• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Garfield - tome 4 - La fa... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Garfield - tome 4 - La faim justifie les moyens (Anglais) Album – 1 juillet 2011

Retrouvez toute la série Garfield, cliquez ici.
5.0 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 10,60
EUR 9,15 EUR 7,27
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,06
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Garfield - tome 4 - La faim justifie les moyens
  • +
  • Garfield - tome 3 - Les yeux plus gros que le ventre (3)
  • +
  • Garfield - tome 2 - Faut pas s'en faire
Prix total: EUR 31,80
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Le chat le plus paresseux de l'histoire de la BD voit le jour en 78 dans la presse quotidienne et dominicale américaine. Garfield, adulé par son maître, peut savourer tout à loisir le plaisir de ne rien faire; gras, toujours fatigué, toujours affamé, toujours bavard, il philosophe avec humour sur sa condition féline. En oubliant pas de s'alimenter et de se reposer, bien sûr... Les éditions Bagheera ont édité en 91 un album de Garfield. Dargaud a toutefois récupéré l'exclusivité de cette série.et poursuit l'édition de Garfield à raison de 2 titres par an.

Biographie de l'auteur

Jim Davis est un auteur américain, principalement connu pour être le créateur de la série et du personnage Garfield, un chat peu commun, à la fois sarcastique, paresseux et gourmand. Le succès de Garfield, dessiné pour la première fois en 1978, ne se dément pas, et la série est encore publiée partout dans le monde, forte de ses millions de lecteurs quotidiens. Une des premières questions que les fans
 posent au créateur de Garfield est : "Est-ce
 que vous avez grandi entouré de chats ?" La réponse est "Oui... de vingt-cinq, pour être tout à fait précis." Mais à la différence de Garfield, dont le plat préféré est les lasagnes, Davis prétend que ses chats ont survécu avec un régime plus adapté à leur espèce. Bien qu'il plaisante facilement à propos de Garfield, Davis était loin d'imaginer, il y a quinze ans, le succès phénoménal que sa création rencontrerait. Aujourd'hui, "Garfield" paraît dans environ 2 300 journaux. 
 Né le 28 juillet 1945 à Marion, Indiana, Jim Davis grandit dans une petite ferme avec son père, Jim senior, son frère, Dave, et leurs 25 chats, lesquels comptaient beaucoup sur l'hospitalité de sa mère, Betty. Contraint par des crises d'asthme à rester à
 l'intérieur de la maison, le jeune Davis passe des heures avec un crayon, du papier et son imagination. Il s'aperçoit rapidement que ses dessins sont plus amusants lorsqu'il les accompagne d'un texte. Davis rencontre son épouse, Carolyn, à l'université de Ball State. Il est si préoccupé par le dessin et les gags qu'il imagine, qu'il termine ses études avec "les pires résultats jamais enregistrés à 
l'université de Ball State". Malgré cela, l'American Association of State Colleges and Universities (l'Association américaine des collèges et des universités d'État) lui décerne, en 1985, le Distinguished Alumnus 
Award, pour son obstination à poursuivre des études supérieures. Ses études terminées, Davis travaille pendant deux ans dans une agence publicitaire. En 1969, il devient l'assistant du créateur des "Tumbleweeds", Jim Ryan. Puis il crée une BD autour d'un personnage éminemment cynique, un moucheron dénommé "Gnorm the Gnat". Le strip est publié dans un journal local, mais lorsque Davis essaye de le vendre à un syndicat national, on lui rétorque que les insectes n'amusent personne. Cinq ans plus tard, Davis dessine dans son dernier strip un pied géant qui tombe du ciel, écrasant Gnorm. Davis constate alors qu'il existe de nombreux strips mettant en scène des chiens, alors que ceux avec des chats sont plutôt rares, malgré le nombre de personnes qui en possèdent. C'est ainsi qu'en 1978 il crée "Garfield" (au héros éponyme), série accueillie par la maison d'édition United Feature Syndicate. Sa première publication a lieu le 19 juin 1978 simultanément dans plus d'une quarantaine de journaux. En 1995, "Garfield" change de maison d'édition et s'installe chez Universal Press Syndicate. À propos de sa série, Jim Davis précise qu'il s'agit "d'un strip, conçu uniquement pour distraire, qui repose sur la forte personnalité d'un chat, gros, paresseux et cynique, et qui évite tout commentaire social ou politique". En 1981, Davis fonde la société Paws. Inc., un studio destiné à produire et à maintenir la qualité artistique de son oeuvre ainsi que de ses produits dérivés. Ainsi, Garfield apparaît aujourd'hui sur plus de 6 000 produits vendus dans 69 pays. Des 25 albums publiés par Ballantine
 Books, 24 ont été nommés dans la liste des best-sellers du ‘New York Times' ; 11 titres se sont trouvés en tête de la liste, et 7 titres y paraissaient simultanément en 1983 ! 

 En 1981 et en 1985, la National Cartoonists Society décerne à "Garfield" le prix du meilleur strip humoristique. En 1985, la même société remet à son auteur l'Elzie Segar Award pour sa
 contribution exceptionnelle à la profession. Davis gagne également trois Emmy Ewards dans la catégorie Outstanding Animated Program ("meilleur
 film d'animation hors catégorie") pour les scénarios de "Garfield on the town" (1983), 
de "Garfield in the rough" (1984) et de "Garfield's
 [espace]Halloween adventure" (1985). 

 Le succès de Jim Davis semble ne pas connaître de limites. À l'automne 1988 sort "Garfield and friends". Diffusée par CBS tous les samedis matin, la série rencontre un succès critique et public. Dès sa première programmation, elle obtient la meilleure audience jamais enregistrée pour une nouvelle émission le samedi matin, et devient l'émission matinale de CBS la plus regardée. Quand Davis ne se trouve pas devant sa planche à dessin, il aime jouer au golf, aux échecs et aller à la pêche. Que pense-t-il de sa profession ? "Sympa, tant que ça marche." En France, Jim Davis est publié chez Dargaud depuis 1984.

Jim Davis est un auteur américain, principalement connu pour être le créateur de la série et du personnage Garfield, un chat peu commun, à la fois sarcastique, paresseux et gourmand. Le succès de Garfield, dessiné pour la première fois en 1978, ne se dément pas, et la série est encore publiée partout dans le monde, forte de ses millions de lecteurs quotidiens. Une des premières questions que les fans
 posent au créateur de Garfield est : "Est-ce
 que vous avez grandi entouré de chats ?" La réponse est "Oui... de vingt-cinq, pour être tout à fait précis." Mais à la différence de Garfield, dont le plat préféré est les lasagnes, Davis prétend que ses chats ont survécu avec un régime plus adapté à leur espèce. Bien qu'il plaisante facilement à propos de Garfield, Davis était loin d'imaginer, il y a quinze ans, le succès phénoménal que sa création rencontrerait. Aujourd'hui, "Garfield" paraît dans environ 2 300 journaux. 
 Né le 28 juillet 1945 à Marion, Indiana, Jim Davis grandit dans une petite ferme avec son père, Jim senior, son frère, Dave, et leurs 25 chats, lesquels comptaient beaucoup sur l'hospitalité de sa mère, Betty. Contraint par des crises d'asthme à rester à
 l'intérieur de la maison, le jeune Davis passe des heures avec un crayon, du papier et son imagination. Il s'aperçoit rapidement que ses dessins sont plus amusants lorsqu'il les accompagne d'un texte. Davis rencontre son épouse, Carolyn, à l'université de Ball State. Il est si préoccupé par le dessin et les gags qu'il imagine, qu'il termine ses études avec "les pires résultats jamais enregistrés à 
l'université de Ball State". Malgré cela, l'American Association of State Colleges and Universities (l'Association américaine des collèges et des universités d'État) lui décerne, en 1985, le Distinguished Alumnus 
Award, pour son obstination à poursuivre des études supérieures. Ses études terminées, Davis travaille pendant deux ans dans une agence publicitaire. En 1969, il devient l'assistant du créateur des "Tumbleweeds", Jim Ryan. Puis il crée une BD autour d'un personnage éminemment cynique, un moucheron dénommé "Gnorm the Gnat". Le strip est publié dans un journal local, mais lorsque Davis essaye de le vendre à un syndicat national, on lui rétorque que les insectes n'amusent personne. Cinq ans plus tard, Davis dessine dans son dernier strip un pied géant qui tombe du ciel, écrasant Gnorm. Davis constate alors qu'il existe de nombreux strips mettant en scène des chiens, alors que ceux avec des chats sont plutôt rares, malgré le nombre de personnes qui en possèdent. C'est ainsi qu'en 1978 il crée "Garfield" (au héros éponyme), série accueillie par la maison d'édition United Feature Syndicate. Sa première publication a lieu le 19 juin 1978 simultanément dans plus d'une quarantaine de journaux. En 1995, "Garfield" change de maison d'édition et s'installe chez Universal Press Syndicate. À propos de sa série, Jim Davis précise qu'il s'agit "d'un strip, conçu uniquement pour distraire, qui repose sur la forte personnalité d'un chat, gros, paresseux et cynique, et qui évite tout commentaire social ou politique". En 1981, Davis fonde la société Paws. Inc., un studio destiné à produire et à maintenir la qualité artistique de son oeuvre ainsi que de ses produits dérivés. Ainsi, Garfield apparaît aujourd'hui sur plus de 6 000 produits vendus dans 69 pays. Des 25 albums publiés par Ballantine
 Books, 24 ont été nommés dans la liste des best-sellers du ‘New York Times' ; 11 titres se sont trouvés en tête de la liste, et 7 titres y paraissaient simultanément en 1983 ! 

 En 1981 et en 1985, la National Cartoonists Society décerne à "Garfield" le prix du meilleur strip humoristique. En 1985, la même société remet à son auteur l'Elzie Segar Award pour sa
 contribution exceptionnelle à la profession. Davis gagne également trois Emmy Ewards dans la catégorie Outstanding Animated Program ("meilleur
 film d'animation hors catégorie") pour les scénarios de "Garfield on the town" (1983), 
de "Garfield in the rough" (1984) et de "Garfield's
 [espace]Halloween adventure" (1985). 

 Le succès de Jim Davis semble ne pas connaître de limites. À l'automne 1988 sort "Garfield and friends". Diffusée par CBS tous les samedis matin, la série rencontre un succès critique et public. Dès sa première programmation, elle obtient la meilleure audience jamais enregistrée pour une nouvelle émission le samedi matin, et devient l'émission matinale de CBS la plus regardée. Quand Davis ne se trouve pas devant sa planche à dessin, il aime jouer au golf, aux échecs et aller à la pêche. Que pense-t-il de sa profession ? "Sympa, tant que ça marche." En France, Jim Davis est publié chez Dargaud depuis 1984.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Missinglinks TOP 500 COMMENTATEURS le 5 janvier 2013
Format: Album Achat vérifié
Toujours très sympa de retrouver la comic strips de plus de 40 quotidiens américains. Avec cet album 4, on est quasiment au début de l'aventure, et les gags ont encore toute leur fraicheur et la créativité est forte. Un petit plaisir à se faire.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Gabrielle TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 9 mai 2014
Format: Album Achat vérifié
Un Garfield génialissime qui en fait voir de toutes les couleurs à ses proches ! Il n’y en a pas deux comme lui…
C’est un plaisir de lire ses aventures
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album Achat vérifié
Toute la famille aime les aventures de Garfield ( de 8 à 48ans!!) Cet album est aussi bien que les autres!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x8fc55198) étoiles sur 5 4 commentaires
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8fc33e10) étoiles sur 5 Wickedly funny 28 août 2000
Par Elizabeth - Publié sur Amazon.com
Format: Broché
Yet another brilliant installment of the wonderful Asterix series. This book is a lovely satire of capitalism and the corruption of power. When Caesar realizes he can not defeat the Gauls by sword, he turns to gold to do his dirty work. He theorizes that if the Gauls become so concerned with monetary pursuits they will no longer care to hold out against the Roman Invaders.
So the Gauls are paid to make menhirs. I love how these books often refer to menhirs and never attribute a practical purpose to them. After all, who knows what those solitary standing stones were used for 5,000 years ago? A link to the past is formulated within this book as people are swayed by constant advertisement and feel compelled to buy the menhirs. After all, isn't this very true today, as society feels a great need to accumulate junk?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8fc33978) étoiles sur 5 A lesson for us all 20 août 2002
Par Gary Selikow - Publié sur Amazon.com
Format: Broché
First published in French in 1976 as Obélix et Compagnie , Obelix and Co was first published in English in 1978. Julius Caesar launches his latest plot to destroy the resistance of the Gaullish village , through the skills of business whiz kid , Caius Preposterus. He will simply infect them with greed for money and therefore in effect buy them off .
Preposterus targets Menhir man Obelix with astonishing effects . It is left up to the cunning of Asterix and Druid Getafix to once again save the day.
A delightful comic full of fun and humour but also brilliant satire of how political freedom can be compromised by economic considerations , in this post Cold War age when we are often told how good economics is the antidote to bad politics : Witness how everyone is clambering to do business with the greatest tyranny on earth - Red China - because of it's economic muscle and how dictatorships often get away with lack of political freedom through liberalizing the economy but not the polity.
Fundamentally we need to be reminded that it is freedom of spirit and not economics-whether socialist or capitalist- that sustains mankind.
HASH(0x8fc33414) étoiles sur 5 Biting satire of capitalism 1 janvier 2008
Par Andres C. Salama - Publié sur Amazon.com
Format: Broché
One of Asterix more political albums (and one of the last Goscinny did before dying), this book written originally in 1976 is a biting satire of capitalism. Not knowing how to subdue the indomitable Gauls, Caesar is advised by a young Roman knew it all (a caricature of Jacques Chirac, then a fresh face in French politics) to integrate the rebel village into capitalism, by turning them into producers of menhirs. A lot of the Gauls for the trap, including Obelix, who becomes a large producer, weakening the social bonds that had held the village together in the face of the Romans. Only before is too late the Gauls will realize their mistake. A great book that makes you laugh but also to think.
HASH(0x8fc2ef48) étoiles sur 5 The same characters you love... 1 juin 2000
Par Un client - Publié sur Amazon.com
Format: Broché
I have been reading the Asterix series for around 15 years, and I recently started collecting them. This one, even though not my favorite, is no doubt a good comic. Without giving away the story, obliex has some trouble with his Meniar company and has to seek asterix's help.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?