Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 6,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

The Final Empire: Mistborn Book One par [Sanderson, Brandon]
Publicité sur l'appli Kindle

The Final Empire: Mistborn Book One Format Kindle

4.5 étoiles sur 5 16 commentaires client
Des clients ont signalé des problèmes de qualité avec cet e-book. Cet e-book a : Fautes de frappe.
L’éditeur a été notifié pour corriger ces problèmes.
Problèmes de qualité signalés

Voir les 16 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Format Kindle, 30 mars 2010
EUR 6,99

Descriptions du produit

From Publishers Weekly

Sanderson's eerie second fantasy (after 2005's Elantris), set in a mist-haunted, ash-ridden world, pits Kelsier, "the Survivor of Hathsin," against the immortal Lord Ruler's 1,000-year domination of both the Great Houses and their serflike "skaa." Through Allomancy acquired in the Ruler's most hellish prison, Kelsier can "burn" 10 metals internally, fueling superhuman powers he uses to assemble rebels in a loose plan to destroy the nobility, the empire and the Lord Ruler himself. Kelsier uses Vin, a street urchin with the same Mistborn powers Kelsier possesses, to infiltrate the Great Houses' society, where she falls in love with philosopher prince Elend Venture. This mystico-metallurgical fantasy combines Vin's coming-of-age-in-magic and its well-worn theme of revolt against oppression with copious mutilations, a large-scale cast of thieves, cutthroats, conniving nobles and exotic mutants. The fast-paced action scenes temper Vin's interminable ballroom intrigues, while the characters, though not profoundly drawn, have a raw stereotypic appeal. (July)
Copyright © Reed Business Information, a division of Reed Elsevier Inc. All rights reserved.

Booklist

The Sliver of Infinity, the Lord Ruler, is the locus of religious and temporal order in a world in which the skaa are slaves or worse. Half-skaa erstwhile thief Kelsior is the only person to survive and escape the Lord Ruler's most brutal prison, in which, however, he discovered he has the powers of the Mistborn, which are based on the internal "burning" of certain metals, all of which the Mistborn can use, while most others can burn only one. Now Kelsior plans his most daring raid ever, into the center of the palace to discover the secret of the Lord Ruler's power. Beforehand, his band finds the half-skaa orphan Vin in another thieving crew, where she's useful because she brings good luck. She is also Mistborn and, if she can master and learn to trust her powers, will enable Kelsior's crew to infiltrate the nobility and possibly overthrow the status quo. Intrigue, politics, and conspiracies mesh complexly in a world Sanderson realizes in satisfying depth and peoples with impressive characters. Regina Schroeder
Copyright © American Library Association. All rights reserved

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2583 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 676 pages
  • Editeur : Gollancz (30 mars 2010)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B004N622EY
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Lecteur d’écran : Pris en charge
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 16 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°59.962 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?


click to open popover

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
J'ai acheté ce roman puisque Brandon Sanderson est l'auteur qui va écrire le douzième et dernier tome de la série de la Wheel of Time, dont l'auteur Robert Jordan est décédé récemment, et dont je suis un grand amateur. L'éditeur n'aurait pu faire de meilleur choix !

Le pire, c'est qu'objectivement le style de Sanderson est tout le contraire de celui de Jordan : il y a assez peu de personnages, et surtout on ne suit l'action que depuis le point de vue de deux personnages. Cela s'ajoute à l'action trépidante, aidé par le fait qu'il y a plusieurs climax, entre lesquels on est porté par l'intrigue. Cela rend vraiment très difficile de poser le livre à un moment ou à un autre, parce qu'il y a toujours un nouvel élément pour nous tenir en haleine.

Et puis, chose remarquable dans la production fantasy actuelle, en 600 pages on a droit à un roman avec une intrigue qui a un début et une fin. Certes, il y a une petite référence à ce qui sera traité dans la suite, mais même sans l'avoir lue, on termine sur une impression d'avoir lu une histoire complète. Pas besoin de se dire qu'il y aura encore n tomes à lire avant de savoir si le héros meurt ou non à la fin.

C'est vraiment là une perle rare, je recommande chaudement à tout amateur de fantasy !
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
J'ai bien conscience de faire preuve d'un terrible crime que de prétendre, un peu plus bas, que ce livre m'a semblé moyen ou a minima loin du chef d'œuvre que de nombreuses critiques de-ci de-là ont proclamé.

Quelques explications s'imposent, retiens ton ire Ô lecteur. Tout d'abord je ne fais pas partie naturellement du lectorat de la Fantasy «Épique» dans laquelle on pourrait mettre «Le trône de fer», «L'assassin Royal», «La roue du temps» et autres séries de ce genre. En effet ces références du genre ne m'avaient semblé faire preuve de beaucoup d'originalité, originalité crédible voila le terme important pour moi qui suis à la base un lecteur de SF. Voici donc de quel point de vue proviendront mes quelques remarques.

Cela a été régulièrement souligné dans d'autres critiques, le début de ce livre est peu accrocheur, l'aventure qui vous y est proposée est courte et apparemment sans lendemain puisque ensuite nous suivrons longuement les aventures d'une jeune fille skaa (lisez serf médiéval) dénommée Vin embringuée avec sa bande de voleurs dans une machination financière complexe et assez peu attractive.

Ces deux premiers épisodes sont néanmoins l'occasion de découvrir le monde original proposé par l'auteur. Un monde où ne cesse de tomber de la cendre, où le soleil ne perce que rarement, où un profond brouillard descend la nuit, un monde d'où toute couleur semble avoir été bannie et où une grande partie du travail des champs consiste à dégager les plantes marrons (euh, comment ça pousse alors ?
Lire la suite ›
11 commentaires 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
j'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur envisage la magie; l'action est rapide, les personnages bien décrits, et l'univers très fouillé. Mon tout est une lecture très divertissante, qu'on a peine à ne pas terminer d'un seul coup ( trop long pour ça, mais tant mieux, il ne faudrait pas que ça se termine trop vite !)
J'attends la suite avec impatience...dès qu'il paraitra en poche, je me précipiterais !
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Si vous avez aimé l'assassin royal de Robin Hobb, vous aimerez ce livre. Un très bon style d'écriture. Une intrigue plausible et bien construite. Des personnages imparfaits et donc attachants. Un vrai bon livre qui est très dur à lâcher. Préparez vous à passer une ou deux nuits blanches!
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Poussé par les commentaires d'Amazonautes talentueux, je me suis laissé tenter par l'univers de Brandon Sanderson, que je ne connaissais que par sa reprise excellente de "The Wheel of Time" de Robert Jordan après le décès de ce dernier. Mistborn préfigure ce que sera The Way of Kings, l'univers est bien en place dès le départ, on sent que Sanderson l'a pensé et digéré avant de nous l'offrir, il y a une grande cohérence, et une logique sans faille dans l'histoire qui se déroule sous nos yeux.

Comme dans The Way of King, le monde est abîmé, il y fait très chaud, de la cendre tombe continuellement du ciel, l'air est épais et ne laisse pas beaucoup passer la lumière d'un soleil rougeoyant qui brille sans discontinuer. La nuit, des brumes se lèvent et le commun des mortels n'ose pas sortir, de peur de se faire happer par des créatures démoniaques. Ce monde blessé est dirigé par un seigneur immortel, un dieu humain, qui applique sa loi d'une main de fer, et ne peut être tué par aucun moyen connu. Enfin, comme dans The Way of King, il existe une catégorie de sous-hommes, les "skaa", considérés comme comptant moins que des animaux par les nobles qui les possèdent: on peut tuer un skaa, le battre, le violer, l'exploiter sans être inquiété (c'est même encouragé et bien vu de massacrer des skaa...) Les skaa sont pourtant des humains comme les autres, plus petits que la normale, mais humains néanmoins.
Lire la suite ›
5 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents