undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
39
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 septembre 2009
Je veux réagir au commentaire de Julien Janin "Kax McKebab". On peut écrire ici "j'aime" ou "je n'aime pas", et pourquoi. Mais ce que vous écrivez, avec autant de grossièreté et d'agressivité gratuite et non argumentée, relève d'un détestable jugement de valeur qui vous décrédibilise totalement. Sauf votre respect.

Un nouvel opus de MK, pour ceux dont il a comme moi bercé l'adolexcence avec Dire Straits, est toujours attendu avec une pointe de suspicion. Alors oui, certains titres peuvent paraître un peu "surprenants" par rapport à l'idée que l'on peut se faire. Mais pour abonder dans le sens d'Aurélien, les trois mots que je trouve appropriés pour résumer cet album sont : celtique, bluesy et folk. Mais surtout, et c'est sans doute important, avec toujours en filigrane la MK "touch", le son inimitable et reconnaissable entre tous d'une guitare et d'une voix de légende.

On est sans doute très loin des "Brothers in Arms", "Private Investigations" ou autres "Tunnel of Love" mais c'est tant mieux, puisque toutes ces perles existent et qu'il est inutile de les revisiter. Mais ce "Get Lucky", moi j'adore. A écouter en buvant une guiness - ou une trappiste belge - dans un pub enfumé ou au fond de votre canapé fétiche. Maintenant, il y a plein de gens qui n'aiment pas la guiness non plus.
0Commentaire| 28 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2009
C'est un très bon album, il y a de superbes chansons, avec des sonorités irlandaises qui collent parfaitement aux mélodies de Knopfler.
Les chansons sont intimistes, sobres (même quand il y a un orchestre à cordes sur un morceau).
Le jeu de guitare est, lui aussi, sobre, moins démonstratif que lors du Dire Straits, mais toujours à propos, fin et de bon goût.
A propos des commentaires négatifs d'ambiance "fest noz", je ne suis absolument pas d'accord. Rien à voir avec les fest noz bretons : il s'agit là d'une réappropriation de sonorités et d'instruments issus de la musique traditionnelle irlandaise et écossaise par Knopfler : flûte, "whistle" (flûte irlandaise), accordéon, "cittern" (cithare). Finalement, Knopfler joue le blues de la River Tyne, fleuve de son enfance déjà évoqué dans le premier album de Dire Straits dans «Southbound again », mais aussi dans trois autres chansons de Knopfler en solo : "Sailing to Philadelphia", "Why Aye Man", "Fare Thee Well Northumberland"...
Je rappelle que la North-Tyne prend sa source sur la frontière écossaise, et que Knopfler est né à Glasgow en Ecosse.
Le blues n'est jamais très loin (superbe You Can'T Beat The House en une prise : « Chuck, ' take one ») , et le fameux et superbe son de Gibson Les Paul saturé et gorgé de médiums et d'harmoniques est toujours présent. Le voyage intérieur de Knopfler dans les contrées celtiques, qui avait commencé dès 1996 lors du premier album solo de Knopfler, donne des chansons tranquilles, mais d'une une grande qualité.
Border Reiver, Before Gas & TV, Remembrance day, You Can'T Beat The House sont formidables.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 septembre 2009
Le Knopfler nouveau est arrivé et le bonheur est au rendez-vous. Ce nouvel opus est captivant et s'ouvre de la meilleure des manières avec l'entraînant "Border Reiver" qui annonce la couleur celtique de l'album avec une superbe intro. L'ensemble brasse une grande diversité de styles au risque de manquer de cohérence. On trouvera notamment un blues classique ("You Can't Beat The House") et un Rock "Les Paulien" dans la veine de Dire Straits ("Cleaning My Gun") intercalés entre les ballades aux sonorités Irlando-ecossaises.
La deuxième partie monte en puissance émotionnelle et comporte des pépites inoubliables telles que la somptueuse "So Far From The Clyde" sublimée par la Les Paul.

De facon générale, la performance instrumentale de "Get Lucky" est à mes yeux la plus intéressante depuis "Sailing to Philadelphia" avec de très beaux soli dans le plus pur style Knopflerien. Seul bémol : l'insipide "Hard Shoulder"

A la lecture de quelques commentaires précédents, certains s'échinent à vouloir retrouver du Dire Straits dans "Get Lucky" et ne jugent qu'à travers ce prisme réducteur dénué de pertinence aujourd'hui; on parle tout de même du sixième album solo de l'artiste !
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2009
Ce qui m'ennuie le plus dans la mini-chronique de Kax MacKebab, c'est que lui aussi habite à Avignon, France et que du coup je n'en suis plus fier.
Mais arrêtez, les prétendus fans de l'ancien Mark Knopfler (ou plutôt de Dire Straits) de venir sans cesse polémiquer à chaque nouvelle sortie d'un album de Marko. Ce dernier a 60 ans, encore toutes ses dents et surtout, surtout il fait la musique qu'il AIME, pas celle qu'il s'obligeait à faire au moment de On every street (ou plutôt de On the night, et ce sont deux albums que j'aime beaucoup au demeurant). On reproche trop souvent aux artistes de faire des publications "sur demande" ou pire, sous la pression des maisons de disques. Mark est très loin de tout ça et il le prouve une fois de plus, avec un petit chef-d'oeuvre de finesse, de subtilité qui est plus à rechercher dans les arrangements, les sonorités de l'ensemble, plutôt que dans les soli de guitares tortueux et trop bien attendus. D'autant plus que l'idée que je me faisais de Dire Straits au fil des années est tout à fait retrouvée ici, c'est un groupe soudé qui joue, et le plaisir, tout le monde le partager, même Mark. Que demander de mieux franchement ? Un retour en arrière pour qu'après on entende "Ah ben finalement on est déçu parce qu'il s'est forcé" ou alors "Il est trop vieux, il a plus la pêche d'avant"... Allons donc.
Comme je l'ai dit, Get lucky est donc un de ces albums tranquilles qu'il fait bon écouter durant un soleil couchant d'un soir d'été, avec tout juste une tentative de blues pur ("You can't beat the house") pour s'éloigner un peu des ritournelles folk celtiques et magiques qui sont parsemées au cours de l'album. Je ne les citerai pas toutes, juste le single "Boder reiver" qui mérite bien son rôle de porte-parole de Get lucky sur les voies du succès, "Cleaning my gun" qui évoque un "Song for Sonny Liston" en mieux à mes yeux, le quasi-épique "So far from the Clyde"... Bref que des perles en fait, et qui me permettent de dire sans regret que même si j'adore les derniers albums de Dire Straits et les premiers albums et BOs de Marko, Get lucky est pour moi ce qu'il a fait de mieux depuis le génial Love over gold (1982 donc).

Mark, surtout ne t'arrête pas et ce n'est pas un ordre comme le font certains dans l'autre camp. Continue de prendre du plaisir dans ce que tu fais et avec tes bons musiciens, tu n'en donneras que plus à tes vrais fans.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2009
Un disque qui s'adresse à ceux qui savent aprécier les oeuvres d'art, et en reconnaître la complexité. Mark Knopfler, quitariste, chanteur, conteur d'histoire interpelle ce qu'il y a de plus sensible en nous, de plus profond, des émotions et des images issues de l'enfance, de l'Histoire, et raconte des histoires semblables à nos histoires...

Sa musique, comme sur le dernier "Kill to get crimson" s'emparent irrésistiblement de vous, des lieux et révèlent ce qu'il y a de beau autour de nous, c'est de la magie tant le son dénote de sensibilité, de profondeur. Knopfler explore plus avant sur cet album les sonorités blues qui ont conquis les fans de "Brothers in Arms", mais nous fait aussi replonger dans son univers musical influencé par Hank Marvin et Duane Eddy.

Bref, un artiste. Un grand monsieur de la musique. Un autre disque tout simplement extraordinaire.

PS: à tous ceux qui trouvent que ça ne "bouge" pas assez, réécoutez les morceaux rock écrits il y a vingt ans et allez le voir en concert, c'est fait pour ça...
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 septembre 2009
Mark Knopfler ne veut plus faire du Dire Straits!
Que celui qui n'aime pas ne continue pas à suivre sa carrière!
Pour ma part cet album est excellent, les chansons racontent des histoires et qui sont la plupart issues de l'enfance de Mark.
Son enfance était en Ecosse et à Newcastle donc quoi de plus naturel que de retrouver des sons celtiques dans ses nouvelles chansons!
Remembrance Day est fantastique avec le choeur d'enfants!
You can't beat the house est un pur blues qui sera certainement un morceau de toute beauté en concert!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2009
Beau voyage que ce Get Lucky. D'une technique sure et maitrisée en toute part, Mark Knopfler semble voguer sur les mélodies, menant sa barque auditive où bon lui semble, là où tout est calme. Douceur et harmonie font de cet album un véritable havre de paix pour nos oreilles et nos esprits. les fans de Dire Straits seront déçus, mais Knopfler choisi de faire ce qu'il aime, il le fait bien, alors tout va pour le mieux.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2009
Excellent album, peut-être le meilleur que Knopfler et sa bande ont jamais produit. Un son magnifique, de superbes chansons (So far from the Clyde, Before gas and TV, Border reiver, The car was the one...), bref, un album à ne pas rater ! La guitare est toujours là, la voix est meilleure que jamais, tout comme le groupe de fidèles musiciens accompagnant Knopfler.
11 commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 septembre 2009
On attendait avec imptience le nouvel album de MK. De prime abord, l'album surprend ce qui est plutot bon signe, car l'artiste propose un univers un peu différent. Au fur et à mesure qu'on réécoute, on aime et certaines chansons se démarquent. Mention spéciale aux tracks 6-Cleaning my Gun et 8-Rememberance day.
Certains fans de Mark peuvent être déçus, car il n'ya pas ici de gros solos guitare qui durent 4 ou 5 minutes... Mais l'artiste est passé à autre chose, à des chansons plus intimes, qui certes parfois peuvent faire un peu pappy, mais le rendu est impeccable et sincère.
Contrairement à d'autres artistes portés sur le commercial, Mark n'essaye pas de plaire, il fait la musique qui l'intéresse en ce moment et c'est respectable. La musique est très pure et plus contemporaine, et l'enregistrement studio est d'une qualité incroyable.
Le bonus vidéo est moyen, avec des seances de shoot photo inutiles. Par contre, on a la répét entiere de cleaning my gun, et rien que ça vaut le détour.
Aux autres fans de Knofler comme moi, une petite info : Mark sera dans Taratata en Octobre et jouera Get Lucky!!
M.A.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après le décevant kill to get crimson, mark knopfler revient avec un album époustouflant de bout en bout.les ambiances sont riches et variées. Tous les titres "celtisants" (Border reiver, Before gas and tv, Piper to the end et So far from the clyde) sont magnifiques. So far from the clyde fait partie des plus beaux morceaux composé à ce jour par MK, au niveau de la construction et de l'émotion qu'il dégage il me fait penser à Brothers in arms. Un titre comme cleaning my gun gorgé de guitare refait penser à Dire Straits. On a également le droit à de superbes balades (Hard shoulder, remembrance day et get lucky). Les titres sont relativement longs, plusieurs dépassent les 5 mn, laissant la place à la musique et quelle musique !!!!les musiciens sont excellents, les instruments variés (accordéon,flute, whistle,piano, violon), le tout magnifié par la guitare sublime de MK sur l'ensemble des morceaux. En résumé, Get lucky est un album majeur dans la carrière de Mark Knopfler, à posséder absolument.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,99 €
9,48 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)