Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici RentreeScolaire Cloud Drive Photos cliquez_ici. nav_WSHT16 Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo



Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 avril 2017
Au début, on pense à un jeu ou l'auteur se serait efforcé de faire peur, de choquer, puis on avance dans la lecture et on comprend alors qu'il n'est plus question de jeu, mais qu'il s'agit d'une réalité qui grossit de jour en jour et qui va nous emporter.
Une haine absolue de la France et des Français qui se traduit par la déliquescence de l'Etat, incapable de réagir à cette menace.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2017
Ce livre presente pas mal de clichés mais il a le mérite de faire réfléchir et de soulever certains problèmes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2017
A ceux qui aime encore un peu leur pays , je recommande la lecture de ce livre , vous commanderez ensuite Guerilla du même auteur !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La France n'a jamais connu, chaque année, autant de délits, viols, crimes et agressions en tous genres, qu'en ce début de 21ème siècle ; avec officiellement, PAR JOUR : 1 300 atteintes à l’intégrité physique, 1 000 escroqueries économiques et infractions financières, 470 véhicules détruits ou dégradés, 330 violences physiques crapuleuses et 100 incendies volontaires de biens privés. Mais la réalité est bien pire encore, car toutes les victimes ne portent pas plainte, loin de là... Alors CHAQUE JOUR, il y aurait en fait réellement en France : 13 000 vols, 2 200 agressions, 200 viols, etc. ; soit respectivement PAR AN : 4 700 000 vols, 803 000 agressions et 73 000 viols !
Pourtant, alors que les textes de loi le permettent, ceux-ci ne sont quasiment jamais appliqués dans toute leur sévérité, pourtant si nécessaire, face à des actes aussi nombreux et odieux. L’état de notre Justice Française est calamiteux et relève d’un laxisme affligeant, voire même criminel. Car en effet, cette Justice est largement devenue une machine à relâcher des voleurs, violeurs et assassins récidivistes à la pelle. Elle est même capable de laisser en liberté de dangereux agresseurs, sans même les faire passer par la case prison et/ou sans contrôle judiciaire efficace. Trop souvent, la Justice se contente uniquement de sermonner les coupables, même pour des actes éminemment graves et punissables. C'est incroyable, mais vrai !
Le constat est tellement alarmant et souvent ubuesque à la fois, que l'auteur est obligé de manier avec une grande intelligence, l’ironie, pour décrypter ces hallucinantes situations judiciaires et sinistres litanies de crimes variés. En effet, les coupables ne reçoivent presque jamais de condamnations adaptées, c’est-à-dire à la mesure de la gravité de leurs actes…
Les situations décrites par l’auteur, pourtant extrêmement gravissimes, en deviennent même parfois, tragiquement, hilarantes d’absurdité.

Pourtant des solutions simples et évidentes existent :
1 / Commencer par stopper net le laxisme juridique et appliquer drastiquement les textes de loi existants ;
2 / Construire des prisons : ce qui relève d’un investissement, certes important, mais indispensable, car essentiel pour notre bien vivre-ensemble, puisque l’intégrité physique et morale de milliers de victimes réelles et potentielles en dépend ! ;
3 / Instituer enfin, en France, des peines à de véritables perpétuités, pour les crimes les plus graves (et ils sont nombreux !). D’autant plus qu’il est bien évidemment hors de question de revenir sur l’abolition de la peine de mort, dans un pays comme la France, qui se veut Moderne, Démocratique et respectueux des Droits de l’Homme.

Malheureusement pour l'instant, qui paie les conséquences du dramatique laxisme de notre Justice Française ? Vous aurez compris :
Uniquement…, les VICTIMES !

Mais ce n'est pas tout...
33 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2013
Prenant , choquant, bouleversant, rageant...et j'en passe. Comme on dit, il n'y a que la vérité qui blesse, et vu les diverses réactions des associations gauchistes aveugles, il y beaucoup, voir que des vérités dans ce livre. Je l'ai lu en 5 jours, et il m'a bien retourné. Je pense même le relire dès mes prochaines vacances.A déconseillé aux bisousnours...
0Commentaire| 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2013
et préparez des sacs pour pouvoir y vomir,! Cet ouvrage vous donnera la chair de poule.
On peut lire, dès les premières pages de ce fabuleux ouvrage, la violence, physique et morale que subissent certain(e)s de nos compatriotes, les traumatisant à jamais, par des crapules qui habitent en grand nombre (bien plus que ce que l'on croit) dans notre si joli pays et les maigres, voir nuls, sanctions qui leur sont appliquées, mais le sont elles réellement? N'ayez crainte, dormez tranquille, braves gens, l'Etat veille et les médiats vous bercent en ne vous informant pas sur cette dure réalité, mais plutôt sur ce que vous avez envie d'entendre. Seuls les quotidiens régionaux osent coucher sur leurs pages, ces terribles faits divers, parce qu'ils ne sont pas financés par les hautes autorités, mais par vos portes feuilles.
Bonne lecture!
33 commentaires| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Levez tous les aprioris sur ce livre. Une fois que vous l'aurait lu, vous comprendrez à quelle point nous sommes manipulés depuis au moins 30 ans et pourquoi rien ne change.
Vous constaterez que les critiques des uns et des autres ne sont pas du tout fondés (c'est à croire qu'ils ne l'ont pas lu). Ceux qui le fustigent font de la désinformation au sens le plus large du terme et la raison en est simple :
Cette ouvrage remet en cause tout ceux qui détiennent le pouvoir : politique, médias, juges, "intellectuels"... et c'est la raison pour laquelle ils ne veulent pas que vous le lisiez.
Il faut arrêter d'être des moutons, ou des autruches...
66 commentaires| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2013
Je suis pompier de profession depuis 15 ans et j'ai enfin trouvé des réponses à mes questions.
J'ai pu être témoin de la plupart des cas du récit mais j'ai souvent du me remettre en question car j'avais la sensation d'être un mauvais méchant fasho.

Et bien non, tout ce que j'ai vu était bien vrai et Obertone m'a rassuré.
1717 commentaires| 252 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2013
Je conseille vivement la lecture, éprouvante, de ce livre. Les faits rapportés sont très inquiétants, souvent horribles, à peine croyables, pourtant tous relatés dans la presse régionale et soigneusement travestis voire ignorés par les "grands médias".
On espère se tromper mais ce document ne laisse que peu d'espoir quant à la suite des événements si les français ne se réveillent pas. Faut-il compter sur l'Etat ?
Aujourd'hui, on apprend que le contrôleur général des "lieux de privation de liberté" estime que les détenus doivent avoir un accès internet...
33 commentaires| 61 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2013
Ne suivant plus vraiment l'actualité littéraire, c'est par un total hasard que je suis tombé sur ce livre. Le moins qu'on puisse en dire est qu'il déchaine les passions. C'est bien normal : la vérité des fois, ça fait mal.
Il s'agit avant tout d'un constat de l'état de la criminalité dans notre pays, une analyse de la façon dont la société, la justice et les médias traitent le sujet.
C'est parfois un peu partial, mais globalement le constat sonne juste. Obertone résume très bien les choses : une élite morale qui souhaite continuer à privilégier le pardon, la réinsertion, et porte bien haut l'étendard de la morale et de la noblesse de coeur. En face, le bon peuple, les victimes, majoritairement en faveur d'une véritable répression. Des gens simples, facilement influençables, prêts à voter pour l'extrême droite au moindre fait divers sordide. Des gens qui ont peur de l'autre, qui ne savent pas tendre la main à la différence. Des crétins qu'il faut protéger d'eux mêmes.

Personnellement je n'ai pas appris grand chose, sinon que Laurent Obertone est très courageux. J'aimerais qu'il ait tort, ceci dit.
Malheureusement, il a parfaitement raison : une justice polluée par l'idéologie dominante qui ne rend de comptes qu'à elle même, la folle démagogie antiraciste qui aboutit au racisme d'état (le fameux "n'arrêtez que des blancs" du gouvernement Jospin), la manipulation des chiffres, l'impunité délirante des délinquants mineurs, le mensonge permanent "pour notre bien" et surtout la totale absence de courage politique sont le terreau du crime, et par voie de conséquence celui du populisme. Et donc de l'impasse.
Avant d'être un quelconque plaidoyer pour le Front National (ce qu'à mon sens il n'est pas), ce livre est avant tout une monumentale gifle pour la prétendue "droite" Française : c'est bien beau les postures martiales, mais si elles ne sont pas concrétisées dans les faits, ça devient de l'imposture.
Mais bon, ça fait quarante ans qu'un gouvernement n'a pas été capable d'équilibrer un budget, il n'y a pas de quoi s'étonner de l'incapacité de nos "dirigeants" à lutter efficacement contre la montée de la délinquance. Par contre dans les deux cas, ils sont très forts dans l'habillage et dans la communication.
C'est aussi un livre souvent cynique et parfois très drôle, façon humour noir.

A l'issue de cette lecture, les optimistes, ceux qui croient encore en la politique diront "il est peut être encore temps" (sous entendu, de lutter efficacement contre la montée de la criminalité, de protéger les innocents, de ne plus trembler devant une jeunesse désocialisée, de construire des prisons, de rééduquer les délinquants, de mettre en place une véritable prison à perpétuité pour les criminels dont on ne veut plus au sein de la société).
Les pessimistes, eux, n'y croient plus depuis longtemps et diront, comme Obertone, "c'est foutu".
99 commentaires| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)