, il y a donc nettement deux générations, ceux d'avant et ceux d'après.

Cette base de données est particulièrement bien exploitée, l'auteur a su créer un monde très crédible, avec toute sa nouvelle organisation (travail, école, loisirs, etc.), les contraintes ahurissantes (des tests sanguins à répétition - à commencer pour rentrer dans sa propre maison !), les dérives politico-religieuses.
Lire la suite ›
2 commentaires 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents