Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

GRUAU, PORTRAITS D'HOMMES Relié – 29 novembre 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 79,99 EUR 70,00

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Introduction

Le nom de Gruau reste indissolublement associé aux femmes, des élégantes portant les robes des grands couturiers aux danseuses de music hall. Par son dessin, il a, comme son ami Christian Dior par ses créations, magistralement contribué au renouvellement de l'image de la femme, popularisant un type de femme élégante, active, libérée, raffinée et naturelle.
Après avoir beaucoup dessiné les créations d'autres couturiers, Gruau réalise en 1938-1939, pour la maison Olaf (à Londres), une collection masculine qui a beaucoup de succès. Collaborateur depuis 1948 de la revue de mode masculine Club, il apporte en 1957 son talent et son expertise à la revue Sir : Men's International Fashion Journal, une publication hollandaise qui en fait l'annonce dès son numéro 3 : «René Gruau le célèbre artiste et dessinateur de mode fait dorénavant partie de l'équipe de SIR. La récente collaboration entre Gruau et SIR va intensifier encore la compétence de cette revue dans le domaine de la mode masculine du monde entier».
Un autre projet est, par la même occasion, révélé - la collaboration de Christian Dior et Gruau autour de la mode masculine : «On apprend simultanément à Pans qu'une étroite collaboration entre Christian Dior et Gruau a été mise au point pour la création et la supervision de la production Dior pour hommes. Cette association apportera un essor nouveau à la mode masculine et sera en même temps pour elle une source inépuisable d'inspiration d'avant-garde. Dior et Gruau, par leur goût et leur génie, sont à la base même du développement de la mode. Leur autorité dans cette matière ne donne pas seulement naissance à des lignes et styles nouveaux mais ils ont aussi créé le type de l'Homme et de la Femme de demi-siècle.»
Puis, dans son numéro 4 de cette même année, Sir rend hommage à Christian Dior qui vient de mourir : «Ces derniers temps, Dior s'était lancé avec ardeur sur un terrain nouveau : la mode masculine où, avec la coopération de notre collaborateur René Gruau, il aurait certainement remporté de grands succès.» Gruau ne sera pas styliste aux côtés de son ami mais, pour Sir, il s'impose comme un conseiller visionnaire, un apporteur d'idées, un initiateur : «Les contacts continuels qu'il entretient avec les milieux de la mode dans le monde entier, ses fréquents voyages en Europe et aux États-Unis et les opinions toutes personnelles qu'il nourrit à l'égard des développements de la mode à Pans et à l'étranger, confèrent de l'autorité à chacune de ses idées.»
Ses interventions sont titrées comme des articles : «Gruau prévoit une influence mexicaine», «Gruau fait revivre le style 1920 de Scott Fitzgerald», «Gruau : vague de rouge sur la Riviera !», «Les jeunes savent ce qu'ils veulent : la silhouette Young'68 dessinée pour SIR par René Gruau». Ses dessins décrits, analysés sont remis dans le contexte de l'actualité sportive ou mondaine (les prochains Jeux olympiques d'hiver à Squaw Valley aux États-Unis ; la course d'automobiles ; l'Euro-man dînant en ville ; des vêtements pour croisière d'hiver dans les pays tropicaux ; des accessoires des États-Unis, etc.). Gruau observe ainsi l'homme élégant à toutes les heures, dans ses activités, ses loisirs, en compagnie des femmes : il le dessine, l'imagine.
Mais l'homme Gruau n'est pas qu'un être de papier : «Il y a toujours un humain au point de départ. Le modèle sert à vérifier la position, l'anatomie. J'y tiens beaucoup. [...] Lorsque je fais un dessin, j'ai besoin d'avoir un modèle vivant que je bouge comme je veux, je ne peux pas reproduire d'après une photo, j'ai besoin de sentir la personne s'il n'y a pas de matière, le dessin a moins de personnalité.» Selon lui, le modèle doit avoir le sens du mouvement, savoir se mouvoir, avoir de la personnalité, incarner un type, être photogénique, avoir du chic, savoir s'habiller selon ses formes. Et cet homme se décline selon quelques types inspirés de sa propre histoire, d'un style de vie, d'influences venant du cinéma, etc.

(...)

Présentation de l'éditeur

Né en Italie d'un aristocrate italien et d'une Française (dont il adopta le nom de jeune fille), René Gruau s'est installé à Paris en 1924 pour entreprendre une carrière d'illustrateur de mode. Depuis les années 1940, le nom de René Gruau est indissociable du monde de la mode et est intimement lié à la maison Dior, pour laquelle il créa quelquesunes
des images les plus emblématiques et les plus durables de l'histoire de la mode et de la beauté.
Tout d'abord connu pour ses portraits de femmes colorés et vivants, Gruau révolutionna l'idée de la masculinité dans l'imagerie de la mode et dans la publicité des années 1960 jusqu'aux années 1980, en dépeignant l'homme moderne, décontracté et sûr de lui, à l'humour et au sex-appeal certains – dont des images d'hommes à demi-nu qui étaient considérées très choquantes pour l'époque.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoile


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?