Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 7,49
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Fin de l'Occident, naissance du monde par [Kempf, Hervé]
Publicité sur l'appli Kindle

Fin de l'Occident, naissance du monde Format Kindle

3.7 étoiles sur 5 11 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 7,49

Longueur : 192 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Cessons de nous raconter des histoires sur " la crise " !


Et regardons de face le cœur du problème qui se pose à la société humaine en ce début du XXIe siècle : les contraintes écologiques interdisent que le niveau de vie occidental se généralise à l'échelle du monde. Il devra donc baisser pour que chacun ait sa juste part. Autrement dit, l'appauvrissement matériel de l'Occident est inéluctable.


Comment allons-nous vivre cette mutation : en changeant nos sociétés pour nous adapter au mieux à ce nouveau monde, ou en nous opposant au sens de l'histoire, au prix d'un déchaînement de la violence ?


Déjà en cours de traduction dans plusieurs langues, ce récit phosphorescent d'idées originales prend comme fil conducteur les tribulations de l'humanité depuis son apparition sur terre. Captivant et à rebours du discours dominant, il nous invite à une dérangeante lucidité. Mais ce livre est également habité par un optimisme communicatif : oui, un nouveau monde est possible.



Hervé Kempf poursuit un travail de synthèse et de renouvellement de l'écologie politique, qui rencontre la faveur du public, en France et à l'étranger. Récemment : Pour sauver la planète, sortez du capitalisme (2009) et L'Oligarchie ça suffit, vive la démocratie (2011).

Biographie de l'auteur

Hervé Kempf poursuit un travail de synthèse et de renouvellement de l'écologie politique, qui rencontre la faveur du public, en France et à l'étranger. Récemment : Pour sauver la planète, sortez du capitalisme (2009) et L'Oligarchie ça suffit, vive la démocratie (2011).

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 378 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 192 pages
  • Editeur : Le Seuil (3 janvier 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00ANSVFTY
  • Word Wise: Non activé
  • Lecteur d’écran : Pris en charge
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5 11 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°125.277 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Ludwig Jean Sébastien TOP 500 COMMENTATEURS le 18 avril 2013
Format: Broché
Le monde arrive-t-il à la fin d'un cycle, celui du progrès technique exponentiel, de la croissance sans fin et de la finance triomphante se repaissant de bulles spéculatives de plus en plus énormes et de plus en plus incontrôlées ? Oui, répond l'auteur, en ce début de XXIème siècle, l'humanité se trouve bien à un tournant de son existence. Les contraintes écologiques, le dérèglement climatique et l'épuisement des ressources et particulièrement celle des énergies fossiles non renouvelables ne permettront jamais que le niveau de vie de type occidental se généralise partout. Il faudra donc par la force des choses réduire l'empreinte écologique de chacun ainsi que l'écart sans cesse grandissant entre les riches et les pauvres. En clair, cela signifie que la paupérisation de l'Occident est en marche et n'est pas prête de s'arrêter.
Mais comment allons-nous nous adapter à cette évolution ? En changeant volontairement de mode de vie, en réduisant volontairement nos émissions de gaz à effet de serre, en gaspillant moins, en relocalisant nos productions, en donnant une part plus importante à l'agriculture biologique, c'est à dire en nous comportant intelligemment ou en nous opposant violemment à toute remise en question, au prix des pires troubles et des pires violences ? Cette étude géopolitique a le mérite de parfaitement poser le problème et de bien montrer les deux voies possibles. L'auteur, bien qu'un peu idéaliste bisounours à mon goût personnel, ne cache pas les immenses difficultés d'une évolution sereine.
Lire la suite ›
1 commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
L'auteur fidele à lui même fait une démonstration propre à inquiéter le lecteur mais aussi laisse apparaitre des solutions. Autrement dit retroussons nos manches.
1 commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Bernard MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 20 mars 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
Hervé Kempf donne sa vision de la crise actuelle. Il analyse les raisons qui ont conduit le monde à la situation qui est jugée de plus en plus souvent comme critique et dangereuse. Le rôle de l'occident depuis la révolution industrielle, le pourquoi de sa domination, les changements en cours, notamment le rattrapage de certains pays émergents, les dangers que cela comporte dus à l'inévitable remise en cause de notre manière de vivre dispendieuse en énergie et gaspilleuse. Ce livre aide à la réflexion en présentant une vision des problèmes de nos sociétés et de leurs causes de manière très concrète et étayée par de nombreux observations et exemples.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre m'a fait l'effet d'une révélation, alors qu'il ne m'a presque rien appris que je ne savais déjà...

Les faits mis en relation suscitent l'évidence : "bon sang mais c'est bien sûr !"

Un ouvrage concis, vite lu, facile à lire, clair, à lire, à relire à offrir à diffuser et à commenter.

C'est le deuxième que j'achète car j'ai déjà donné le premier et il y a des passages que je me languis de relire.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
D’un côté, un constat implacable : il faut sortir du néolithique moderne fondé sur l’exploitation des énergies fossiles et des ressources naturelles (im)pensée sans égard à leur caractère nécessairement limité. Nous sommes entrés inexorablement dans une ère où, pression démographique mondiale et aspiration des pays émergents à consommer à l’égal de l’Occident obligent, ces carburants de l’économie – sans mauvais jeu de mots – ne seront (sans doute) plus jamais bon marché et où la facture entropique risque de s’avérer insupportable. Ce que Kempf appelle à juste titre le mur écologique, et vers lequel l’oligarchie capitaliste nous envoie nos fracasser en empêchant tout changement de nos paradigmes économiques fondées sur toujours plus de croissance.
Dans un second temps, nettement moins convaincant, le programme des réjouissances : organiser la transition vers une société de la sobriété, de la frugalité en remettant en cause le système oligopolistique (pas bien identifié), en réorientant la politique agricole vers une culture vivrière. A ce stade, le ton se fait impérieux, martial, pour tout dire embarrassant.

Même si je partage l’analyse d’un système économique à bout de souffle à force de ne pas prendre en compte la donne écologique (ceci ayant été à mon avis bien mieux démontré par Jeremy Rifkin dans la Troisième Révolution Industrielle (http://www.amazon.
Lire la suite ›
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents