Acheter d'occasion
EUR 1,05
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Attention ! Ancien support de bibliothèque, plastifié, étiquettes... Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Fragonard, l'invention du bonheur Broché – 27 octobre 2011

4.2 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 1,05

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Paris 1761, dans le rougeoiement crépusculaire de la monarchie, une couleur nouvelle apparaît, un "jaune vie" éclatant, qui va révolutionner d'un sourire l'art pictural.
Frangonard invente le bonheur... et Sophie Chauveau, avec le talent si particulier qui est le sien, brosse avec un formidable luxe de détails, la fresque foisonnante et méconnue de ses soixante-quatorze années d'existence.

Du soleil de Grasse aux ruelles lugubres de la capitale, des ateliers de Chardin ou Boucher à l'école de Rome, d'un Louvre totalement inconnu, véritable cité des artistes, aux intrigues assassines des salons du Paris pré-révolutionnaire, des horreurs de la Terreur aux diktats imprévisibles de l'Empire, Jean-Honoré Fragonard traverse miraculeusement un demi-siècle de chaos.
Eternel amoureux d'une famille recomposée très particulière et de la ribambelles d'animaux qui l'entoure, Fragonard est le jouet des caprices des puissants mais ne se soumet qu'à son seul désir : peindre.

Précurseur des impressionnistes, premier conservateur du futur musée du Louvre par la grâce de Napoléon avec le soutien actif de David, il pose un regard nouveau sur l'amour.-, ivre de couleur et de lumière.

"Frago" comme il signe lui-même ses oeuvres, aura toujours choisi la voie faussement futile de la légèreté. Certains historiographes de l'art ne lui ont jamais pardonné.
Sophie Chauveau balaie leurs doutes avec jubilation et une profonde tendresse.

Biographie de l'auteur

Après le succès de sa trilogie du "Siècle de Florence" et ses portraits brillants de Lippi, Botticelli et Vinci, Sophie Chauveau s'est penchée avec la même érudition et la même verve enthousiaste sur le siècle des Lumières, avec d'abord Diderot puis aujourd'hui Fragonard, le virtuose créateur du "Verrou", de la "Gimblette" ou des "Hasards heureux de l'escarpolette".

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Lully le 19 février 2012
Format: Broché
Livre très bien écrit. Tout est dans le titre, un bonheur de lecture. Ravie d'avoir appris la vie de cet artiste extraordinaire. A lire sans hésiter et à placer ensuite dans son salon en déco.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
livre interressant et trés documenté sur la vie de Fragonnard et des autres peintres de l'époque, agréable à lire et vivant dans l'écriture
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
sophie Chauveau à l'art et la manière de mettre en perspective une vie avec celles des contemporains Ici s'est les peintres du Louvre ,où il résidaient avant pendant et après la révolution qui a fini par les en chasser .
Fragonard ,mais également Hubert Robert ,greuze ,Chardin Boucher et bien sur l'omnipotent David .Ils sont vivants avecleurs forces leur génies leurs faiblesses etparfois leur mesquineries .
On suit Fragonard en famille avec son "terrible secret " bref un livre très interessant qui manque juste un peu de souffle comme toujours chez cet auteur ,qui a l'immense érite de faire descendre des "grands noms "de leur pied d'estale .
J'ai une préférence pour" Lippi" le premier volume de la trilogie consacrè aux peintre du quatrecento A l'inverse Diderot en 2 volumes m'est apparu instructif mais longuet ..
A quand les impressionistes et le club de "meudan ".
Filon peut être mais bien plaisant !
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
bien documenté , bien écrit un peu de longeur au cours de la dernière partie du livre . Il donne envie de retourner voir les tableaux et dessins de Fragonard
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
c'est le portrait d'artiste mais aussi de Paris, du Louvre où Fragonard a vécu de longues années. on apprend des tas de choses sur le métier de peintre, absolument instable et précaire, la concurrence, les salons, les commanditaires. sur les moeurs dans le Paris du XVIIIE, sur la liberté.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?