Acheter d'occasion
EUR 48,90
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

From Gainsbourg To Lulu


2 neufs à partir de EUR 49,90 2 d'occasion à partir de EUR 48,90
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Lulu Gainsbourg


Détails sur le produit

  • CD (24 février 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Fontana
  • ASIN : B006UKB1YS
  • Moyenne des commentaires client : Soyez la première personne à écrire un commentaire sur cet article
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 622.753 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. L'eau a la bouche
  2. Intoxicated man
  3. Je suis venu te dire que je m'en vais - Rufus Wainwright
  4. Bonnie & clyde
  5. Manon - Marianne Faithfull
  6. Requiem pour un con
  7. Ballade de melody nelson - Johnny Depp
  8. Black trombone
  9. Sous le soleil exactement - Shane Mcgowan
  10. Le poinçonneur des lilas
  11. La javanaise
  12. Ne dis rien
  13. Initial bb - Iggy Pop
  14. La noyée
  15. Fresh news from the stars
  16. Couleur café - Ayo

Description du produit

Description du produit

Le premier Album de Lulu Gainsbourg, fils de Serge Gainsbourg est le plus bel hommage à son père que l'on pouvait imaginer. Lulu, jeune homme de 25 ans, sorti de la prestigieuse école de musique Berkeley School of music a produit intégralement cet album d'une qualité musicale rare avec des versions complètement revisitées des standards de Serge Gainsbourg. On y retrouve les participations des plus grandes stars du cinéma et de la musique du moment : Scarlett Johansson ("Bonnie & Clyde" en duo avec Lulu), Johnny Depp & Vanessa Paradis ("Melody Nelson"), M, Ayo et Sly Johnson ("Couleur Café" et "Requiem pour un con"), Iggy Pop, ("Initials BB"), Melanie Thierry ("Ne Dis Rien"), Rufus Wainwright ("Je Suis Venu te Dire"), Marianne Faithfull et de nombreux autres. On découvre donc au milieu de casting de rêve, le jeune Lulu, producteur, chanteur, musicien, arrangeur selon les titres. A ne pas rater !

Critique

Qu’il est lourd à porter, l’héritage... Cet acte de naissance officiel en forme d’hommage d’un musicien à son génie de père provoque un certain malaise. En essayant de s’affranchir des arrangements originaux pour montrer l’étendue de son territoire, Lulu Gainsbourg propose des relectures scolaires, jazz sur « Intoxicated Man », jazz manouche avec Angelo Debarre sur « Le Poinçonneur des Lilas ».

La qualité intrinsèque des chansons est de toute façon inaltérable, et les reprises de Gainsbourg sont déjà innombrables, et on les a vues sous tous les oripeaux imaginables. Alors pourquoi pas une version ethnique de « La Javanaise » chantée par Richard Bona. Lulu Gainsbourg a des relations, et un pedigree qui lui permet de convoquer le haut du panier. Ainsi, Johnny Depp et Vanessa Paradis sur « La Ballade de Melody Nelson », Marianne Faithfull, Iggy Pop appliqué en français sur « Initials BB », Scarlett Johansson pour un duo sur « Bonnie & Clyde », largement médiatisé bien avant qu’on ne l’écoute, Shane McGowan (The Pogues) ânonnant « Sous le soleil exactement », Rufus Wainwright, l’incontournable M (Matthieu Chédid), et Mélanie Thierry en réplique des actrices chantantes de papa... La liste est disparate, et le marketing prend vite la place de l’expression.

En solitaire, pianiste et arrangeur (« Black Trombone »), Lulu Gainsbourg revisite les débuts de son père en pianiste d’hôtel, ou de son grand-père en pianiste de casinos normands. On aime tant ces chansons, elles sont tellement indissociables de notre ADN que c’est toujours un plaisir de les entendre, mais encore une fois, qu’il est lourd à porter, l’héritage... Avec cet album prévisible, quoique soigné, le fils de Bambou arrive certes sur le marché avec une forte charge médiatique, mais il n’en sera que plus ardu pour lui d’enchaîner avec sa propre écriture, puisqu’il aura commencé par la confronter à l’Himalaya de la chanson française.

Jean-Eric Perrin - Copyright 2017 Music Story

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoile


Rechercher des articles similaires par rubrique