undrgrnd Cliquez ici Litte Stockage illimité pour les photos et bien plus encore cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux en or rose

  • GB 84
  • Commentaires client

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles
2
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:10,65 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 décembre 2014
La mine, David Peace y revient dans ce GB 84 qui pourrait être la suite du Red Riding Quartet, le cinquième épisode de cette histoire de régression sociale et culturelle. Peace y raconte par le menu la grande grève des mineurs britanniques brisée par Margaret Thatcher avec la violence que l’on sait. Omniprésence policière, brutalité de la répression, manipulations, infiltrations, campagnes de presse. Avec le même souci de la précision documentaire, du détail et de l’angle juste. La même structure éclatée, véhémente, polyphonique. Les mêmes phrases syncopées, la même brutalité des mots et du propos, le même bombardement des images et des situations. C’est le chaos que Peace veut montrer, le récit hallucinatoire d’une guerre civile qui se terminera sur la défaite des syndicats et l’avènement d’une société dominée par l'idéologie libérale. Il y réussit à la perfection, laissant son lecteur « sonné » par ce texte virtuose, sans doute son chef-d’œuvre à ce jour (extrait Telerama).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai dévoré la tétralogie de David Peace sur le South Yorkshire, happé par la prose hallucinée de l'auteur et hypnotisé par l'enchevêtrement des voix et des histoires. En revanche, je n'ai pas pu venir à bout de GB 84 malgré mon enthousiasme initial. Peace se livre ici à un exercice de style dont le systématisme m'a rapidement lassé.

Pendant 300 pages j'ai eu l'impression de relire indéfiniment les mêmes phrases ; pas d'évolution de l'intrigue, personnages sans relief, les mystères sont plus pesants qu'inquiétants ou excitants : présenter les événements de la grande grève des mineurs de 1984 en Angleterre comme un thriller, en s'attachant aux petites histoires dans la grande des différents personnages ne fonctionne pas très bien. Le sujet est peut-être trop insulaire et trop opaque pour un lecteur français, en tout cas j'ai vraiment eu du mal à me passionner pour les manigances au sein des syndicats, la répétition des jours de grève et les manoeuvres des alliés du gouvernement, de la façon dont c'est écrit, ces phrases courtes, très terre à terre, répétitives, entremélées de bribes de souvenirs confus. L'auteur a eu du mal à se renouveler en changeant pourtant radicalement de sujet et semble ici prisonnier de la forme, la toile de fond paraissant finalement anecdotique.

Ereintant et décevant.
11 commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,00 €
10,65 €
9,65 €
9,15 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)