Acheter d'occasion
EUR 79,78
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par japazon
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Prend environ 10 a 14 jours pour arriver France et toutes les europeennes. Expedie de Japan par e-Packet. Transmettre le suivi possible.
1 d'occasion à partir de EUR 79,78
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Ghost of Tom Joad [MINIDISC] Import

4.8 étoiles sur 5 17 commentaires client

1 d'occasion à partir de EUR 79,78
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Bruce Springsteen


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Mini-disque
  • Format : Import
  • Label: Sony/Columbia
  • ASIN : B000002BFN
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 17 commentaires client
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Ramone the Snake COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 1 février 2007
Format: CD
Tous les superlatifs n'y suffiraient pas ! Si vous avez aimé NEBRASKA, celui-ci vous transportera ailleurs, au plus profond de l'intimité de votre âme. Savoir si c'est le meilleur ou pas du Boss (c'est sans doute vrai), n'est pas la question . Vous êtes conviés à un voyage du niveau d'Harvest, en plus sombre, encore plus intime. Quant au succès "commercial", s'il est vrai qu'il n'a pas été au rendez-vous d'emblée, s'il a eu du mal à "trouver son public", (comme on dit des bagnoles qui ne se vendent pas du tout), il est reconnu depuis et figure en bonne place dans les grosses ventes de Springsteen. Mais heureusement que ce type ne cherche pas à reproduire systématiquement "Born in the USA" pour faire plaisir à sa maison de disques, et qu'il explore d'autres contrées plus hasardeuses, pas trop loin du paradis auditif. Mr Sprinsteen vous êtes immense.
3 commentaires 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Ouhman COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURS le 11 février 2016
Format: CD
Cet album engagé vaut avant tout pour les textes, consacrés aux laissés-pour-compte du capitalisme dont Bruce Springsteen se fait ici le porte-parole. Les mélodies sont dépouillées et il faudra de nombreuses écoutes pour différencier les chansons. L'ensemble donne l'impression de traverser une zone industrielle désertée. Même si je me rends compte que mon avis est minoritaire et que la faute n'en revient pas au disque, je n'ai pas réussi à vraiment aimer cet album, trop morne à mon goût, en dehors de The Ghost of Tom Joad et Youngstown, deux pépites pour lesquelles je partage complètement l'enthousiasme des autres commentateurs.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Novembre 1995 marque le onzième album de Bruce Springsteen. Onzième oui, mais qui suit la parfaite continuité de sa première expérience solo et acoustique qu'était le surprenant "Nebraska". 13 ans d'écart pour avoir de nouveau un Bruce Springsteen derrière une guitare acoustique et accessoirement un harmonica. Deux différences entre ces deux albums, la première est que Bruce Springsteen ne jouera pas de tous les instruments en présence et la seconde est qu'il ne s'adonnera pas à un magnéto 4 pistes. La production se réalise entre les mains de notre artiste et celle de Chuck Plotkin avec l'aide de l'ingénieur du son Toby Scott.

S'inspirant du héros Tom Joad, héros de Les Raisins de la colère, titre original renvoyant lui-même à un passage de The Battle Hymn of the Republic (chant patriotique américain) et à l'Apocalypse de Saint Jean. Bref, rien de bien réjouissant à la clé. Fini ses joyeuses amourettes et vie familiale au micro, Bruce Springsteen reprend l'écriture pour servir la réalité quotidienne de milliers de personnes. Bruce Springsteen annonce la couleur et reprend l'étendard du faible ! Comme il l'avait fait pour "Nebraska", Bruce chante la misère et ses compositions foudroyants mettent tout le monde en accord sur le point que Springsteen vient de créer un "Chef-d'Oeuvre".
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Après un Greatest Hits forcément décevant (résumé la carrière du Boss en 1 CD, quelle prétention !), Springsteen publie en novembre 1996 l'un de ses albums les plus intimistes et poignants.

Dans la lignée de Nebraska, The Ghost Of Tom Joad est un recueil de chroniques de l'Amérique profonde, celle qu'il nous est rarement donné à voir par des médias bâillonnés par un pouvoir politique soucieux d'entretenir dans l'imaginaire collectif, le désormais célèbre rêve américain. Ce disque minimaliste mais d'une beauté rare est une fenêtre ouverte sur des tranches de vie quotidienne d'un pays qui refuse de se regarder dans le miroir, tel qu'il est et tel qu'il évolue.

En vrac, il y est question de banales descentes aux enfers, braquages ratés et petits trafics en tous genres, de rédemption, de vies ouvrières faites d'honnêteté et de labeur, de désirs d'exils salvateurs vers des ailleurs sublimés et malheureusement, souvent fantasmés, d'immigrés plus esclaves que travailleurs... bref, des sujets sombres et sans concession, chères à Bruce Springsteen, porte parole des petites gens, déshérités et autres laissés pour compte d'Amérique ou d'ailleurs. Les textes sont écrits dans un style littéraire et poétique d'une beauté jusqu'ici encore jamais atteinte par Springsteen.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents