undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter la liseuse Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose Jeux Vidéo

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
69
4,3 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:8,52 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

En 2027, dans un monde sombre, désespéré, brutal, les femmes sont devenues stériles. Il n'y a plus de bébés et on pleure la mort des plus jeunes.

Il y a le gouvernement, qui emploie des méthodes brutales contre les clandestins, et la résistance.

Un homme va protéger et tenter d'emmener en lieu sur une jeune fille...enceinte !

Le postulat est excellent, on découvre une ville qui n'a rien de futuriste mais qui représente un futur sale, malsain.

Le film est réaliste, on sent une sorte d'authenticité qui fait froid dans le dos. L'espoir, le bonheur, la vie agréable, tout cela, on ne le ressent pas, l'atmosphère est un peu étouffante.

Le rythme n'est pas très rapide, les scènes d'action sont rares, le suspense s'installe. Les vingt dernières minutes nous plongent dans un climat insurrectionnel, d'où vont naitre quelques scènes de combat très réalistes et particulièrement efficace. L'interprétation est magnifique, Clive Owen, homme désespéré, va tenter de mener à bien cette "mission", sans armes, mais avec la police et ceux qui veulent s'approprier le bébé (finalement la seule lueur d'espoir du film) aux trousses.

Les seconds rôles aussi sont bien dessinés, la mise en scène est magnifique, sobre et efficace, la musique est superbe et employée à la perfection.

Ce film est un chef-d'oeuvre, une expérience visuelle qui reste dans l'esprit après son visionnage.

Le dvd est au diapason, proposant une image superbe et un son parfait. Les bonus sont passionnants.
0Commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mars 2007
Avant de commencer cette critique, qui sera dithyrambique (tout est dit, vous pouvez passer directement à la vision du film), je tiens à remercier le cinéma Opéra de Lyon pour avoir récupéré une bobine en V.O du métrage. Merci à toi Monsieur Opéra ou quel que soit ton nom.

2027. L'annonce fait grand bruit. L'homme le plus jeune du monde vient de mourir. Il n'avait que 18 ans. C'est par ce genre de procédé que l'univers est distillé à chaque instant, à travers différents médias plus ou moins mis en avant (télé, papier, audio que l'on voit à l'arrière-plan) ou par l'intermédiaire de publicités cyniques et pessimistes à l'image de l'humanité stérile (comme cette publicité pour le pack suicide). Dix-huit ans sans une seule naissance, ça change un monde et Theodore Faron (Clive Owen) est à son image : cynique et sans aucun idéal. Comment en avoir alors qu'il n'y a aucune possibilité de futur? Pour un ancien amour, il va se retrouver à escorter une jeune clandestine enceinte jusqu'à un mystérieux bateau.

Comme pour un buddy-movie, Cuaron met en relation deux personnages complètement antagonistes. D'un coté, Faron, ravagé par une histoire personnelle et par un monde qu'il affronte tous les jours, et de l'autre, la jeune Kee ( Claire-Hope Ashitey... quel prénom délicieusement idéal), qui, comme elle le sous-entend en blaguant, est vierge. Vierge de tout, pure, détachée d'un monde en ruine qui résiste par l'absurde, comme dans cette scène où l'on découvre un endroit sur-protégé qui recueille des oeuvres d'art.

Ceux qui ont aimé Half-Life 2 vont être ravis. Cette sensation d'être surveillé en permanence, les affiches et tags revendicatifs, les razzias chez les habitants, l'omniprésence de l'armée, la saleté, cette ambiance poisseuse presque palpable. On est bien dans un monde où le chacun pour soi est de rigueur. La réalisation y est pour beaucoup. Jamais fixe, toujours à l'épaule, elle suit Owen dans tous ses déplacements. Elle est même un personnage à part entière. Elle se cache, jette un coup d'oeil rapide, se déplace plus ou moins vite suivant le danger. Elle reçoit même du sang sur le cadre. Pour accentuer cet effet de personnalisation, Cuaron nous gratifie de longs et impressionnants plans-séquence. Comme celui en pleine guérilla urbaine. Tirs, explosions, foules qui se déplacent. Quand on sait tout ce que cela implique comme organisation, on ne peut être que soufflé par tant de maîtrise, tout en voyant bien que ce n'est pas un effet gratuit tape à l'oeil.

Film aux accents bibliques, le spectateur est lui-même touché et pris à parti par le scénario. Comment rester de marbre devant Kee et son bébé ? On est comme tous ces gens. Bouche bée devant ce miracle. Une bulle d'espoir qui passe sans éclater à travers les aiguilles de l'affliction (la classe, hein?).

Malgré une musique un peu envahissante par moment, le film collectionne les qualités. Une claque technique et une baffe artistique à chaque instant. Dommage que la distribution a été aussi réduite. On attendra le DVD avec impatience en espérant une tonne de bonus.
0Commentaire| 36 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2007
Bon, Alfonso Cuaron ne semble pas toujours réussir à s'aproprier son histoire d'anticipation (en non de SF) mais s'en tire plutôt bien quand au traitement de ses personnages, rares sont ceux qui sonnent faux et c'est à travers eux que le film prend toute son ampleur (excellent casting qui plus est).

L'histoire, simple et linéaire, n'enchantera guère les amateurs de rebondissements multiples et autre twist final, le but du film n'étant pas de perdre le spectateur mais plus de l'immerger dans un avenir réaliste et très sombre. Sur ce point, le réalisateur la joue très fine, ne tombant jamais dans la surenchère d'effet numérique et préférant, pour décrire son futur proche, montrer ce que sont devenues les relations entre communautés et plus généralement entre les gens.

De même, et voilà la transition idéale pour parler de la réalisation, la manière de filmer pourrait faire penser à du journalisme de guerre, camera à l'épaule, cadre à hauteur d'homme, de chaque plan se dégage une impréssion d'authenticité.

La mise en scène, voilà LE point fort des "Fils de l'Homme". Pour peu qu'on rentre dans le film, c'est bel et bien la maîtrise de Cuaron en matière de réalisation solide qui nous porte tout au long du métrage. Les scènes d'actions et de guérrilla urbaine sont à ce titre de pures merveilles, sèches, violentes, soutenues par de longs plans séquences renforçant la tension et la sensation de danger.

"Les Fils de l'Homme" est une véritable bouffée d'air frais face au conformisme hollywoodien actuel qui ne se laisse tenter que par des suites ou des remakes. Bref, les menus défauts de ce très bon film sont compensés par tant de qualités qu'il serait dommage de passer à coté.
0Commentaire| 22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2010
Voici un des films d'anticipation les plus réussis que j'ai pû voir ces dernières années. L'univers que nous découvrons est plus que crédible à nos yeux car il traite de maux qui sont déjà parmis nous aujourd'hui. Le monde dépeint dans ce film est submergé par le désespoir, plus aucune naissance n'ayant été enregistré depuis 18 ans... Mais lorsqu'une femme enceinte est découverte et doit être conduit en un point précis, un homme désabusé va tout risquer pour la mener à bon port...
Film sensationnel pour un Blu-Ray impeccable malgré une certaine granulation dû au tournage sur le vif, caméra à l'épaule. A voir absolument.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 septembre 2007
Ce film propose une vision bien pessimiste de notre avenir proche (20 ans). La terre entière est frappée de stérilité. Mais ne voyons nous pas chaque jour les premiers signes de ce futur sordide ? Environnement dégradé, pénurie d''énergie, surpopulation, annonce de pandémie meurtrière, épizootie frappant les animaux domestiques, terrorisme, xénophobie et racisme. Le pauvre héros incarné par Clive Owen que peut il faire dans ce monde ? Survivre et protéger le renouveau de l''humanité sous la forme du premier bébé depuis 18 ans ! Course tragique dans une Angleterre triste, mouillée et grise, chemin morne encombré de dangers et de piéges. L''acteur a beaucoup de classe même avec des tongs aux pieds. Michael Caine est franchement épatant dans un rôle de vieux baba cool fumeur de tarpé à la fraise. Les images sont superbes et métalliques en ville. Les scènes d''action filmées caméra à l''épaule comme un reportage de guerre sont saisissantes de vérité. La bande son DD+ est « détonante » dés la première séquence. A vos platines'...
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ultra pessimiste et éprouvant, les fils de l'homme est un film d'anticipation hors norme, à contre courant des productions tape à l'oeil actuelles. Alfonson Cuaron choisit de filmer caméra à l'épaule pour un réalisme presque documentaire aux teintes froides et désaturées. Toutes les séquences sont percutantes et l'accouchement est sans doute le plus réaliste vu au cinéma. L'univers apocalyptique du guetto est glaçant et la folie destructrice humaine est terrifiante. La dernière demi-heure guerrière est particulièrement sauvage et secouante. Dans cet univers chaotique demeure un espoir auquel même le spectateur reste accroché jusqu'à la fin.
Apport HD : On ne pouvait pas espérer mieux que ce transfert. Compte tenu des choix photographique et artistique, l'image est parfaite. Bien entendu, ce n'est pas le blu ray de démo mais l'atmosphère oppressante est bien retranscrite par l'encodage 1080p. La définition est très bonne et le piqué probant sur la majorité des plans rapprochés et éloignés. Les teintes on l'a dit sont froides et en parfaite adéquation avec l'ensemble. Le grain numérique visible est volontaire et sert également l'ambiance du film. Tout simplement, un transfert idéal et au service du film. Côté son, les dialogues sont clairs et le pilonnage militaire et les tirs de la fin du métrage sont percutants à souhait surtout en VO DTS HDMA. Les bonus (scènes coupées, le bébé, décors, commentaires, docu.) ponctuent adéquatement cette très belle édition blu ray.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2011
Un film a considéré plus comme un thriller qu'une science-fiction, se laissant regarder plus facilement que je ne l'aurai cru par rapport aux commentaires de certains. Vraiment une histoire qui nous laisse plein de questions sur la tournure que le film va prendre !
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2012
je ne vais pas parler de la qualité technique etant donné que toutes les scenes ne sont pas filmées de la meme façon(scenes d'ations camera a l'epaule....)je vais plutot vous dire tout le bien que je pense du film.... par ou commencer...par un futur pas si lointain qui sonne tres vrai,par le casting(dont un clive owen qui creve l'ecran) tres juste par une histoire sombre,limite glauque qui montre que la nature humaine est un poison.....arf et puis non je vous laisse la surprise!le seul truc que je peux vous dire c'est de foncer!a ne pas mettre devant tout les yeux cependant car certaines scenes sont crues!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 décembre 2013
Sorti en 2006 "Les fils de l'homme" fait et fera date dans l'histoire du cinéma.
Oeuvre éblouissante et viscérale, le film de CUARON transcende le matériau d'origine de P.D JAMES.Alliant avec une justesse rarement égalée le fond et la forme à la différence de Gravity, son dernier-né,CUARON nous offre ici du cinéma total tout autant introspectif et mélancolique que spectaculaire. Les scènes d'action hallucinantes sont parfaitement intégrées à la narration là où chez la plupart des réalisateurs ces dernières ne servent aucun propos si ce n'est celui de justifier un budget. La thématique est quant à elle foncièrement poignante et parle inévitablement à chacun de nous, mais sans jamais sombrer dans le vulgaire pathos.Et que dire de cette emblématique figure du héros ordinaire formidablement incarné par le trop sous-estimé et sous-exploité Clive OWEN.Qualifier le genre de cette oeuvre est finalement trop réducteur, "définir c'est limiter"comme disait l'autre.
"Les fils de l'homme" est avant tout un rendez-vous avec l'histoire du cinéma et un hymne à la gloire de la puissance évocatrice des images.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2013
Malgré la crudité (je ne suis pas en train de parler de légumes) des images et l'angoisse ressentie tout au long du film, Les Fils de l'homme est une vraie bouffé d'air frais. Enfin un film se science fiction pas chiant (qui a dit Blade Runner?), au plot intelligent et qui n'a pas les yeux plus gros que le ventre en termes de message de fond.

L'immersion est totale, les plans séquences sont légion et époustouflants, l'impression de regarder un documentaire est bluffante. Au cinéma les gens ont dû baisser la tête plus d'une fois.

Le jeu fin de Clive Owen colle à l'ambiance oppressante, Michael Caine est superbe dans son rôle de hippie. Je regrette cependant que la relation entre Kee et Theo ne soit pas plus approfondie. M**** il a fait naître son gosse quand même, et dans quelles conditions!

Les Fils de l'homme vaut clairement le coup d'oeil ne serait-ce que pour l'avertissement, ou peut-être le constat qui donne froid dans le dos.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus