EUR 8,70
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Fight Club a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Fight Club Broché – 18 novembre 2013

4.2 étoiles sur 5 46 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,70
EUR 8,70 EUR 8,53
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,65
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Fight Club
  • +
  • Fight club 2
Prix total: EUR 33,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Sur le plus haut building du monde, deux hommes exploseront dans dix minutes : Tyler Durden et le narrateur. Flashback. Un jeune cadre conte ses errances d'avion en avion, sa vie passée à ausculter des carcasses de voitures pour le compte d'un constructeur automobile. Bien qu'en bonne santé, l'homme participe à divers groupes thérapeutiques, s'y repaît du malheur des autres et y retrouve le sommeil... jusqu'à sa rencontre avec Marla, une sadomasochiste qui pratique la même imposture. Plus bouleversante encore sera sa confrontation avec Tyler Durden, l'inventeur des fight clubs, ces lieux où de jeunes américains biens nés se battent à mains nues jusqu'à l'épuisement. Peut-être pour donner un sens à leur vie. Peut-être parce que dans ce chaos consumériste qui sert de monde, "la douleur est la vérité, l'unique vérité". Mais pour Durden, il faut aller beaucoup plus loin...

Trois ans après sa parution aux États-Unis, voici enfin traduit l'incroyable premier roman de Chuck Palahniuk qui a donné lieu au film très controversé Fight Club, réalisé par David Fincher, avec Brad Pitt, Edward Norton et Helena Bonham Carter. Le livre est bien plus dérangeant, plus cynique, plus déjanté que le film. Il y a du Bret Easton Ellis d'American Psycho et quelque chose de pire dans ce récit de l'impasse, dans cette dénonciation ultime d'un monde perdu faute de révolution. Plus qu'un livre, c'est une expérience. Et déjà un titre culte qui a reçu le prix de la Pacific Northwest Booksellers Association en 1996.--Bruno Ménard --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Revue de presse

Fight Club a été porté à l'écran en 1999 par David Fincher, le réalisateur de Seven et Alien 3. Le DVD du film est édité par Fox Pathé Europa. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Frédéric Frognier COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 28 mars 2004
Format: Broché
Pourquoi ont-ils traduit "fight club" dans cette édition française? Quelle erreur! Quoi qu'il en soit, ce livre est une petite merveille d'écriture. C'est vif et sans concessions! J'ai lu ce livre bien avant de voir le film et pour une fois, les deux se valent. Avis à ceux qui ont vu le film, lisez ce livre car la fin est différente et vous apprendrez plus sur certains points. Il s'agit ici d'un livre à lire plusieurs fois... pour se rendre compte du réel talent de l'auteur. L'écriture est fine et incisive, très moderne. Un ouvrage à posséder absolument si vous n'êtes pas toujours d'accord!
FF
Remarque sur ce commentaire 23 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
1ère règle du fight club, on ne parle pas du fight club... et c'est parti pour plus de 200 pages rythmées, crues, dérangeante, questionnant notre quotidien... tout ce que tu possèdes finit un jour par te posséder !
Le film de David Fincher est très fidèle au roman, même si certains passages ont été adaptés au cinéma... mis à part sur la fin, qui est plus romancée, romanesque dans le film...
Le style d'écriture est très vivant, prenant... j'ai dévoré le livre en quelques heures à peine.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Si vous avez vu et surtout aimé le film, le livre vous aller L'ADORER, tout les éléments du films y sont, en plus poussés, tout y est plus expliqué, plus fin, on entre encore plus profondément dans les pensées de Tyler, sa façon de voir les choses de les appréhender. Pendant un temps on devient Tayler, on l'envie, on veut le monde qu'il veut parce que c'est un rêve utopique mais tellement jouissif. Cet ouvrage au moins aussi déjanté que le film de David Fincher est à lire à tout prix.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jps le 10 juin 2015
Format: Broché Achat vérifié
Une fois n'est pas coutume, le livre est très proche du film.
L'écriture et la narration ne sont pas habituels, mais on si retrouve rapidement.
L'auteur nous fait mariner une bonne partie de l'ouvrage avec une deuxième moitié très bien ficelée.
Très bon ouvrage
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
"La première règle du fight club est : il est interdit de parler du fight club. "
"La deuxième règle du fight club est : il est interdit de parler du fight club. "
Ce livre ne se résume pas. Ce livre se lit. Ce livre ce vit. Ce livre déstabilise. Ce livre agit physiquement sur le lecteur. Entre ses envolées mystiques et sa violence autodestructrice, ce livre marque.
Faut-il tout détruire pour que tout se reconstruise sur d'autres bases, plus justes ?
Qui est Tyler Durden ?
Une chose est sure, je n'ai pas rencontré le style d'écriture de Palahniuk ailleurs. L'auteur se joue de toutes les règles, de toutes les lois. Reconstruit-il le style littéraire après l'avoir pulvérisé ? Peut-être. En tout cas, ça fonctionne, ça percute, ça dérange. Le but est atteint.
Chuck Palahniuk joue, dans son livre, de son originalité un peu à la manière d'un Tarantino version "Kill Bill".
La première règle de "fight club" est : il est interdit de parler de "fight club".
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Fiht Club:ne vous arretez pas sur ce titre un poil violent, entrez dans ce livre suivre les aventures de Tyler Durden.Un de ces héros qui nous plait tant car il nous ressemble,il sait puiser dans le pire de nous, un de ces héros qui convainc et non qui persuade.Chris Palaniuk nous montre ici un monde pré-apocalyptique.Un monde plein d'orgueil, où la limite entre la réussite et l'échec est bien mince. Chris nous montre des Etats-Unis rebaptisés: le pays des oubliés. Un pays où la recherche du bonheur est un mode de vie. Tyler dit: "Arrête d'essayer d'être complet". Les besoins que nous essayons de satisfaire sont-ils des besoins vitaux ou des besoins imposés par notre société(de consommation). Fight Club est un livre qui remet en question. Pas un livre, le Livre.
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par François le 24 juillet 2002
Format: Broché
Ce livre a réellement marqué ma façon de penser. Ca a bouleversé mes idées et mon échelle de priorité. Je l'ai lu et relu et relu encore, jusqu'à trouver la plus infime parcelle de message. Pour moi, ce livre est un chef d'oeuvre, d'autant plus que l'histoire entre les personnages est aussi bonnes que le message véhiculé par ce roman. Je vous le conseil fortement, que vous ayez besoin de toucher le fond ou non.
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Livre à CONSOMMER sans modération. Se lit comme on balance une gifle.

Concernant la forme, l'écriture est tonique, nerveuse, saccadée, embrouillée parfois. Les phrases sont courtes voire très courtes (4 ou 5 mots).

On a l'impression de suivre 2 personnages principaux: le narrateur et Tyler Durden. Il ne s'agit en fait que d'un seul et même personnage, lequel souffre de schizophrénie.

Sur le fond, Fight Club est une dénonciation au vitriol d'une fin de 20è siècle axé sur l'ultra consommation.
Il fait état d'un esclavage contemporain, insidieux mais tenace. L'homme moderne est non seulement esclave des innombrables objets de consommation mais aussi de son boulot, de son patron, des conventions.

La citation "les choses qu'on possède finissent par nous posséder" illustre exactement la philosophie du livre.

Y est décrit un travailleur docile, craintif qui cherche désespérément une forme de réalisation par l'acquisition d'objets à la mode.
Le narrateur en est un exemple saisissant. Mais, chez lui, l'aliénation est ressentie à un tel point qu'il en devient fou. Sa personnalité se dédouble.

De cette révolte intérieure naissent Tyler Durden et le premier fight club, combat à mains nues entre 2 personnes.

Dès lors, le fight cluber coupe avec son existence ouatée et insipide. Il ressent enfin son corps, il existe enfin, grâce aux coups.
Il devient courageux, résistant, intrépide. Son âme et son corps s'endurcissent implacablement.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?