undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Plus d'options
Froberger: Pièces pour le clavier (Orgue Robert-Dallam, Lanvellec)
 
Zoom
Voir une image plus grande (avec un zoom)
 

Froberger: Pièces pour le clavier (Orgue Robert-Dallam, Lanvellec)

29 septembre 2008 | Format : MP3

EUR 7,39 (TVA incluse le cas échéant)
Également disponible en format CD

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:45
30
2
4:33
30
3
2:21
30
4
4:09
30
5
6:17
30
6
5:43
30
7
1:25
30
8
1:28
30
9
1:05
30
10
1:23
30
11
1:26
30
12
2:58
30
13
1:12
30
14
1:17
30
15
1:17
30
16
2:21
30
17
1:31
30
18
1:20
30
19
3:26
30
20
8:45
30
21
2:34
30
22
4:19
30
23
3:23
30
24
2:57
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Téléchargement MP3 Achat vérifié
Davitt Moroney a un peu la réputation d'être un claveciniste reconnu plus qu'un organiste accompli. Il traine aussi la réputation, parfois injuste, d'être un interprète au tempérament plutôt lisse.

Cet enregistrement montre tout le contraire, c'est à dire que Davitt Moroney est un organiste vraiment talentueux et un interprète qui sait avoir des partis pris tranchés assumés aussi bien au niveau de son jeu que des choix de registrations.

Pour ceux qui connaissent ses enregistrements à l'orgue respectivement des oeuvres de William Byrd et de Louis Couperin, le talent d'organiste de ce claveciniste n'était plus à prouver et cet enregistrement en est la confirmation: jeu inventif, souple, fouillé, habité par une forme de mysticisme nomade et insaisissable propre à la musique de Froberger et toujours cette faculté de sentir le moment qu'il faut pour allonger ou raccourcir les notes.

Ensuite, si on le droit de soupconner Moroney parfois d'un certain conformisme ou en tout cas d'un caractère un peu prévisible ou lisse, cet album en est le démenti parfait: de par le jeu bien sûr, mais aussi et de facon plus évidente de par le choix des registrations très typées et de l'insistance dans l'exploitation des dissonances de notes et de timbres à des fins expressives, sur cet orgue mi-breton mi-britannique fait par Robert Dallam à Lanvellec en 1653 et fraichement restauré au moment de l'enregistrement. Je trouve même, à ma grande suprise, qu'il exagère parfois peut-être un peu.
Lire la suite ›
2 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Mélomaniac 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 30 décembre 2007
Format: CD
Comme l'illustrent les quelques mésaventures racontées dans le livret, J.J. Froberger (1616-1667) fut une des personnalités musicales les plus attachantes de l'époque.
Doté d'un esprit moderne, clairvoyant et parfois désabusé, ce compositeur allemand né à Stuttgart voyagea dans presque toute l'Europe : Cour de Vienne, Rome (où il étudia avec G. Frescobaldi considéré comme son maître), Bruxelles, Paris (où il rencontra J. Champion de Chambonnières et L. Couperin), Londres et finalement au château d'Héricourt près de Montbéliard où il termina ses jours comme maître de clavecin auprès de la duchesse Sibylle de Wurtemberg.

Son oeuvre, quasi exclusivement destinée au clavier, contribua à former le style organistique de l'Allemagne du Sud, influencé par l'invention thématique et la spontanéité mélodique de l'école italienne, se coulant dans des formes telles que la Variation, la Fantaisie, l'Aria ou la Toccata, celle-ci bien différente des contrastes dramatiques du genre homonyme cultivé au Nord par les maîtres hanséatiques.

Pour servir ce répertoire sensible, lyrique et volubile, Davitt Moroney a choisi un des plus vénérables représentants du patrimoine organistique français : celui que Robert Dallam installa à la tribune de l'église bretonne de Lanvellec en 1653.

Un seul clavier, renforcé par un pédalier en tirasse permanente, fait parler quatorze jeux extrêmement typés et savoureux qui assaillent l'oreille de leur charme.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Ce disque permet d'approfondir cette musique peu connue. L'orgue choisi ici est tout à fait remarquable; chaque jeu s'exprime magnifiquement sous les talentueux doigts de Davitt Moroney. Les registrassions très simples servent à merveille ce beau répertoire, avec en particulier un magnifique cromorne et un savoureux mélange bourdon-montre. Une petite merveille
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus