Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 8,37

Économisez
EUR 3,01 (26%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Filthy English: The How, Why, When And What Of Everyday Swearing par [Silverton, Peter]
Publicité sur l'appli Kindle

Filthy English: The How, Why, When And What Of Everyday Swearing Format Kindle


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 8,37
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 153,03 EUR 10,41

Longueur : 324 pages Word Wise: Activé Langue : Anglais

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

When the Sex Pistols swore live on tea-time telly in 1976, there was outrage across Britain. Headlines screamed. Christians marched. TVs were kicked in. Thirty years on, all those words are media-mainstream - bandied about with impunity on TV and in the papers. This is the story of our bad language and its three-decade journey from the fringes of decency to the working centre of a more linguistically liberal nation. Silverton takes a clear, comprehensive and witty look at swearing and the impact of its new acceptability on our language, our manners and our society. He considers how we have become more openly emotional, yet more wary about insulting others. And how it's seemingly become alright to say **** and **** but not ****** or ****. This is the story of that cultural revolution, written by one who was there at the start, proudly striking some of the first blows in the long struggle for the right to reclaim filthy English and use it.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 655 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 324 pages
  • Pagination - ISBN de l'édition imprimée de référence : 184627169X
  • Editeur : Portobello Books; Édition : Reprint (27 octobre 2011)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B006IOS6EO
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : Soyez la première personne à écrire un commentaire sur cet article
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°410.675 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?

click to open popover

Commentaires en ligne

Il n'y a pas encore de commentaires clients sur Amazon.fr
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoile

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x92012ed0) étoiles sur 5 2 commentaires
HASH(0x92524648) étoiles sur 5 A complete waste of time 4 mai 2015
Par Chuck - Publié sur Amazon.com
Format: Format Kindle Achat vérifié
A complete waste of time. Each chapter on a different word devolves into a discussion of a previous four letter word. I really tried to finish it just to say I did and couldn't.
4 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x936d1c30) étoiles sur 5 Inaccurate 28 janvier 2012
Par Aanel Victoria - Publié sur Amazon.com
Format: Broché
I'm looking at the book via Google and already I'm seeing inaccuracies. The author thinks that "tw*t" means derriere in the U.S. (p. 70) Wrong! Geez, has the author ever even spoken to an American? The word means the same on both sides of the Atlantic -- except for the fact that in the UK it's a very mild word that's often used as an insult between men; whereas in the U.S. it's a very vulgar word only used to refer to a woman, and, specifically, a woman's private parts.

If something as incredibly basic as this -- something that anyone with even the remotest use of the internet could have easily verified a thousand times over, then how accurate could the rest of the book possibly be?
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous