undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
22
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 septembre 2014
Je ne suis pas une spécialiste de la critique littéraire mais je vais quand même donner mon avis.
J'ai lu plusieurs autres livres de Robin Hobb (The Farseer Trilogy, The Tawny Man Trilogy, The Liveship Traders Trilogy et tous les préludes) et du coup j'avais certaines attentes. J'avais quelques appréhensions avant de démarrer la lecture car j'avais passionnément aimé les deux premières trilogie qui font toujours partie de mes livres "absolument préférés". Du coup j'étais extrêmement heureuse de retrouver Fitz et tous les autres et le début m'a comblée. L'histoire commence quasiment in medias res, on retrouve tout de suite d'anciens personnages, bref: excellent début. La suite m'a un peu surprise en revanche. Une bonne partie du livre étant consacrée au traitement des relations entre personnages, on est témoins de tâches quotidiennes... etc mais tout cela reste très intéressant et prendra tout son sens à la fin. Je ne dis pas qu'il ne se passe rien dans toute cette partie ! Loin de moi cette idée d'ailleurs mais je rester persuadée que l'auteur géniale qu'est Robin Hobb fait exprès de nous donner l'impression qu'elle pédale dans la semoule pour mieux nous secouer à la fin. (J'évite d'entrer dans les détails afin d'éviter tout spoiler.) Et cette fin....parlons en de cette fin....ou plutôt n'en parlons pas pour la laisser intacte pour ceux qui ne l'ont pas encore lue. Mais enfin vous savez, c'est comme quand un tas de choses se passent à toute vitesse et que vous hurlez dans votre tête "Ouiiii !!!! Noooon !!! Ouiiii !!!" (ou non d'ailleurs). Des milliards d'émotions, des personnages d'une richesse incroyable, un style sublime...voilà pourquoi j'ai mis cette note. Ce livre a rempli toutes mes attentes et elles étaient hautes....très hautes. D'ailleurs, c'est tellement convainquant que je suis encore sûre que FitzChivalry existe quelque part.
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 septembre 2015
J'ai préféré acheter l'édition anglaise, car l'édition française est coupé en deux tomes et donc est facturée deux fois. D'autant qu'un tome français coûte plus cher que le tome anglais. Je l'ai acheté au format kindle. La présentation est bonne. J'ai activé l'extension pour avoir des minis définitions des mots durs.

Concernant l'histoire, je suis conquise, même s'il en va plus de la routine et de la présentation des personnages.
Je conseillerais néanmoins de relire les précédents tomes pour se remettre dans le bain.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'avais adoré la série sur l'Assassin Royal, c'est même grâce à elle que j'avais découvert la fantasy et commencé à l'aimer, il y a une dizaine d'années. J'étais donc ravie de retrouver Fitz et le Fou dans de nouvelles aventures. Sauf que...

Je dois donner raison aux détracteurs de la série. Le héros se plaint tout le temps, se complaît dans le malheur et la déprime, ressasse de vieux souvenirs. Difficile de trouver un héros plus geignard. Quant à l'action, il n'y en a pas. Le livre peut se résumer en une phrase : Fitz vit dans un manoir avec sa famille et doit faire face à deux événements familiaux... Alors que le récit doit comprendre je pense entre 600 et 1000 pages, à la louche. J'ai beau tenter de trouver des justifications à Robin Hobb, je n'en trouve pas. Il n'y a rien pour justifier l'absence de rythme et les longueurs. Et quasi aucune nouveauté. Un seul personnage d'importance fait son apparition. Ça me paraît trop peu pour donner lieu à un roman si épais. Les choses commencent à se dessiner seulement dans les 5 derniers % du livre (et encore, l'enjeu semble surtout être du prétexte, capturer les méchants qui cherchent à torturer les Prophètes Blancs). Autant dire que j'ai été amèrement déçue. J'y ai cru jusqu'au bout. J'ai tout lu sans déplaisir, sur 4 jours. C'est bien écrit et cela fait toujours plaisir de revoir des figures connues.

Je lirai la suite sans hésiter, car les 5 derniers % donnent envie, mais franchement lire autant de pages pour cela me semble être du gâchis (et une belle opération commerciale).
88 commentaires| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2014
J'ai attendu avec impatience ce premier tome de la nouvelle trilogie.
Mais, même si j'ai replongé avec plaisir dans cette nouvelle aventure, je dois admettre qu'il ne s'y passe pas grand chose.
Sauf la fin, bien entendu. Que je n'imaginais pas ainsi, d'ailleurs !
A quand la suite ?
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2014
I wasn't expecting a sequel to Fitz' adventures.
He finally got what he deserved: a happy life with his loved ones after hard years and terribles losses.

I was curious when I heard about a sequel. Since Fitz is my childhood hero, my favorite one, from my favorite author, I was excited.
The result is beyond disappointment. It's poorly written, with obvious twists to come, long and boring passages, brutal deaths, things that make absolutely no sense.

That book damaged the greatest fantasy saga of all times. If you really love Fitz, don't read this book and keep the great memories you have of this saga, with it's happy ending. It broke my heart, and I don"t even know how Robin Hobb the greatest, favorite author of mine, could ever write this...
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mars 2016
Good to have news from a long ago disappeared hero
He's older now; Me too. As him, I don't look at life as I used to. Great to share and confront our views on the topic. Even if I'm not a hero. But I'm a father too and it's very close to being a hero, isn't it ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2015
A book which I couldn't put down on the first reading, and which I found even more fascinating the second time round, for the breadth of the underlying ideas and philosophy. No need to comment on the excellence of the writing and style, as good as ever.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2015
Après un petit coup de mou sur la fin de "La Cité des Anciens", Hobb revient en grande forme et parvient à se renouveler. Un début de série plein de suspense et d'émotion.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2015
et c'est bien dommage. Mais les auteurs semblent aimer le suspense : Gabaldon, Rothfuss, Hobb : et s'ils ne publiaient leurs trilogies que lorsqu'elles sont totalement écrites ??
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2016
Mieux vaut avoir du temps devant soi lorsque l'on entre dans cette histoire... Il est difficile de lâcher le livre, et vous vous assurez quelques nuits trop courtes !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus